Actualités :: Retour de Salif Diallo : Accueil émouvant à Ouahigouya

Retour au bercail pour Salif Diallo. Après deux mois en France pour des soins, le ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques a été accueilli à Ouahigouya par une foule des grands jours le jeudi 16 septembre dernier. C’était des retrouvailles empreintes de vives émotions.

Rentré au Burkina le samedi 11 septembre dernier, Salif Diallo a pris la route de Ouahigouya, la terre de ses ancêtres, le jeudi 16 septembre dernier. Sur le chemin, il a fait deux escales, à Yako et à Gourcy.

Il est 17h30 quand celui que "tout le monde" attend depuis plusieurs heures arrive au poste de police. Il est accompagné par une importante délégation composée entre autres de députés de la région, de ministres, etc. De nombreux Ouahigouyalais juchés sur leurs mobylettes sont là et ne veulent pas se faire raconter l’événement. La cavalerie mobilisée à l’occasion, fait aussi partie du cortège impressionnant de véhicules, de vélos, de piétons, qui s’ébranle vers son domicile. Sur les lieux du meeting, c’est déjà la nuit tombante mais toute l’immense foule est debout pour écouter les interventions.

Il y eut d’abord celle du comité d’organisation, suivie de celle des jeunes et enfin celle des femmes. Cette dernière a été prononcée par la députée Cécile Béloum qui s’est exprimée au nom de toutes ses soeurs de la région du Nord et du Burkina en général. Salif Diallo, la démarche un peu claudicante prend enfin la parole, la voix affectée par l’émotion. Il ne finit pas de remercier.

"Durant mon hospitalisation en France, j’ai reçu de nombreuses visites, des coups de fil et des lettres du Burkina Faso", affirme-t-il. Le ministre de l’Agriculture s’est exprimé pendant plus d’une dizaine de minutes. Il a été particulièrement reconnaissant à l’égard des autorités politiques qui l’ont soutenu durant sa maladie : Blaise Compaoré, Paramanga Ernest Yonli, ses collègues ministres, etc.

Au delà de cela, c’est pendant ces moments qu’il a été au centre de l’affection de ses "frères" du Yatenga : les députés, les autorités administratives et coutumières, les commerçants, ses nombreux amis et parents qui lui ont rendu visite en France. Enfin, Salif Diallo a remercié les jeunes, les groupements villageois et les médias.

Malgré leurs divergences politiques, Me Gilbert Ouédraogo a fait le déplacement de France. C’est un élément qui a fait dire à l’heureux élu du jour, que l’unité des fils du Yatenga doit transcender les clivages. Et de demander à tous d’entretenir la même solidarité entre eux dans les moments difficiles.

Pour que le ministre de l’Agriculture puisse définitivement terrasser la maladie, une lance lui a été offerte par Ali Gourga Sawadogo, géniteur de Mahamadi Sawadogo dit Kadhafi. Tout un symbole...

D. Parfait SILGA

Le Pays

Coopération : Le Vice-ministre chinois des Affaires, (...)
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 19 (...)
Enquête parlementaire : une occasion ratée
Processus électoraux : la CENI reprend ses enseignements
CDP : première session du Bureau politique national
Xe Assemblée mondiale d’Emmaüs International : le défi (...)
Razel sur le tronçon Boromo-Bobo : mise au point
Cour des comptes du Burkina : l’ambassadeur de France (...)
Romano Prodi au Burkina Faso:la crise ivoirienne au (...)
Présumés putschistes : 7 suggestions pour de meilleures (...)
Visite de Romano Prodi à Ziga : l’espoir à travers l’eau (...)
Me Barthélémy Kéré, bâtonnier de l’ordre des avocats : "Les (...)
Tronçon Boromo - Bobo-Dioulasso : RAZEL fait du (...)
Tentative de putsch : déclaration conjointe d’associations de
Les Burkinabé, à bon droit, ont appris à être circonspects"
Education au BUrkina : les revendications du (...)
"Au Burkina, on fait bien avec peu",Francis Blondet, (...)
Tentative présumée de coup d’Etat : sommes-nous encore ces (...)
"Le lieutenant Minoungou présentait le même tableau (...)
On murmure
"Le juge militaire m’a surpris positivement"

Pages : 0 | ... | 10731 | 10752 | 10773 | 10794 | 10815 | 10836 | 10857 | 10878 | 10899 | 10920


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés