Actualités :: Fondation Edmond-Tapsoba : Une conférence de presse et un tournoi de (…)

Le défenseur des Étalons, Edmond Tapsoba, a officiellement lancé la fondation qui porte son nom, le samedi 15 juin 2024 à Ouagadougou. Ce lancement a été marqué par la finale du tournoi de football dénommé « Maracana commando ». Un peu plus tôt dans la matinée, le joueur du Bayer Leverkusen a animé un point de presse pour décliner les objectifs de la fondation, ses domaines d’intervention, etc.

La finale de la 5e édition du tournoi dénommé « Maracana commando » a marqué le lancement officiel de la Fondation Edmond-Tapsoba. Elle s’est jouée le samedi 15 juin 2024 à Karpala, dans l’arrondissement 11 de la ville de Ouagadougou, sur le terrain du « King ». Opposé à l’équipe de Zounogo, l’Ajax a remporté cette finale aux tirs au but par le score de 2-0.

Le président du comité d’organisation a décliné les objectifs du tournoi maracana.

L’objectif de ce tournoi, a décliné le président du comité d’organisation, Mathias Ilboudo, est de promouvoir la cohésion sociale. Pour lui, le sport, en général, est un facteur déterminant dans la promotion du vivre-ensemble. Ce tournoi annuel revêt donc le canal choisi pour susciter le brassage entre les jeunes du quartier et au-delà. La compétition s’est jouée sur le format du « coup chaos ». Ce sont 62 matchs qui ont été joués et 83 buts ont été marqués, soit un ratio de 1,3 but par match. « Cela démontre le niveau de cette compétition. Nous disons merci à Edmond Tapsoba pour tout ce qu’il fait pour la jeunesse. Nous le félicitons pour sa saison accomplie dans son club, le Bayer Leverkusen », a-t-il apprécié.

Un peu plus tôt dans la matinée, Edmond Tapsoba a animé un point de presse.

Une fondation, un objectif précis

La Fondation Edmond-Tapsoba a été créé avec une vision claire et un objectif précis : « Venir en aide à des personnes qui se trouvent dans des situations de grande vulnérabilité », a présenté la secrétaire exécutive de la Fondation, Sandrine Djamila Ouédraogo. « Notre vision est de leur offrir un soutien, du réconfort et de l’espoir dans des moments difficiles. Nous croyons à la force du partenariat et de la collaboration. C’est pourquoi nous travaillerons avec d’autres organisations et ONG, etc. Ensemble, en restant unis dans notre détermination et notre engagement, nous pouvons réaliser des progrès significatifs vers un monde plus juste », a-t-elle fait savoir. Les domaines d’intervention de la fondation sont l’éducation, la formation, l’assistance sanitaire et alimentaire, la réinsertion sociale, l’autonomisation économique et bien entendu, le sport. Elle interviendra sur toute l’étendue du territoire burkinabè et à l’international.

La Fondation Edmond-Tapsoba a été créée avec un objectif précis, à en croire la secrétaire exécutive de la fondation.

Le représentant de la famille Tapsoba a dit toute sa satisfaction. À l’en croire, grâce au sociétaire du Bayer Leverkusen, le village de Tuili, village natal du joueur, est devenu international. Il a profité de cette occasion pour lancer un appel à la jeunesse du Burkina Faso à prendre Edmond Tapsoba en exemple et à se battre pour l’atteinte de ses objectifs.

Le représentant de la famille Tapsoba a invité les jeunes à prendre leur fils en exemple.

Avant de lancer officiellement la Fondation, le représentant du ministre en charge de l’Éducation, Guy Ouango, a d’abord salué l’initiative. « La Fondation Edmond-Tapsoba que nous inaugurons aujourd’hui se pose sur des valeurs fondamentales. Le respect, la solidarité pour un monde plus juste et plus équitable », a-t-il fait remarqué.

Le représentant du ministre de l’Éducation a salué l’initiative.

À l’en croire, dans un contexte mondial marqué par de nombreuses crises, l’action humanitaire paraît plus que nécessaire. « En tant que ministre de l’Éducation, je suis particulièrement sensible à l’importance de l’éducation et de la formation », a-t-il affirmé. Le lancement de cette fondation, a-t-il poursuivi, est un acte de foi en l’humanité et en sa capacité à relever des défis. « C’est un appel à la générosité et à l’engagement de chacun pour soutenir ceux qui en ont le plus besoin. La réussite de cette fondation dépendra de la persévérance, du dévouement et de l’esprit de solidarité qui animeront vos actions », a précisé Guy Ouango.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

𝐌𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 : 𝐥𝐚 𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐠𝐞́𝐧𝐞́𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 (…)
Access International Studies devient Access International
Burkina/ Conseil national du patronat : Edouard (…)
Burkina : Le Programme statistique national 2023 affiche (…)
Liptako-Gourma /Afrique centrale : Des OSC s’inquiètent (…)
Série de soutenances des textiliens de l’Ecole (…)
Divagation des animaux à Ouagadougou : Plus de 500 bêtes (…)
Burkina/Santé : « Malgré des avancées dans la lutte, le (…)
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
6e édition de la cérémonie « Médaille Thomas Sankara » : (…)
Boucle du Mouhoun : Le directeur général de la Sofitex (…)
Burkina/Sécurité routière : Les véhicules de transport (…)
Santé : Le vaccin contre la rage a « un double rôle à la (…)
Le « Livre Blanc » de l’Enseignement supérieur, de la (…)
Prise en charge des enfants vulnérables et enfants en (…)
Burkina/ Cohésion sociale : La première session du (…)
Burkina Faso : Des directeurs des services d’informations à
Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Guy (…)
Célébration de l’an 6261 du calendrier Kamit : L’on (…)
Burkina/Enseignement supérieur : De nouveaux bacheliers (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés