Actualités :: Santé : L’alimentation à adopter lorsqu’on souffre d’ulcères d’estomac

Les ulcères d’estomac sont des lésions qui se développent dans la muqueuse stomacale, quand il se produit un excès de sucs acides. Pour mieux vivre avec cette pathologie, la diététicienne Yasmine Zerbo présente, dans les lignes qui suivent, une série d’aliments qui peuvent atténuer vos symptômes et prévenir les récidives.

Les ulcères d’estomac sont des lésions qui se développent dans la muqueuse stomacale quand il se produit un excès de sucs acides. Pour lutter contre ce problème, nous vous présentons une série d’aliments qui peuvent atténuer vos symptômes et prévenir les récidives.

La cause la plus fréquente est la croissance des bactéries H. pylori, bien qu’ils puissent aussi être provoqués par la consommation excessive de certains médicaments.

Le symptôme principal des ulcères d’estomac est une sensation de douleur ou de brûlure dans la région abdominale. Cependant, ils peuvent être aussi accompagné d’un reflux acide, d’une sensation de lourdeur et d’intolérance due à certains aliments irritants.

La plupart des ulcères d’estomac se produisent d’une manière légère, et ils peuvent se traiter en réalisant certains rééquilibres dans le régime alimentaire. Cependant, parfois, les ulcères d’estomac entraînent des complications et peuvent provoquer des vomissements et des saignements. Dans ces cas, il est nécessaire de faire appel à l’intervention rapide d’un médecin.

Il existe une grande variété d’aliments qui peuvent aider à réguler le pH de l’estomac pour accélérer le soulagement de ce problème. Dans ce but, nous voulons partager avec vous en détail dans cet article les meilleurs aliments pour lutter contre les ulcères d’estomac.

Les habitudes alimentaires sont déterminantes dans le traitement des ulcères de l’estomac. Alors que certains aliments aggravent les symptômes et les lésions, d’autres aliments contiennent des nutriments et des propriétés qui peuvent aider à réparer les tissus pour permettre un soulagement rapide.

Bien sûr, ces aliments sont un supplément au traitement prescrit par le médecin. Bien qu’ils permettent de contrôler de nombreux symptômes, ils ne devraient se considérer comme un substitut des médicaments recommandés.

1. La pomme

En raison de sa forte concentration en nutriments essentiels, la pomme est l’un des fruits médicinaux les plus populaires.

Il contient des fibres alimentaires et des acides organiques qui agissent comme des régulateurs du système digestif. On recommande de manger des pommes pour soulager les ulcères d’estomac, mais aussi pour traiter la gastrite, la constipation et la diarrhée

2. La carotte

La carotte est l’un des légumes les plus recommandés pour les patients souffrant d’ulcères gastriques. On lui attribue des propriétés alcalinisantes et cicatrisantes. Ces deux propriétés agissent ensemble et aident à réparer le tissu de l’estomac affecté par l’excès d’acides.

Que vous prépariez la carotte en jus, en purée ou en salade, ce merveilleux aliment vous aidera à contrôler l’inconfort et les symptômes tels que les brûlures et le reflux acide. Cela résulte principalement à sa teneur en vitamine A, un puissant antioxydant

3. La banane

La banane est un fruit riche en amidon et composés alcalinisants qui, une fois assimilés dans le corps, aident à réguler le pH de l’estomac.

Sa consommation réduit la détérioration de la muqueuse gastrique et diminue la présence des lésions. La banane est douce pour l’estomac et ses nutriments aident à guérir les tissus endommagés.

4. L’aloe vera

L’aloe vera est une plante qui se distingue par son haut pouvoir cicatrisant. Les cristaux contenus dans l’aloe vera se distinguent en particulier par leur action cicatrisante et antimicrobienne. Si vous les consommez en cas d’ulcères dans l’estomac vous pourrez contrôler la production excessive de jus acides et l’irritation de la muqueuse gastrique.

En outre, il fournit de l’alloémodine et de l’aloéléine, des composants qui aident à réparer les tissus lésés, selon une étude réalisée en 2012.

5. La pomme de terre

Considéré comme le meilleur aliment antiacide, la pomme de terre fait partie d’un excellent groupe alimentaire pour lutter contre les ulcères de l’estomac. Ses bienfaits proviennent à sa teneur significative en amidons, en fibres et en antioxydants.
Ces composants contribuent à optimiser le processus de digestion et favorisent la cicatrisation des tissus irrités par les acides. En outre, ils permettent la réduction de la combustion abdominale et arrêtent l’inflammation et les reflux gastriques.

6. Les graines de lin

Les graines de lin imbibées d’eau libèrent une substance gélatineuse qui soulage efficacement les ulcères de l’estomac. Leur consommation permet de calmer l’inflammation et les brûlures provoquées par les ulcères d’estomac.

Ces graines sont, entre autres, une source importante d’acides gras oméga 3 et de fibres alimentaires. Ces nutriments sont particulièrement recommandés pour favoriser la réparation des tissus de l’estomac en cas de lésions.

Nous pouvons les consommer avec des yaourts. Ces aliments contiennent de nombreuses bactéries qui rivalisent avec Helicobacter pour la colonisation du tractus gastro-intestinal. De sorte que leur consommation régulière contribue à réduire les ulcères et autres problèmes digestifs

Le régime alimentaire spécial pour ulcère vise à éviter la consommation d’aliments ayant tendance à irriter l’estomac ou à rendre la digestion douloureuse, tout en vous permettant de conserver un apport énergétique optimal. Les points essentiels d’une telle alimentation spéciale sont d’augmenter la consommation de fibres solubles et des aliments riches en vitamine A, de limiter la consommation de boissons irritantes et de plats gras et épicés, et de fractionner les repas afin d’éviter d’encombrer l’estomac.

Les aliments à éviter en cas d’ulcère

La caféine est un composé que l’on retrouve dans le café, le thé, le cacao et le coca-cola. La caféine est rapidement absorbée par le corps et parvient au cerveau pas plus de cinq minutes après son ingestion. Consommée sur une période prolongée, elle provoque une dépendance physique et entraîne pas mal de problèmes liés à la santé.

Quant à l’effet de la caféine sur l’appareil digestif, la caféine a tendance à augmenter la production d’acide gastrique dans l’estomac, ce qui va aggraver le reflux gastro-œsophagien et les ulcères d’estomac. Et bien que le café décaféiné ne contienne pas de caféine, il peut aussi causer des problèmes d’estomac, car d’autres composés du café, dont les méthyl xanthines, augmentent également la sécrétion d’acide dans le système digestif.

Alcool et cigarettes
Vous savez que les cigarettes sont irritantes et cancérigènes et que leur arrêt réduit le risque de survenue de certains cancers. Mais à part les poumons, les organes digestifs sont aussi concernés. Autrement dit, la cigarette a plusieurs effets délétères sur notre ventre. Elle accroît, par exemple, les risques d’infection par Helicobacter pylori, et ainsi le risque d’ulcère et de cancer de l’estomac. Elle favorise aussi la maladie de Chrone. Quant à l’alcool, il est un irritant qui fragilise les muqueuses digestives et buccales, avec lesquelles il est en contact direct. En agissant sur le clapet situé entre l’estomac et l’œsophage, il entraîne le reflux gastrique. Il peut provoquer également des brûlures d’estomac et des douleurs abdominales.

Viande, laitages et noix

En règle générale, les aliments riches en gras et protéines stimulent la sécrétion de gastrine (qui stimule la sécrétion de d’acide dans l’estomac) et sont donc plus difficiles à digérer. Et selon plusieurs études menées sur le sujet, la consommation de viande est spécifiquement liée aux cancers du côlon, de la prostate, du sein, du système lymphatique et de l’estomac. La raison est double : les produits d’origine animale, y compris des laitages, contiennent de nombreuses substances pouvant directement augmenter le risque de cancer, telles que les graisses et amines hétérocycliques cancérigènes. Voilà pourquoi, il est important de bannir le porc et le fromage épicé du menu, surtout pendant l’heure du dîner.

Si, toutefois, la viande vous manque, vous pouvez consommer un peu de poulet à midi, et non plus tard. Les produits laitiers, quant à eux, peuvent parfois avoir un effet soulageant sur l’estomac, en raison de la présence de bactéries probiotiques. Cependant, ceci demeure très rare. Les fruits non mûrs, les fruits à noyaux crus, les noix, les amandes, les pistaches et les avocats sont aussi à omettre pour ne pas favoriser la gastrite et l’ulcère gastrique. Vous pouvez cependant privilégier les sources de protéines maigres, telles que :

 volaille sans la peau
 fruits de mer et poisson
 lait végétal ou écrémé
 légumineuse
 viande ou fromage maigre
 soja
 gibier
 Les habitudes alimentaires à adopter ou oublier
 colite reflux gastrite alimentation mauvaises habitudes alimentaires

Même si un régime alimentaire spécial seul s’avère souvent insuffisant pour régler les problèmes digestifs, il peut être combiné avec les bonnes habitudes alimentaires : manger à heure fixe, éviter les activités physiques après un repas, boire de l’eau en dehors des repas, limiter la consommation de produits gras.
Recette de jus diététique pour soulager les crises d’ulcères
Les ingrédients

1 banane (de préférence verte, ou pas trop mûre)

1 pomme de terre moyenne propre et pas trop mûre

1 tasse d’eau (200 ml)

La préparation

Pour ce faire, la première chose que vous faites est de laver, peler et couper en quatre morceaux vos deux ingrédients pour faciliter le mixage.

Passez les pommes de terre dans un mélangeur pour obtenir le jus. Comme vous le voyez, cette boisson sera très blanchâtre, épaisse et riche en amidon et en vitamines. Ensuite, vous avez juste besoin d’ajouter la banane verte et le verre d’eau.

Le résultat sera de couleur claire et pas trop épais, grâce au verre d’eau que vous avez ajouté, vous allez faciliter la consommation de ce remède.

Essayez de commencer votre journée avec ce jus.

Rappelez-vous qu’il est essentiel de poursuivre le traitement médical et d’éviter les aliments gras ou épicés.

Conseils Diététiques
• Faire vérifier l’état dentaire (difficulté de mastication, déséquilibre alimentaire)
• Manger lentement en mastiquant (prédigestion, stimulation centre de la satiété)
• Prendre les repas à heures régulières et dans le calme
• Eviter certains aliments

• Fuir les repas gras, difficiles et longs à digérer
• Saler si besoin lors de la cuisson mais pas pendant le repas (hypersécrétion
• Gastrique)

• Eviter de trop boire pendant les repas (pour éviter la dilution des sucs gastriques)
• Eviter boissons glacées ou trop froides (contraction réflexe estomac ou vésicule)

• Eviter les irritants gastriques (café, thé, sodas, colas, épices fortes, moutarde, aspirine)
• Eviter l’alcool surtout à jeun (très corrosifs) tolérance un à deux verres de vin par jour

• Eviter de fumer surtout l’estomac vide
• Eviter le mélange café ou thé au lait (création de grumeaux indigestes, vomissements, diarrhée, etc.)

• Consommer des protéines (favorisent la cicatrisation)
• Être zen (limiter effet du stress

• Evitez de prendre des médicaments anti-inflammatoires ou de l’aspirine en dehors des repas ou buvez avec un grand verre d’eau. Certains antibiotiques peuvent aussi irriter la muqueuse de l’estomac, ne les prenez pas non plus sans boire ou manger, encore moins juste avant de vous coucher.

Yasmine Zerbo
Diététicienne

MANSA : Vers une décolonisation des savoirs en Afrique (…)
𝐌𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 : 𝐥𝐚 𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐠é𝐧é𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 (…)
Recrutement de 2000 élèves sous-officiers de Police : (…)
Access International Studies devient Access International
Burkina/ Conseil national du patronat : Edouard (…)
Burkina : Le Programme statistique national 2023 affiche (…)
Liptako-Gourma /Afrique centrale : Des OSC s’inquiètent (…)
Série de soutenances des textiliens de l’Ecole (…)
Divagation des animaux à Ouagadougou : Plus de 500 bêtes (…)
Burkina/Santé : « Malgré des avancées dans la lutte, le (…)
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
6e édition de la cérémonie « Médaille Thomas Sankara » : (…)
Boucle du Mouhoun : Le directeur général de la Sofitex (…)
Burkina/Sécurité routière : Les véhicules de transport (…)
Santé : Le vaccin contre la rage a « un double rôle à la (…)
Le « Livre Blanc » de l’Enseignement supérieur, de la (…)
Prise en charge des enfants vulnérables et enfants en (…)
Burkina/ Cohésion sociale : La première session du (…)
Burkina Faso : Des directeurs des services d’informations à
Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Guy (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés