Actualités :: Journée internationale du yoga : Une célébration placée sous le signe du (…)

Le Hatha yoga club de Ouagadougou a célébré officiellement le samedi 22 juin 2024, la journée internationale du yoga. Séance de yoga et enseignement sur le yoga ont été les activités menées. La journée internationale du yoga est célébrée au Burkina Faso sous le signe du renouveau et placée sous le thème : « Le yoga pour l’autonomisation des femmes ».

Le yoga est un sport qui met un point d’honneur sur l’union entre le mental et le physique pour parvenir à un équilibre du corps. Il est célébré chaque 21 juin dans le monde. Le Burkina Faso n’est pas resté en marge de cette célébration. Le Hatha Yoga club de Ouagadougou, a marqué d’une pierre blanche cette journée le samedi 22 juin à Ouagadougou, sous le thème : « Le yoga pour l’autonomisation des femmes ». Des informations sur les bienfaits du yoga en passant par des démonstrations et les techniques, ont été les activités phares de cette 10e édition. Le mérite des associations qui œuvrent pour la promotion de cette discipline a également été reconnu. Elles ont reçu des attestations.

Pourquoi le 21 juin a été choisi pour célébrer le yoga ? Selon les explications du président de Hatha Yoga club de Ouagadougou, le général Sidiki Daniel Traoré, le jour correspond au jour le plus long de l’année. Ce jour incarne également les valeurs du yoga. Pour lui, dans un monde de plus en plus stressant, le yoga offre des outils efficaces pour gérer le stress et l’anxiété. Il est, a-t-il développé, un chemin vers la connaissance de soi et l’éveil spirituel. L’occasion est donc toute belle pour le président de Hatha Yoga club, en marge de cette célébration, pour reconnaître et honorer les « innombrables » bienfaits que le yoga apporte à l’humanité.

Des démonstrations de techniques de Yoga ont marqué cette journée internationale du yoga

Contrairement à ce que croient des personnes, le yoga n’est pas une religion, encore moins une secte, foi du général Traoré. Il est également bien plus qu’une série de postures physiques. « C’est une philosophie de vie, un chemin vers l’harmonie entre le corps, l’esprit et l’âme. Par ses postures, ses techniques de respiration et sa méditation, il offre une voie vers la guérison et la transformation intérieure. Il est tout sauf une religion et beaucoup de gens font la confusion », a-t-il rassuré.

Le ministre des sports, entouré du 2e vice-président de l’ALT et l’ambassadeur de l’Inde au Burkina

Il faut noter que cette journée a été célébrée en présence du ministre en charge des sports Dr Boubakar Savadogo et de l’ambassadeur de l’Inde Bhaskar Bhatt, du représentant du président de l’ALT et de l’ancien ministre des sports, Tahirou Bangré, entre autres. Le patron du département en charge des sports a salué le dévouement de ces acteurs pour le rayonnement de cette discipline et les a invités à s’intéresser à ce sport. Parce que, a-t-il soutenu, c’est un sport qui peut être pratiqué à tout moment et à tout endroit. En rappel, au Burkina Faso la pratique du Yoga a été formalisée par le Hatha Yoga club il y a 33 ans environ.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

Centrafrique : Eloge Koi Doctrouvé s’oppose au projet du (…)
Éducation : Le Collège Privé Protestant de Ouagadougou (…)
Dédougou : Des kits de production offerts à des (…)
Mutation des parcelles : « Les citoyens qui ne sont pas (…)
Burkina/Justice : Les membres du Conseil supérieur de la (…)
Burkina/Chirurgie cardiaque : 100 millions de FCFA de (…)
Burkina Faso : Jeannine Nafissatou Nignan, l’ingénieure (…)
Burkina : « Les femmes et les filles doivent s’impliquer (…)
Burkina/ Santé : La Chine fait un don d’une valeur de 34 (…)
Burkina/Journée mondiale de la migration des poissons : (…)
Burkina/8e journée africaine de la lutte contre la (…)
Indice de développement humain : Le PNUD appelle à (…)
Burkina/Promotion du vivre-ensemble : Des jeunes et des (…)
ASCE-LC/Journée africaine de lutte contre la corruption (…)
Burkina/Lutte contre la rage : « La sensibilisation à (…)
Burkina/8e journée africaine de la lutte contre la (…)
Santé/CHR de Dori et de Gaoua : Qui sont les nouveaux (…)
Protection des enfants : Le comité de pilotage du projet (…)
Grand rattrapage vaccinal : « Un enfant protégé, c’est (…)
Conseil régional du Centre-ouest : La délégation (…)
Burkina/Justice : Me Guy Hervé Kam finalement libre

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés