Actualités :: Le Premier ministre préside l’ouverture officielle du 5e Forum EMA INVEST à (...)
E. Yonli

Le Premier ministre, Paramanga Ernest Yonli, a présidé le 26 mai 2004 à Genève (Suisse) l’ouverture officielle du 5e Forum EMA Invest, dans la salle des expositions de l’Hôtel des Bergues.

Sur invitation des organisateurs du Forum EMA Invest dont un des objectifs est d’organiser des rencontres d’affaires entre acteurs économiques des pays émergents et partenaires internationaux, le chef du gouvernement a conduit à Genève une importante délégation de membres du gouvernement et d’hommes d’affaires burkinabè.

C’est en qualité d’hôte de marque de cette 5e édition du Forum, qui constitue désormais pour les opérateurs économiques des pays du Sud une plate-forme d’accès aux capitaux, aux technologies, aux marchés et aux médias internationaux, que le Premier Ministre Paramanga Ernest Yonli a pris la parole pour situer l’importance de cet espace de rencontres, de mise en relation d’affaires et de partenariat des opérateurs économiques du secteur privé du Burkina, d’Afrique et du monde.

" Les événements de l’envergure du Forum EMA INVEST, dira le Premier Ministre, qui rassemblent des décideurs et des entrepreneurs de qualité, avec la possibilité de créer de véritables réseaux de convergence économique, méritent notre soutien. A cet égard, je voudrais dire combien je mesure l’importance de ce rendez-vous pour le Burkina Faso. Dans le système économique mondialisé qui caractérise notre époque, nous avons l’ambition de faire de notre pays un territoire dynamique et attractif, où viendront s’installer durablement, les entreprises et les investisseurs capables de stimuler notre créativité et d’accroître ainsi, nos gains de productivité et de croissance.

Après avoir brossé le tableau de l’évolution de la situation économique du Burkina depuis 1991, et rappelé les mesures fortes prises par le Gouvernement visant à créer un environnement fiscal et réglementaire adapté et apte à renforcer l’attractivité du pays, à libérer les initiatives privées et l’esprit d’entreprise, le Premier Ministre a décrit l’environnement des affaires au Burkina Faso qui s’articule autour de quatre dimensions fondamentales :

" un système politique démocratique et stable dans un environnement libéral et incitatif garantissant la liberté d’investir et le libre transfert des revenus ;

une position géographique stratégique au sein de l ’UEMOA qui en fait une plate-forme idéale pour atteindre un marché de 70 millions de consommateurs ;

une abondance de ressources agricoles et minières insuffisamment exploitées.

Une main-d’œuvre courageuse et dynamique et dont l’ardeur au travail est reconnue et saluée dans toute la sous-région ouest africaine.

C’est avec de tels atouts en amélioration constante, dira le Premier Ministre, " que mon Gouvernement vous invite à venir investir au Burkina pour faire fructifier vos affaires et participer au développement de notre pays ".

Au cours d’un dîner offert à la soirée des Ambassadeurs, devant les plus hautes autorités de l’Etat et de la ville de Genève et en présence d’une délégation de la région de Hanoï (Viêt-Nam) et d’investisseurs d’Arabie Saoudite, le Chef du gouvernent burkinabè n’a pas manqué de souligner les atouts économiques et culturels du Burkina et a réitéré son invitation à tous les hommes d’affaires à venir visiter le Burkina à l’occasion des échéances du Forum francophone des affaires (FFA), de l’Assemblée générale de l’AIMF et du Xe Sommet de la Francophonie prévus à Ouagadougou en novembre prochain.

L’après-midi du 27 mai était consacré à la présentation animée suivie de débats d’information que devait faire le Premier Ministre devant un parterre d’hommes et de femmes d’affaires burkinabè et étrangers sur les priorités d’investissements et les projets porteurs du Gouvernement. Cette présentation a été suivie de la visite des stands d’exposition de produits d’informations et d’articles commerciaux. Il faut dire que le salon EMA-INVEST est avant tout un espace de rencontres entre promoteurs et investisseurs. En effet, de nombreux contacts d’affaires ont permis trois jours durant, des tours de tables ou des manifestations d’intérêt entre opérateurs économiques burkinabè et investisseurs étrangers de la place de Genève, de la France et de la Grande Bretagne.

Si sur les 40 projets présentés par les promoteurs du secteur privé, 10 ont débouché sur des accords fermes de financement, les quelque 30 projets restants ont fait l’objet de manifestation d’intérêt et les discussions devront se poursuivre en vue de la finalisation des accords de financement. Ce qui a fait dire à Paramanga Ernest Yonli devant les hommes d’affaires burkinabè au cours d’une audience qu’il leur a accordée, que "même sans financement ce Forum constitue en lui-même un espace de visibilité pour nos hommes et femmes d’affaires, qui doivent désormais dépasser leur humilité légendaire pour se mettre en valeur dans un monde de compétition "

Genève, plaque tournante de la diplomatie internationale

C’est par une série de rencontres avec la presse internationale et des audiences à des personnalités de la place de Genève, que Paramanga Ernest Yonli a commencé son séjour en Suisse, dès le 26 mai au matin. Le Premier Ministre a d’abord rencontré dans la matinée au "domaine de la Pastorale", le Club suisse de la presse pour parler de l’évolution de la situation économique du Burkina Faso, des projets de développement et des perspectives d’avenir. Il a également informé les journalistes suisses et étrangers des grandes échéances à venir, notamment le Sommet de l’Union africaine sur l’emploi et la lutte contre la pauvreté et le Xe Sommet de la Francophonie prévu en novembre prochain à Ouagadougou.

Le Premier Ministre a ensuite effectué une visite au Palais des Nations, où il a eu une audience de travail avec le Directeur général de l’Office des Nations unies à Genève, M. Sergei Ordzhonikize. Il a également reçu en audience le Président du Groupe francophone, l’Ambassadeur Mohamed Lemine et le représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie à Genève M. Hervé Kassan.

Au cours d’une rencontre d’échanges avec le Groupe des Ambassadeurs africains à Genève, le Premier Ministre s’est longuement expliqué sur les objectifs des Sommets de Union africaine sur l’Emploi et de l’Organisation Internationale de la Francophonie sur le thème "espace solidaire et le développement durable". Il a situé à cette occasion le rôle des ambassadeurs africains sur l’importance du multilatéralisme comme levier de la diplomatie internationale pour permettre aux pays pauvres de s’insérer dans le processus de mondialisation dans la parfaite compréhension des règles du jeu des institutions internationales dont Genève est la plaque tournante.

Le Premier Ministre s’est également entretenu avec M. Steve Gentili président du Forum Francophone des affaires, le Directeur général du BIT M. Juan Somavia, la représentante de l’Office des Migrations Internationales, le Président du Groupe CAM (EMA-INVEST et avec M. André Aubaret, président d’honneur de la Chambre de commerce du Burkina.

Le séjour genevois du Premier Ministre a été l’occasion pour l’inauguration des locaux de la représentation permanente du Burkina Faso à Genève, devant la communauté des Burkinabè de Suisse et de la France voisine. Cette inauguration et la signature du livre d’or se sont déroulées en présence des autorités de la ville de Genève et du consul honoraire du Burkina Faso à Genève.

Sylvestre SOME

Premier ministère

Quota genre aux élections : La Majorité présidentielle (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Les partis de la (...)
Démission du MPC de la Majorité : « Claude Ouédraogo (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : Les dates (...)
Elections de 2020 au Burkina : Le CGD pose la réflexion (...)
Élections au Burkina : Ce qu’il faut savoir de la (...)
Litige au CDP : Le juge interdit à Mahamadi Kouanda (...)
Présidentielle de 2020 : Des jeunes collectent des fonds (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina Faso : Le fichier (...)
Loumbila : « Nous avons pris des mesures pour freiner la (...)
Assemblée nationale : Le Renouveau démocratique tient ses (...)
Commune de Ouagadougou : Amadou Sana élu deuxième adjoint (...)
Élections couplées de 2020 au Burkina : Le calendrier (...)
Réduction des inégalités : Un consortium d’OSC plaide (...)
Procès Mahamadi Kouanda contre la direction politique du (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Le MPC quitte la (...)
Élections 2020 au Burkina : La cellule de veille (...)
Vie des partis politiques : Le FAC teste sa popularité à (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Yeli Monique Kam, (...)
Elections 2020 au Burkina : Saran Sérémé « aperçue et (...)
Politique : Lizèta KAMBOU/BONKOUNGOU, la fille du PDG (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10626



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés