Actualités :: M. Ould Taya "n’a jamais reçu l’opposant burkinabè Herman Yaméogo"

Le président mauritanien Maaouiya Ould Taya n’a jamais rencontré l’opposant burkinabè Herman Yaméogo, accusé par le pouvoir burkinabè d’avoir "livré" des informations sur lesquelles se base Nouakchott pour accuser le Burkina de déstabilisation, a déclaré mercredi le ministre mauritanien de la Communication.

"C’est un problème qui ne nous concerne pas mais nous pouvons affirmer que cet opposant (Herman Yaméogo) n’a jamais été en Mauritanie et n’a jamais été reçu par le président Ould Taya", a indiqué le ministre mauritanien de la Communication et porte-parole du gouvernement, Hamoud Ould Abdi, lors d’une conférence de presse.

"Il s’agit donc d’un problème interne au Burkina Faso et il ne concerne que ce pays", a ajouté M. Ould Abdi.

Le ministre burkinabè de la Sécurité, Djibrill Bassolé, avait affirmé en septembre dernier que son pays était victime d’une "machination" dont les auteurs "bénéficient du concours d’illustres Burkinabè", dont Me Hermann Yaméogo, "qui sillonnent certaines capitales pour vendre des informations sur de prétendus camps d’entraînements de putschistes étrangers" basés au Burkina.

Il avait en outre indiqué que Me Yaméogo avait effectué une visite à "Nouakchott où il avait été reçu le mercredi 22 septembre à la présidence".

"Je ne me suis pas rendu en Mauritanie", avait répondu Me Yaméogo, farouche opposant du président Blaise Compaoré.

Le 15 octobre, Maaouiya Ould Taya a accusé la Libye et le Burkina Faso d’être impliqués dans une série de tentatives de putsch contre son régime.

Le 26 août dernier, les autorités mauritaniennes avaient déjà dénoncé ces deux pays pour avoir soutenu les auteurs de la tentative présumée de putsch du 9 août.

La Libye et le Burkina Faso continuent à démentir vigoureusement ces accusations.

AFP

Transition au Burkina : « Nul ne peut se prévaloir du (...)
Burkina : Le gouvernement « réaffirme la libération totale (...)
Burkina : Le Premier ministre évoque une éventuelle (...)
Burkina : L’ex majorité présidentielle déplore d’avoir été (...)
Paix et réconciliation nationale : Le Président du Faso (...)
Burkina/Politique : Une alliance de partis rejette (...)
Burkina Faso : Les futures élections vont se tenir en (...)
Crise au sein du CDP : « Pour nous direction politique, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo convoque son bureau (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Les membres de la délégation (...)
Centre-ouest : Les femmes du CDP plus que jamais (...)
Insécurité au Burkina : Roch Kaboré et Paul-Henri Damiba (...)
Détention de Roch Kaboré : Une marche-meeting le 2 (...)
Grand prix Manéga de la paix : Des personnalités (...)
Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR

Pages : 0 | ... | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | ... | 11844



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés