Actualités :: Burkina/Media : L’émission hebdomadaire de débat, 7 info de la télévision (…)

L’émission hebdomadaire de débat de la télévision privée BF1, un des rendez-vous dominicaux les plus suivis au Burkina, a été suspendue par le Conseil supérieur de la communication (CSC). L’information a été donnée par la télévision elle-même, au cours de son journal de 19h30, ce jeudi 20 juin 2024.

Elle fait suite à ce qu’elle qualifie de « l’affaire de la datation des images montrant le président Ibrahim Traoré en train de donner son sang ».
Dans un communiqué de la télévision, lu au cours du journal, il ressort que le mardi, 18 juin 2024, le média et son chroniqueur Kalifara Séré ont été auditionnés par le CSC sur les propos tenus par ce dernier lors du 7 info du dimanche, 16 juin 2024.

Au cours de cette émission, le chroniqueur Kalifara Séré avait indiqué que les images dataient de 2023. Des propos jugés de "diffamatoires" par le CSC, selon le communiqué de la télévision. « A la question de savoir s’il maintenait ses propos à la suite du passage du directeur général du Centre national de transfusion sanguine sur le plateau, le chroniqueur a dit n’avoir pas de raison de douter des propos de ce dernier. Toujours selon le communiqué, le chroniqueur a du reste rappelé qu’il avait fait son mea-culpa, lorsqu’il a été interpellé par le modérateur (le présentateur de l’émission).

Après cette audition, le chroniqueur a été convoqué et entendu par le service régional de la police judiciaire de Ouagadougou, suite à une plainte du Centre national de transfusion sanguine.

Selon la télévision, même si le professionnalisme du journaliste-présentateur a été reconnu par l’instance de régulation, le CSC, ce dernier "note tout de même" que le programme a été rediffusé le même jour à 23h et que les directs Facebook et YouTube de l’émission sont toujours disponibles en ligne. "Ce qui est constitutif d’un manquement", cite le média, ajoutant que le CSC décide également de la suppression de la partie incriminée sur tous les supports de diffusion de la télévision.
Par le même communiqué, la direction générale de la télévision BF1 exprime sa préoccupation d’être sans nouvelles de son chroniqueur Kalifara Séré et marque sa solidarité envers sa famille.

O.L.
Lefaso.net

Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
Burkina/Santé : « Malgré des avancées dans la lutte, le (…)
Liptako-Gourma /Afrique centrale : Des OSC s’inquiètent (…)
MANSA : Vers une décolonisation des savoirs en Afrique (…)
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
𝐌𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 : 𝐥𝐚 𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐠é𝐧é𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 (…)
Recrutement de 2000 élèves sous-officiers de Police : (…)
Access International Studies devient Access International
Burkina/ Conseil national du patronat : Edouard (…)
Burkina : Le Programme statistique national 2023 affiche (…)
Série de soutenances des textiliens de l’Ecole (…)
Divagation des animaux à Ouagadougou : Plus de 500 bêtes (…)
6e édition de la cérémonie « Médaille Thomas Sankara » : (…)
Boucle du Mouhoun : Le directeur général de la Sofitex (…)
Burkina/Sécurité routière : Les véhicules de transport (…)
Santé : Le vaccin contre la rage a « un double rôle à la (…)
Le « Livre Blanc » de l’Enseignement supérieur, de la (…)
Prise en charge des enfants vulnérables et enfants en (…)
Burkina/ Cohésion sociale : La première session du (…)
Burkina Faso : Des directeurs des services d’informations à
Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Guy (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés