Actualités :: Burkina Faso : Un Américain accusé de viol sur deux fillettes âgées de 13 et (…)

Selon L’AIB qui cite l’agence de presse africaine (APA) et le Washington Post, la justice de l’État de Maryland aux États-Unis d’Amérique a inculpé le vendredi 14 juin 2024, Fode Sitafa Mara pour abus sexuels commis entre 2022 et 2023 sur deux fillettes burkinabè âgées respectivement de 13 et de 15 ans.

L’américain (39 ans), dont l’épouse est une diplomate, travaillait à l’USAID et à l’ambassade des États-Unis d’Amérique au Burkina Faso, encourt entre une peine minimale de 30 ans et la prison à vie, car la justice de son pays le soupçonne d’avoir abusé sexuellement pendant une année de ces deux fillettes burkinabè.

Toujours selon ces mêmes sources, les fillettes avaient de bons rapports avec la famille qui occupait la villa et qui a été assignée plus tard au couple Mara à son arrivée en août 2022 au Burkina Faso.

Fode Sitafa Mara aurait commencé à abuser sexuellement des gamines dès novembre 2022 jusqu’à novembre 2023, dans la résidence, pendant les absences de sa femme.

C’est la gouvernante et l’un des agents de sécurité qui ont attiré l’attention des autorités américaines sur les agissements du suspect.

Les filles diront plus tard aux enquêteurs que Fode Sitafa Mara a commencé à les maltraiter fréquemment dès leur deuxième rencontre.

Pour la justice, M. Mara a violé à plusieurs reprises deux enfants pendant plus d’un an et a tenté de soudoyer la gouvernante pour qu’elle mente en sa faveur.

Selon les documents déposés au tribunal, M. Mara donnait de l’argent et des cadeaux aux fillettes et leur envoyait des messages sexuellement explicites sur les téléphones qu’il leur avait achetés.

Cinq chefs d’accusation, dont des abus sexuels aggravés sur mineure, la coercition et l’entrave à la justice, pèsent sur le présumé violeur. A cause de risque de fuite, M. Mara a été placé en détention provisoire.
S’il est reconnu coupable, il risque entre une peine minimale de 30 ans de réclusion criminelle et la prison à vie.

Source : AIB
Lefaso.net

MANSA : Vers une décolonisation des savoirs en Afrique (…)
𝐌𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 : 𝐥𝐚 𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐠é𝐧é𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 (…)
Recrutement de 2000 élèves sous-officiers de Police : (…)
Access International Studies devient Access International
Burkina/ Conseil national du patronat : Edouard (…)
Burkina : Le Programme statistique national 2023 affiche (…)
Liptako-Gourma /Afrique centrale : Des OSC s’inquiètent (…)
Série de soutenances des textiliens de l’Ecole (…)
Divagation des animaux à Ouagadougou : Plus de 500 bêtes (…)
Burkina/Santé : « Malgré des avancées dans la lutte, le (…)
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
6e édition de la cérémonie « Médaille Thomas Sankara » : (…)
Boucle du Mouhoun : Le directeur général de la Sofitex (…)
Burkina/Sécurité routière : Les véhicules de transport (…)
Santé : Le vaccin contre la rage a « un double rôle à la (…)
Le « Livre Blanc » de l’Enseignement supérieur, de la (…)
Prise en charge des enfants vulnérables et enfants en (…)
Burkina/ Cohésion sociale : La première session du (…)
Burkina Faso : Des directeurs des services d’informations à
Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Guy (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés