Actualités :: 23 engagements pour inverser la tendance

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont clos hier la Session extraordinaire de l’Union africaine (UA) sur l’emploi et la lutte contre la pauvreté. Un sommet qui s’achève et qui a accouché de la "Déclaration de Ouagadougou", "d’un plan d’actions" et d’un "mécanisme de suivi".

Le moins que l’on puisse dire est que le président en exercice de l’UA, le Nigérian Olesegun Obasanjo a été expéditif à la cérémonie de clôture de cette grand-messe consacrée à l’emploi et à la lutte contre la pauvreté. En effet, en 13 minutes exactement, il avait terminé son speech, qui marque la fin des 48 heures de présidentielle cogitation autour du sujet. Pour le chef de l’Etat du Nigéria, l’important à retenir de ce sommet est l’avènement du tryptique : déclaration de Ouaga sur l’emploi et la lutte contre la pauvreté ; plan d’actions pour la promotion de l’emploi et la lutte contre la pauvreté ; et le mécanisme de suivi dudit plan. "Nous avons examiné la question de long en large, et nous avons souligné le lien qui existe entre chômage et pauvreté", a lâché le président de l’UA.

Obasanjo a également évoqué le lancement du rapport sur la mondialisation qui met en relief plusieurs thèmes discutés au présent sommet. On peut citer : les stratégies et modalités d’emploi et de réduction de la pauvreté avec un accent particulier sur les groupes vulnérables et marginalisées ; la mobilisation des ressources pour les programmes de promotion de l’emploi et de réduction de la pauvreté ; la science et la technologie comme instrument pour la promotion de l’emploi et la lutte contre la pauvreté....

Point 6 : Combattre le sida, la tuberculose et le paludisme

"Politiquement nous nous engageons dans le plan d’actions dans lequel nous mettons l’accent sur les domaines prioritaires, les stratégies, les actions et les orientations pour la création d’emploi", a ajouté en substance Olesegun Obasanjo. Les trois actes majeurs pris par les chefs d’Etat constituent un tout clairement exprimé dans le plan d’actions notamment dans l’introduction de ce document. On y lit en effet que : "le présent plan d’actions explicite les engagements pris dans la déclaration sur la promotion de l’emploi et la lutte contre la pauvreté... le mécanisme pour la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation aidera à s’assurer que le plan d’action soit exécuté de façon soutenue que les actions soient coordonnées et que le suivi et l’évaluation soient assurés". Quid de cette déclaration des premiers responsables africains ?

En 23 points, les chefs d’Etat s’engagent à inverser la tendance croissante du chômage et à lutter contre la pauvreté. Le point 2 de ces engagements stipule que : "Les chefs d’Etat s’engagent à mettre en place des politiques économiques et sociales intégrées et à introduire des réformes aux niveaux national, régional et continental..." tandis que le point 3 dit qu’ils s’engagent à "placer la création d’emploi au centre des objectifs de nos politiques économiques et social... en vue de la réduction durable de la pauvreté et de l’amélioration des conditions de vie de nos populations".

Le point 6 met l’accent sur la lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme, alors que le point 7 vise à mettre en œuvre les recommandations contenues dans le rapport de la commission mondiale sur la dimension sociale de la mondialisation. Nous vous proposerons l’intégralité de cette déclaration dans nos prochaines éditions. Les lampions se sont donc éteints sur ce rassemblement de présidents de l’UA. On attend maintenant de voir venir, notamment que le mécanisme de suivi soit vraiment efficace pour nous dire d’ici quelque temps si les fruits ont tenu vraiment la promesse des fleurs.

Zowenmanogo Dieudonné Zoungrana,
Issa K. Barry

L’Observateur Paalga

Burkina/Économie : Le Syndicat national des commerçants (...)
Ouagadougou : Une manifestation contre le néocolonialisme
Bobo-Dioulasso : Le Mouvement M30 Naaba Wobgo exige la (...)
Journée mondiale de la jeunesse : Abdoulaye Mossé croit (...)
Burkina Faso : Roch Kaboré attendu ce jeudi aux Émirats (...)
Burkina /Politique : Le Front patriotique demande la (...)
39e anniversaire de la révolution burkinabè : Le (...)
62e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : (...)
Conduite de la Transition : Le Président du Faso échange (...)
Situation nationale : La « Mobilisation des intelligences
Burkina : Un Front patriotique est lancé pour « oeuvrer (...)
Burkina Faso : L’ALT définit le rôle du Conseil (...)
Rumeurs sur l’enterrement des restes de Sankara et (...)
Burkina : L’UNIR/MPS en congrès extraordinaire, (...)
Montée des couleurs à la Primature : Pas de vacances pour (...)
Burkina : Le mouvement BUTS appelle à la mobilisation (...)
Café politique de l’ARGA : La première édition se penche (...)
Burkina : Une activité demandant le départ de l’ambassadeur
Elections législatives au Sénégal :Kadré Désiré Ouédraogo à (...)
Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine (...)
Burkina : Le mouvement BUTS au chevet d’un pays en quête (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11781

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés