Actualités :: Présidentielle 2005 : Prêts à vendre du sable pour soutenir Blaise

candidature du président Blaise Compaoré à l’élection présidentielle de 2005, l’"Action de soutien des jeunes pour la candidature de Blaise Compaoré". La coordination nationale de ce regroupement de jeunes était face à la presse le samedi 17 avril 2004 à la Maison des jeunes et de la culture de Ouagadougou (MJCO).

Un nouveau-né dans les rangs de tous ceux qui soutiennent la

La coordination nationale de cette action en faveur de la candidature de Blaise Compaoré comprend des comités régionaux, provinciaux, départementaux, et œuvre comme l’a indiqué son premier porte-voix, M. Salif Kaboré de Ouaga FM, pour que cette candidature soit effective.

En d’autres termes, a-t-on indiqué, il s’agira d’amener le président Blaise Compaoré à accepter de continuer son œuvre, de terminer un travail ou encore un programme que l’on juge inachevé, car selon M. Salif Kaboré, Blaise est la seule personnalité à même de présider aux destinées de la nation burkinabè. A la question de savoir sur qui ou quoi ils comptent pour mener leurs différentes activités, dont certaines nécessitent beaucoup de moyens financiers, les jeunes, par la voix de leur représentant répondront : "Même si nous devons aller en brousse ramener du sable pour financer nos activités , nous sommes prêts à le faire...".

Et dernière eux, une banderole sur laquelle l’on pouvait lire : "Nous n’avons pas de pétrole, mais nous avons Blaise Compaoré". L’association poursuivra son plaidoyer et laissera entendre qu’elle ne saurait reconnaître aux seuls partis politiques le droit de désigner le président du Burkina Faso, ce qui serait quelque peu réducteur.

Alors selon elle, il appartient à tout Burkinabè en âge de voter d’assurer un avenir radieux au pays tout entier ; et pour conclure, la coordination nationale soutient que l’exercice du droit de vote joue un rôle fondamental dans l’orientation et la conduite du "navire Faso", et il devient ainsi évident de porter son choix sur l’unique personnalité, la seule véritable "charpente" du futur pour tous les Burkinabè.

Ces jeunes entendent, en outre, récolter des fonds pour soutenir le président Blaise Compaoré tout en encourageant les personnes de leur classe d’âge à s’inscrire sur les listes électorales en vue d’une grande mobilisation de la jeunesse burkinabè derrière la candidature de Blaise Compaoré en 2005.

Philippe Bama
L’Observateur

Burkina Faso : L’Assemblée nationale forme ses agents de (...)
Burkina Faso : Le dialogue politique s’ouvre dans un (...)
18 juin 1940 : Sankara Zouli et d’autres soldats (...)
Burkina : Le Cadre de dialogue politique, un sectarisme (...)
An II de l’Appel de Manéga : C’est aussi "un pas vers la (...)
Nouvelle-Calédonie : Le Pr Augustin Loada conduit une (...)
MPP-France : La sous-section de Bordeaux fait peau (...)
Burkina : Le président Roch Kaboré et Jacques Ouédraogo (...)
Assemblée nationale : La commission CJEEC réunie à (...)
Assemblée Nationale : Les députés membres de la CAGIDH (...)
Réconciliation nationale : Les capacités des autorités (...)
30e anniversaire de la Constitution du Burkina Faso : (...)
Burkina : Les députés convoqués à une session extraordinaire à
Vie politique au Burkina : Le Mouvement SENS en visite (...)
Nécrologie : Dr Assimi Kouanda inhumé après les hommages (...)
Burkina Faso : Le mouvement SENS s’interroge sur sa (...)
Réconciliation nationale : Le ministère renforce les (...)
Vie politique : Le MPP en Congrès extraordinaire du 24 (...)
Demandes de financement pour des activités culturelles (...)
Nécrologie : Assimi Kouanda sera inhumé ce vendredi 11 (...)
Mouvement SENS : Assemblée générale souveraine ce samedi (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11046


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés