Actualités :: Burkina-Ghana : La voie ferrée Ouaga-Kumassi à l’étude

Une importante délégation d’experts ghanéens, conduite par le ministre des Ports et des chemins de fer du Ghana, Christopher Ameyaw Akumfi, a effectué une visite de travail à Ouagadougou.

Ils ont eu une journée de concertation avec leurs homologues burkinabè, le lundi 17 mai 2004, dans la salle de réunions du ministère des Infrastructures, des Transports et de l’Habitat. Au centre de cette rencontre de travail, la suite à donner aux décisions prises à Accra en mai 2003, relatives aux ports et au chemin de fer.

Au mois de mai de l’année dernière, une mission du ministère des Infrastructures, des Transports et de l’Habitat, conduite par le ministre Hippolyte Lingani, était au Ghana pour une visite de travail.

Au cours de ce séjour, la délégation burkinabè a examiné avec la partie ghanéenne, à la tête de laquelle il y avait le ministre des Routes et des Transports et celui des Ports et chemin de fer, des questions relatives aux infrastructures routières, ferroviaires, portuaires ainsi qu’aux mécanismes de transport en transit.

La question sur les stratégies communes en matière de recherche de sources de financement en vue de développer un système de transport efficace aux deux pays n’a pas été occultée.

De cette première rencontre d’échanges est née l’idée de développer les réseaux ferroviaires, de façon à réaliser leur interconnexion afin de faciliter la libre circulation des biens et des personnes.

Aujourd’hui, 17 mai 2004, soit un an jour pour jour, une équipe d’experts du Ghana est arrivée au Burkina Faso pour rencontrer leurs homologues burkinabè afin de poursuivre la concertation qui doit les conduire à une étape supérieure dans la matérialisation de ce qui a été convenu à Accra, les 16 et 17 mai 2003.

Consolider les relations entre les deux pays

La journée de concertation de Ouagadougou, qui regroupe les experts du Ghana et du Burkina sur les questions d’intérêts mutuels, dans le domaine des infrastructures routières, ferroviaires et portuaires, a été présidée par le ministre Hippolyte Lingani aux côtés de son homologue ghanéen, le professeur Christopher Ameyaw Akumfi. Le ministre Hippolyte a rappelé la nécessité pour les deux pays de raffermir et de consolider leur coopération en matière de transport et de développement des infrastructures routières et ferroviaires.

Il a également fait état des résultats de la précédente concertation, notamment la signature du protocole relatif à la mise en place d’un poste de contrôle juxtaposé à Paga et la décision de créer deux comités conjoints d’experts présidés par les ministres titulaires concernés. Il s’agit du comité conjoint chargé des questions de transport en transit, des infrastructures routières et du comité chargé des questions d’interconnexion et de développement ferroviaire.

Le ministre des Infrastructures, des Transports et de l’Habitat espère que la visite de la délégation ghanéenne permettra d’avancer dans la mise en œuvre des décisions prises à Accra.

Le ministre ghanéen des Ports et des chemins de fer, Ameyaw Akumfi, a pour sa part dit que sa délégation a choisi de venir au Burkina par la route afin de toucher du doigt les difficultés que rencontrent les opérateurs économiques de notre pays, qui empruntent cette voie. Son équipe va pouvoir ainsi apporter un éclairage sur certains problèmes et mettre tout en œuvre pour que la coopération puisse être renforcée.

Le programme de cette journée de concertation prévoit entre autres un échange sur l’élaboration d’une requête conjointe de financement de l’étude de la voie ferrée Ouagadougou-Kumassi et la préparation d’un chronogramme de mise en œuvre de ce projet.

Agnan Kayorgo
L’Observateur

Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)
Situation nationale : Le Président Damiba échange avec (...)
Dédougou : La délégation spéciale est opérationnelle
Assemblée législative du Burkina : Le projet de loi (...)
Bobo-Dioulasso : Un regroupement de femmes invite les (...)
Conduite de la Transition politique : Le Médiateur de la (...)
Burkina : Le gouvernement invite les populations à ne (...)
Burkina : Le « Mouvement Agir ensemble pour le Burkina (...)
Burkina : « Si nous sommes unis, si nous sommes ensemble (...)
Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le (...)
Burkina/Cohésion sociale : Blaise Compaoré et Roch Kaboré (...)
Burkina Faso : La Coordination des organisations pour (...)
Communiqué sur la nomination du modérateur de la CEDEAO : (...)
Burkina : « Si nous voulons aller aux élections, il nous (...)
Assemblée législative du Burkina : L’année 1919 empêche (...)
Burkina/CDP : Défections au sein du bureau dirigé par (...)
Menace de mort contre Newton Ahmed Barry : Le forum (...)
Burkina : Un groupe de jeunes prône le « renouveau » par (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11676

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés