Actualités :: Nayala : 810 candidats débutent les épreuves de la session 2024 du baccalauréat

Le haut-commissaire de la province du Nayala a effectué le lancement des épreuves écrites du baccalauréat ce mardi 18 juin 2024 au lycée provincial du Nayala, à Toma. Il était accompagné par une délégation dont le directeur provincial en charge de l’enseignement post primaire et secondaire. Cette année, ils sont 810 candidats à aller à la conquête du premier diplôme universitaire.

Apres vérification de l’enveloppe de la première épreuve dans la salle n°1 du jury 31 par des élèves et le président du jury, le haut-commissaire de la province du Nayala, Frédéric Honoré Paré, a procédé à l’ouverture. Il a au préalable prodigué des conseils et des encouragements aux élèves. « Soyez sereins, soyez calmes. Lisez bien les sujets et traitez-les calmement et vous verrez que tout se passera très bien. Je vous souhaite beaucoup de courage surtout », a-t-il laissé entendre.

Le haut-commissaire de la province du Nayala présentant à une candidate une enveloppe contenant des épreuves

Frédéric Honoré Paré a ensuite assuré les candidats que l’ensemble des acteurs se sont bien mobilisés pour la réussite de cet examen. « C’est à votre tour de faire plaisir à ce beau monde, faites plaisir aux parents, faites plaisir à vous-mêmes, faites plaisir à vos enseignants, faites plaisir à votre établissement d’origine en réussissant à l’examen », a-t-il demandé aux candidats.

Dans la province du Nayala, ils sont au total 810 candidats répartis entre trois jurys, dont 438 filles et 372 garçons de la série A4 et de la série D à débuter les épreuves de la session 2024. Au départ, ils étaient 824 inscrits, mais 14 sont absents au début des épreuves écrites.

Le lycée provincial accueille deux jurys, à savoir le jury 31 et le jury 33 composé du bac série A4 et du bac D, soit un total de 535 candidats. Le jury 32 quant à lui compose au lycée privé Sacré-Cœur.

Au baccalauréat 2023, sur 894 candidats, 376 étaient déclarés admis avec un taux de réussite de 42,06%.
De 2022 à 2024, le nombre de candidats au baccalauréat diminue. En 2022, ils étaient 1 304, en 2023 ils étaient 894 et cette année ils sont 810 candidats.

Y. I K-Z
Lefaso.net

𝗣𝗿𝗲𝗺𝗶è𝗿𝗲 𝘀𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝗖𝗦𝗠 : L𝗲 𝗽𝗿é𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗹𝗲 𝘃𝗶𝗰𝗲-𝗽𝗿é𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁
Éducation : Le Collège Privé Protestant de Ouagadougou (…)
Dédougou : Des kits de production offerts à des (…)
Mutation des parcelles : « Les citoyens qui ne sont pas (…)
Burkina/Justice : Les membres du Conseil supérieur de la (…)
Burkina/Chirurgie cardiaque : 100 millions de FCFA de (…)
Burkina Faso : Jeannine Nafissatou Nignan, l’ingénieure (…)
Burkina : « Les femmes et les filles doivent s’impliquer (…)
Burkina/ Santé : La Chine fait un don d’une valeur de 34 (…)
Burkina/Journée mondiale de la migration des poissons : (…)
Burkina/8e journée africaine de la lutte contre la (…)
Indice de développement humain : Le PNUD appelle à (…)
Burkina/Promotion du vivre-ensemble : Des jeunes et des (…)
ASCE-LC/Journée africaine de lutte contre la corruption (…)
Burkina/Lutte contre la rage : « La sensibilisation à (…)
Burkina/8e journée africaine de la lutte contre la (…)
Santé/CHR de Dori et de Gaoua : Qui sont les nouveaux (…)
Protection des enfants : Le comité de pilotage du projet (…)
Grand rattrapage vaccinal : « Un enfant protégé, c’est (…)
Conseil régional du Centre-ouest : La délégation (…)
Burkina/Justice : Me Guy Hervé Kam finalement libre

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés