Actualités :: BEPC 2024 au Nayala : Un taux de succès de 37,88% engrangé

À l’issue de la proclamation des résultats du second tour du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) session de 2024, la province du Nayala enregistre un taux de réussite général de 37,88%. En ce qui concerne le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP), le taux de réussite est de 93,75%.

C’est aux environs de 11h que le jury III du Centre de Toma a livré le dernier verdict du BEPC. Dans ce jury, ils sont 21 admis sur 109 candidats autorisés à subir les épreuves de contrôle. Les centres de Toma I, Toma II et Toma IV s’en sortent avec respectivement 40, 46 et 22 admis au second tour. Ils étaient 773 dont 307 garçons et 466 filles à composer les épreuves du second tour. 239 candidats dont 109 garçons et 130 filles ont été déclarés admis avec un taux de succès de 30,91%.

Ils étaient 1 759 inscrits, mais 38 étaient absents à la composition. Les 1 721 autres candidats à avoir composé étaient repartis dans huit centres. À la fin des différentes compositions, les statistiques fournies par la Direction provinciale en charge des enseignements post-primaire et secondaire du Nayala indiquent 652 admis. Les centres de Gossina I, Yaba I, Yaba II et Yé I comptabilisent respectivement 41, 86, 63 et 80 admis. Pour les centres de Toma I, Toma II, Toma III et Toma IV, le nombre d’admis est respectivement de 108, 120, 82 et 72.

Les statistiques par sexe révèlent que 316 filles ont été admises sur 1 009 candidates, soit un taux de réussite de 31,32% ; et 336 garçons admis sur 712 candidats de sexe masculin, soit un taux de réussite de 47,19%.

En ce qui concerne le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP), le taux de réussite est de 93,75%. Parmi les 32 candidats, 19 garçons ont été admis avec un taux de réussite de 90,48% ; et 11 filles admises avec un taux de réussite de 100%.
Le taux de réussite au BEPC de la session 2023 était de 23,50%, avec 326 admis sur 1 387 candidats. Cette année, il s’élève à 37,88% avec 652 admis sur 1 721 candidats, marquant une hausse de 14,38% par rapport à la session précédente.

Hormis les problèmes de manipulation du logiciel constatés entretemps et les coupures de courant électrique, il n’y a pas eu de difficulté majeure. Selon le directeur provincial des enseignements post-primaire et secondaire du Nayala, Joseph Karambiri, « tout s’est bien passé ».

Y. I K-Z
Lefaso.net

MANSA : Vers une décolonisation des savoirs en Afrique (…)
𝐌𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 : 𝐥𝐚 𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐠é𝐧é𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 (…)
Access International Studies devient Access International
Burkina/ Conseil national du patronat : Edouard (…)
Burkina : Le Programme statistique national 2023 affiche (…)
Liptako-Gourma /Afrique centrale : Des OSC s’inquiètent (…)
Série de soutenances des textiliens de l’Ecole (…)
Divagation des animaux à Ouagadougou : Plus de 500 bêtes (…)
Burkina/Santé : « Malgré des avancées dans la lutte, le (…)
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
6e édition de la cérémonie « Médaille Thomas Sankara » : (…)
Boucle du Mouhoun : Le directeur général de la Sofitex (…)
Burkina/Sécurité routière : Les véhicules de transport (…)
Santé : Le vaccin contre la rage a « un double rôle à la (…)
Le « Livre Blanc » de l’Enseignement supérieur, de la (…)
Prise en charge des enfants vulnérables et enfants en (…)
Burkina/ Cohésion sociale : La première session du (…)
Burkina Faso : Des directeurs des services d’informations à
Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Guy (…)
Célébration de l’an 6261 du calendrier Kamit : L’on (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés