Actualités :: Burkina/Entrepreneuriat agricole : Aminata Ouattara sacrée lauréate du Prix (…)

La promotrice de « Dan Agro », Aminata Ouattara, déclarée lauréate du Prix Pierre Castel du Burkina Faso par le grand jury, ce vendredi 21 juin 2024. C’est un couronnement après un long parcours dans cette compétition de l’entrepreneuriat agricole en Afrique.

Après une présélection, six candidats ont été retenus pour la 7e édition du Prix Pierre Castel au Burkina Faso (2023). Les deux finalistes ont été auditionnées par le grand jury pour le prix ce vendredi 21 juin 2024, en visioconférence dans les pays concernés par la compétition.

Les deux championnes du Burkina Faso disposaient chacune de dix minutes pour présenter leurs entreprises avant de se soumettre aux questions du grand jury.
Après les présentations de chaque pays, c’est le directeur général du groupe Castel Afrique, Grégory Clerc, qui a délibéré. Au Burkina Faso, c’est Aminata Ouattara qui a devancé sa challenger Ange Zoungrana au classement.

L’audition du grand jury s’est déroulée en visioconférence

« Nous avons vécu ce parcours avec beaucoup d’émotions »

La lauréate est la promotrice de « Dan Agro », une structure qui évolue dans la transformation agroalimentaire de la filière arachide. « Nous proposons une quinzaine de solutions à base d’arachide afin de lutter contre la malnutrition, participer à l’autonomisation socioéconomique des jeunes et des femmes en milieu rural », a-t-elle détaillé.

La transformation dans la filière arachide n’est pas une première au pays des hommes intègres. Cependant, Aminata Ouattara propose une innovation. « La différence entre les concurrents et nous, c’est que nous avons une diversité au niveau de nos produits, leurs qualités et textures », a-t-elle confié, avec beaucoup d’émotion après les résultats.

« Nous avons un sentiment de fierté venant de toute l’équipe », a déclaré Aminata Ouattara

Selon la lauréate, ce prix va permettre le développement de son entreprise, que ce soit au niveau socio-économique ou au niveau de la production. « Nous avons vécu ce parcours du Prix Pierre Castel avec beaucoup d’émotions, de stress parce qu’il y avait beaucoup d’entrepreneurs expérimentés dans leurs différents domaines », a indiqué Aminata Ouattara.

« Nous pourrons produire davantage »

Quant à la vice-championne Ange Zoungrana, elle est la promotrice de « Eden Vitalité », une entreprise qui fabrique de la boisson à base de plantes aromatiques et aux multiples vertus. Il s’agit essentiellement d’infusions, d’hydromel (alcool de miel). « Nous utilisons par exemple le moringa, le quinquéliba, la verveine, le bissap, la cannelle, le clou de girofle, etc. », a affirmé Ange Zoungrana.

Ce sacre va visiblement changer désormais des choses dans la vie de son entreprise. « Ce sera la sécurisation de la matière première. Nous pourrons produire davantage, organiser des producteurs pour nous fournir. Nous pourrons acquérir certains matériaux de production », a confié la deuxième au classement.

Au regard de son expérience acquise dans ce concours, Ange Zoungrana lance un message aux autres. « J’encourage tous les jeunes entrepreneurs qui veulent participer au Prix Pierre Castel parce que depuis le remplissage du dossier, on apprend plus sur son entreprise et son environnement. Il y a toujours une plus-value », a-t-elle exprimé.

« C’est vrai que j’aurai aimé gagner mais je ne suis pas déçue d’être à la deuxième place », a rassuré Ange Zoungrana

L’entrepreneuriat agricole en Afrique

Selon les règles de ce concours, Aminata Ouattara de « Dan Agro » va recevoir une enveloppe 15 000 euros (plus de 9,8 millions de francs CFA) et Ange Zoungrana, 10 000 euros (6,5 millions de francs CFA).
Cette audition du grand jury a été présidée par le directeur général du groupe Castel Afrique, Grégory Clerc. Il est revenu sur l’importance de ce concours qui vise à promouvoir l’entrepreneuriat agricole en Afrique.

Il a remercié les directeurs généraux de la filiale Castel en Afrique pour le travail qu’ils abattent au quotidien.
Grégory Clerc a donné rendez-vous le 3 octobre 2024 à Alger, en Algérie, pour la remise officielle des prix. Les finalistes de chaque pays vont également se retrouver autour d’un panel.

Michel Lankoandé (au centre) a représenté le directeur général du Burkina Faso durant cette audition

Le Prix Pierre Castel est une compétition initiée en 2018 pour soutenir l’entrepreneuriat agricole africain. Il concerne plusieurs pays du continent. Au Burkina Faso, il est porté par la Brakina avec le concours de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). La 7e édition de ce prix connaît ses deux vainqueurs qui iront représenter le Burkina Faso à l’extérieur.
Le Prix Pierre Castel est organisé dans six pays d’Afrique à savoir le Burkina Faso, l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Madagascar et la République démocratique du Congo. Les champions de chaque pays se retrouvent pour une compétition à l’échelle internationale.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

𝗣𝗿𝗲𝗺𝗶è𝗿𝗲 𝘀𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝗖𝗦𝗠 : L𝗲 𝗽𝗿é𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗹𝗲 𝘃𝗶𝗰𝗲-𝗽𝗿é𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁
Éducation : Le Collège Privé Protestant de Ouagadougou (…)
Dédougou : Des kits de production offerts à des (…)
Mutation des parcelles : « Les citoyens qui ne sont pas (…)
Burkina/Justice : Les membres du Conseil supérieur de la (…)
Burkina/Chirurgie cardiaque : 100 millions de FCFA de (…)
Burkina Faso : Jeannine Nafissatou Nignan, l’ingénieure (…)
Burkina : « Les femmes et les filles doivent s’impliquer (…)
Burkina/ Santé : La Chine fait un don d’une valeur de 34 (…)
Burkina/Journée mondiale de la migration des poissons : (…)
Burkina/8e journée africaine de la lutte contre la (…)
Indice de développement humain : Le PNUD appelle à (…)
Burkina/Promotion du vivre-ensemble : Des jeunes et des (…)
ASCE-LC/Journée africaine de lutte contre la corruption (…)
Burkina/Lutte contre la rage : « La sensibilisation à (…)
Burkina/8e journée africaine de la lutte contre la (…)
Santé/CHR de Dori et de Gaoua : Qui sont les nouveaux (…)
Protection des enfants : Le comité de pilotage du projet (…)
Grand rattrapage vaccinal : « Un enfant protégé, c’est (…)
Conseil régional du Centre-ouest : La délégation (…)
Burkina/Justice : Me Guy Hervé Kam finalement libre

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés