Actualités :: PDP/PS : Est-ce enfin le départ "du vieux" ?

Le vendredi 30 janvier dernier, le PDP/PS du professeur Joseph KI-ZERBO tenait sa première conférence de presse de l’année 2004 que l’on pourrait qualifier de conférence de rentrée politique. A l’occasion, le leader du parti entouré de son Etat major ont, en deux heures d’horloge, échangé avec les journalistes sur les préoccupations du parti par rapport à certains sujets nationaux et annoncé la tenue d’un congrès du parti courant ce premier trimestre de 2004.

Le problème de la lutte contre la pauvreté à travers le Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté, la politisation de l’administration, le système éducatif national, le vote du PDP/PS lors du débat sur le budget de l’Etat gestion 2004, la position du parti sur les questions qui défraient la chronique notamment la tentative présumée de putsch, voici autant de points qui étaient au menu de cette conférence de presse du PDP/PS ce vendredi 30 janvier.

Le parti du professeur KI-ZERBO a beau "s’échiner", il ne comprend que dalle à la gouvernance de la IVe République. Du dire et du faire des tenants du pouvoir, il pense qu’il y a un grans fossé. A travers des œillères d’opposant qui par calcul politicien est obligé de faire fi des réalités, le parti donne sa lecture des choses.

La lutte contre la pauvreté à travers le CSLP à laquelle la société civile, les pouvoir publics, et les partenaires au développement se reconnaissent n’est pour le PDP/PS qu’un leurre. Le parti pense fermement qu’il ne peut y avoir de perspective d’éradication de la pauvreté que dans une politique de développement endogène auto-centré. Mais en attendant que le développement endogène auto centré" fasse ses preuves, les burkinabè se reconnaissent dans le "développement solidaire" qui du reste propre concrêtement le CSLP appuié aujourd’hui par les partenaires au développement.

Actualité oblige, le PDP/PS s’est prononcé sur la tentative présumée de putsch, le rehaussement de l’âge de la retraite, et a marqué sa solidarité avec le président du FFS, Norbert TIENDREBEOGO, détenu dans le cadre justement cette tentative de putsch.

La conférence de presse a également servi de tribune pour les responsables du parti pour informer la presse de la tenue d’un congrès courant ce premier trimestre de l’année, placé sous le thème :
"Pour quel projet de société lutte le PDP/PS" ? Ce congrès pourrait peut-être enfin sonner le départ à la retraite politique du président du parti puisque l’on parle de restructuration profonde de toutes les instances du parti.

En effet, le professeur KY-ZERBO dira en substance pour répondre à une question relative au congrès que "sa tenue commande une restructuration du parti par un renouvellement des responsables des structures pour qu’elles soient représentatives"…. Cette "restructuration" annoncée par le président du parti ne devrait-elle pas le toucher au premier chef car parlant de représentativité, le parti n’a-t-il pas besoin de sang neuf pour mieux conduire ses affaires ?

Surtout que la génération du vieux leader politique semble s’être définitivement retirée de la scène "chaude et mouvante de la politique au Faso ! Mais en attendant que le congrès vienne infirmer ou confirmer nos élucubrations, l’idée à n’en pas douter trotte déjà dans la tête des "jeunes loups" du parti qui sont tapis dans l’ombre et qui guettent le fauteuil du vieux chef.


Emile PARE au PDP/PS ?

Pour une surprise, c’en est une. Emile PARE, à une conférence de presse du PDP/PS ! Qui l’aurait cru ? Surtout après les affres que ce dernier a subi es dans ce parti à la veille des législatives. On aurait pensé entre le vieux professeur et son « dauphin » désabusé, les couteaux tirés et la hache de guerre pour de bon déterrée. Mais que nenni. C’est une Emile PARE resplendissant de forme qui a assisté de bout en bout à la conférence de presse du parti qui l’avait révélé aux Burkinabè. Aux dires du professeur KI-ZERBO, Emile PARE est venu en tant qu’invité, chef de parti politique, tout comme Me SANKARA, de l’UNIR/MS, Ram OUEDRAOGO du RDEB etc. qui étaient eux aussi à la conférence de presse.

Mais comme on le sait, en politique, il n’y a rien sans rien. Et la participation du leader du MPS à cette conférence de presse loin d’être une réponse à une invitation de parti frère, peut cacher beaucoup de choses, susciter pas mal d’interprétations.

Est-ce un rapprochement stratégique que l’OBU tente de proposer au PDP/PS ? Ou bien est-ce « le vieux » qui tente de se « repentir » au regard du poids et surtout de l’audience que Pargui Emile PARE apportait à son parti quand il était à l’hémicycle sous la bannière du PDP/PS ?

Par Frédéric ILBOUDO
L’Opnion

Message de Son Excellence le Premier ministre (...)
Bonne gouvernance : L’Autorité de contrôle d’Etat lance (...)
Servir et non se servir (SENS) : Le mouvement pour « (...)
MPP : La direction politique a échangé avec les (...)
Vie politique burkinabè : « Il faut arrêter de percevoir (...)
Élections de 2020 au Burkina : Alpha Barry va à la (...)
Province du Mouhoun : Le député Tini Bonzi à l’exercice de (...)
Aid El Kebir 2020 : Le Faso Autrement souhaite une (...)
Election présidentielle : Zéphirin Diabré et Kadré Désiré (...)
UNIR/PS : « L’espoir né de l’insurrection populaire semble (...)
Affaire Jean-Claude Bouda : La Cour d’appel rejette (...)
Tabaski : L’UPC souhaite une bonne fête à tous les (...)
CDP : « Aujourd’hui, un parti tout seul ne peut pas (...)
Elections de 2020 au Burkina : « Plus de 2 300 000 (...)
Présidentielle 2020 : « Je veux un pays de prospérité (...)
MPP/Gourma : Une assemblée générale pour dresser le bilan (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : « Ensemble, osons le (...)
Présidentielle de 2020 au Burkina : Le Professeur (...)
Université Ouaga II rebaptisée université Thomas Sankara : (...)
Parti pour la démocratie et la jeunesse : L’avenir du (...)
Elections 2020 : La coordination nationale des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10542



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés