Actualités :: Le PDG de DAGRIS chez le président du Faso

Dans la soirée du 16 juin 2004, le président du Faso, Blaise Compaoré a reçu en audience successivement une délégation du groupe africain de l’Union internationale des magistrats (UIM) et le Président-Directeur général de la société DAGRIS, M. Gilles Peltier.

"Nous sommes venus traduire toute la gratitude de l’ensemble des membres de la IXe réunion annuelle du groupe africain de l’Union internationale des magistrats (UIM)", a confié M. Mamadou Mansour Sy, vice-président de l’UIM et président du Groupe africain. Il a estimé qu’ils sont sur la bonne voie par rapport à leurs idéaux, notamment le respect de l’indépendance du pouvoir judiciaire et l’Etat de droit. Selon lui, le Burkina Faso est très regardant vis-à-vis de ces idéaux, ce qui lui a valu le "feu vert" de l’adhésion au Groupe.

Par ailleurs, M. Sy a reconnu l’existence du fléau de la corruption au sein des magistrats. Il a poursuivi que "la préoccupation est prise en compte au niveau de l’UIM où il a été mis en place une Commission internationale de lutte contre la corruption en milieu judiciaire".

A la suite de la délégation de magistrats accompagnés par le ministre burkinabè de la Justice, Boureima Badini, c’était autour du Président-Directeur général de la société DAGRIS d’être reçu par Blaise Compaoré.

DAGRIS est la société qui a été désignée comme adjudicataire provisoire dans le cadre de la privatisation de la SOFITEX sur la zone Est. Son premier responsable, M. Gilles Peltier a déclaré être venu remercier le président du Faso pour la confiance placée en sa société. Il s’est également agi de lui présenter déjà l’état d’avancement des travaux d’implantation de la société. A ce niveau, le Président-Directeur général se veut rassurant "les équipes de DAGRIS sont sur le terrain avec celles de la SOFITEX en vue de prendre le relais de ces dernières et préparer la nouvelle campagne", a-t-il laissé entendre. Quant à la question "coton-OGM", M. Peltier a affirmé que sa société va faire preuve de pragmatisme et de prudence de sorte que les producteurs ne soient pas lésés.

Alassane KARAMA
Sidwaya

Transition au Burkina : « Nul ne peut se prévaloir du (...)
Burkina : Le Premier ministre évoque une éventuelle (...)
Burkina : L’ex majorité présidentielle déplore d’avoir été (...)
Paix et réconciliation nationale : Le Président du Faso (...)
Burkina/Politique : Une alliance de partis rejette (...)
Burkina Faso : Les futures élections vont se tenir en (...)
Crise au sein du CDP : « Pour nous direction politique, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo convoque son bureau (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Les membres de la délégation (...)
Centre-ouest : Les femmes du CDP plus que jamais (...)
Insécurité au Burkina : Roch Kaboré et Paul-Henri Damiba (...)
Détention de Roch Kaboré : Une marche-meeting le 2 (...)
Grand prix Manéga de la paix : Des personnalités (...)
Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11697

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés