Actualités :: Lettre ouverte à Monsieur le Président du Faso

Excellence Monsieur le président,

En ma qualité de défenseur et porte-parole des pauvres, je vous adresse cette lettre ouverte avec désolation, demander à vous et l’ensemble de votre gouvernement l’annulation pure et simple de la décision des taxes de NYOOR YAODO (en terme Mossi)

Il y a de cela quelques jours seulement que plusieurs chefs d’Etat africains qui vous font confiance se sont réunis chez nous ici au Burkina Faso pour combattre la pauvreté en Afrique ?

Je voudrais donc, au nom du peuple vous demander de réviser cette décision mortelle pour le bas peuple burkinabè compte tenue des calamités naturelles qui minent notre pays. (sécheresse, famine, maladies, pauvreté, etc...)

Excellence Monsieur le Président, réfléchissez un tant soit peut pour un meilleur avenir de notre chère patrie.

Excellence Monsieur le Président, vous n’ignorez pas que tout l’espoir des (95%) des Burkinabè qui souffrent de misère se reposent sur vous ?

Alors Excellence Monsieur le Président, réfléchissez longuement. Je comprends bien qu’un pays ne peut se construire sans le sacrifice de ses fils. Mais, trop demander pourrait aussi compromettre la survie de ces mêmes fils. Vrai ou faux ?

Ainsi donc Monsieur le Président, ne vous laissez pas rouler dans la farine du blé par votre entourage.

Le Président Thomas Sankara ne disait-t-il pas je cite : payer les impôts n’est pas une obligation au Burkina Faso, peut-être ailleurs.

D’avance merci pour votre bonne compréhension

Signé Thibaut NANA
Président du R.D.P

Burkina Faso : Est-ce que nous ne mélangeons pas tout (...)
Burkina : Complainte sur ma patrie en péril
Essai : Acteurs de résolution de conflits dans la (...)
Burkina : L’illusion d’une réconciliation nationale
Demande de pardon de Blaise Compaoré : « Cet acte (...)
Demande de pardon de Blaise Compaoré : Puisqu’il faut (...)
Situation nationale : « Mes vérités au lieutenant-colonel (...)
L’Afrique face au choc de l’inflation : Une vague de (...)
Burkina : Entre électoralisme et coups d’Etat ou (...)
Burkina Faso : Tiécoura Fofana invite les Burkinabè à (...)
Burkina Faso : Le président Damiba face à la raison (...)
L’humiliation de Blaise Compaoré
Burkina Faso : La Réconciliation n’est pas un spectacle (...)
Quand on se trompe volontairement
Burkina : L’arrivée de Blaise Compaoré n’est pas une (...)
Crise au sein du CDP : Un citoyen appelle les (...)
Burkina : Il faut sonner la fin de la récréation au (...)
Burkina : Sortir de la crise sécuritaire en donnant une (...)
Association des Journalistes Sportifs du Burkina : Le (...)
Libres propos : Un buzz qui ne nous fait pas (...)
CAN féminine Maroc 2022 : Le Onze de départ des Etalons (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5103

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés