Actualités :: CDP/Houet : La rencontre s’achève en queue de poisson

Plus rien ne va au sein du CDP/Houet. C’est le moins que l’on puisse dire avec cette rencontre entre des membres du bureau politique national et des responsables provinciaux, qui s’est déroulée hier au siège du parti et qui s’est achevée en queue de poisson.

Le clan Koussoubé et le clan Salia Sanou qui se disputent le leadership dans la province n’ont pu trouver un terrain d’entente dans le cadre du renouvellement des structures de bases. Les divergences entre les deux tendances avaient été marquées, on se rappelle, par une expédition, vers le siège du parti à Ouaga, de militants favorables à Célestin Koussoubé pour protester contre ce qu’ils qualifiaient de mascarade dans la désignation des membres des sous-sections par le secrétaire provincial du parti, le député Salia Sanou.

Et depuis, l’éternelle crise au sein du CDP/Houet avait pris une autre tournure avec l’implication, notamment, de militants dans les secteurs. Ce qui fait qu’hier devant le siège du parti à Bobo-Dioulasso, la tension était très visible avec ces nombreux jeunes qui semblaient prêts à faire des dégâts au cas où les choses ne tourneraient pas en faveur de ceux qui les avaient commis à cette tâche. Heureusement que les CRS qui veillaient au grain avaient bouclé la zone, tout en réussissant ainsi à éviter le pire. Néanmoins, on déplore quelques dégâts dont le pare-brise avant du véhicule du maire de la commune, qui a été brisé par un militant en colère.

Toujours est-il que la situation demeure inquiétante à Bobo-Dioulasso avec ce désaccord qui est de nouveau apparu entre les deux tendances au cours de cette rencontre qui s’est déroulée en présence du ministre de l’Administration territoriale, M. Moumuni Fabré, et du commissaire régional du parti et président du CES, M. Thomas Sanon. Le clan Koussoubé qui a claqué la porte avant la fin des travaux présage des lendemains difficiles pour la section provinciale du parti dans le Houet. A moins de trouver dans l’immédiat, ne serait-ce qu’un semblant de consensus pour parer à toute éventualité. Nous y reviendrons.

Jonas Appolinaire Kaboré

L’Observateur Paalga

Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait (...)
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)
Manifestations « anti-françaises » à Ouaga : « Nos valeurs (...)
Burkina : « Il ne sera pas question de nous laisser (...)
Tensions foncières et de logements au Burkina : Une (...)
🔴Burkina : Déclaration de politique générale du Premier (...)
Burkina - MPSR 2 : Bien communiquer fait partie de la (...)
Burkina/Transition : Le Premier ministre va livrer sa (...)
Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de (...)
Burkina : « On ne peut pas mobiliser toutes les forces, (...)
Burkina Faso : Serge Poda, un cadre supérieur de la (...)
Burkina : « On est au 9e coup d’Etat, mais ça n’a rien (...)
Remaniement du gouvernement Kyelem : De quoi est-il le (...)
Lutte contre le terrorisme : le Chef de l’Etat présente (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés