Actualités :: Violences à Abidjan : le Burkina Faso proteste auprès de la Côte (...)

Le gouvernement burkinabè a officiellement protesté mardi avec "véhémence" auprès de l’ambassade de Côte d’Ivoire au Burkina Faso après les violences du 25 mars à Abidjan, où "au moins quatre" ressortissants burkinabè ont été tués selon lui par les forces de l’ordre.
"Le Burkina Faso déplore cette situation malheureuse et exprime sa profonde préoccupation", indique une note du ministère burkinabè des Affaires étrangères remise à l’ambassadeur ivoirien, convoqué pour la circonstance.

"Toutefois, le Burkina réaffirme sa disposition à oeuvrer sur le plan régional et international à l’instauration d’un climat favorable et propice en vue de l’application des accords inter-ivoiriens de Linas Marcoussis", signés en janvier 2003 en France, a déclaré à l’AFP Youssouf Ouédraogo, ministre d’Etat burkinabè des Affaires étrangères.

Militants d’opposition, qui entendaient manifester dans le centre d’Abidjan malgré une interdiction, et forces de sécurité s’étaient violemment affrontés jeudi, déclenchant des violences qui ont fait 37 morts en deux jours, selon le bilan du chef de la police.

Le Mouvement ivoirien des droits de l’Homme (MIDH) affirme pour sa part que le nombre de victimes s’élevait lundi à 200 morts et 400 blessés, tandis que l’opposition parle de 350 à 500 tués.

AFP

Blaise Compaoré : "Ce qui terrorise l’Afrique, c’est la (...)
Partis politiques extra-parlementaires : Cafouillage (...)
Barreau burkinabè : La Cour d’appel refuse de suspendre (...)
Politique : L’UNIR/MS et le MATD à la barre ce (...)
Sud-Ouest et Cascades : L’ADF/RDA auprès de ses (...)
Compte-rendu du Conseil des Ministres du mercredi 21 (...)
Blaise Compaoré à Cotonou et à Paris
PROCES : "Une sirène d’alarme"
"Désormais, l’Afrique dressera son agenda", dixit Alpha (...)
"L’objectivité n’est pas la vertu première des politiciens"
Présidentielle 2005 : Prêts à vendre du sable pour (...)
Sankaristes : "Nongma rejeté par les siens"
Après le verdict : L’ambiance au foyer FFS
Procès : 20 ans ferme requis contre le capitaine (...)
Procès : Les plaidoiries ont commencé hier
Me Marcellin Somé, avocat de Babou Naon : " On en veut à (...)
Au palais de justice : Comme dans un jeu vidéo
Procès : L’Etat demande un franc symbolique
Procès : Dieu, la Bible et le complot
Réactions d’avocats et de magistrats
Les gendarmes veillent sur le déballage

Pages : 0 | ... | 11613 | 11634 | 11655 | 11676 | 11697 | 11718 | 11739 | 11760 | 11781 | ... | 12075



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés