Actualités :: Burkina/Transports terrestres et maritimes : Sibidi Vincent Tougri nommé (…)

Administrateur général des services universitaires et gestionnaire de projets, Sibidi Vincent Tougri a été nommé directeur général des transports terrestres et maritimes (DGTTM), au conseil des ministres, le mercredi 12 juin 2024. Il remplace le colonel de gendarmerie Kanou Coulibaly qui a passé un peu plus de deux ans à ce poste.

Directeur de l’administration et des finances du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) depuis 2021, Sibidi Vincent Tougri va bientôt prendre les rênes de la direction générale des transports terrestres et maritimes, placée sous la tutelle du ministère des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière.

Conseiller d’intendance universitaire en 2000

Né le 30 novembre 1967 à Yargatenga, commune rurale de la province du Koulpélogo, région du Centre-est, Sibidi Vincent Tougri fait ses études secondaires au lycée Riâlé de Tenkodogo d’où il sort en 1988 avec un baccalauréat série D. Après une formation (1989-1990) à l’Ecole nationale des enseignants du primaire de Loumbila, il enseigne pendant cinq ans avant de décrocher son Certificat d’aptitude pédagogique en 1995. Ce sésame en poche, il rejoint la direction de l’administration et des finances du ministère de l’Education de base.

En 1997, Sibidi Vincent Tougri retourne sur les bancs de l’ENAM. Trois ans plus tard, il est auréolé d’un diplôme de Conseiller d’intendance universitaire. Le thème de son mémoire a porté sur les différentes sources de financement de l’Enseignement de base.

Un Master 2 en Administration des affaires en poche en 2005

Affecté au ministère délégué chargé de l’Alphabétisation et de l’éducation non formelle, il occupe entre 2000 et 2001, le poste de chef de service administratif, financier et comptable, et chargé de la passation des marchés.

Il rejoint plus tard la présidence de l’Université de Ouagadougou en tant que chef de service administratif financier et comptable, chargé de l’élaboration budgétaire et de la passation des marchés. Durant cette période (2001-2006), il décroche en 2005 un Master 2 en Administration des affaires à l’Université de Lyon 3 en France.

Chef de projet pendant six ans

En 2006, il est nommé chef de projet au « Projet enseignement post primaire 2 » dont le financement a été assuré par la Banque mondiale, les Pays-Bas et le gouvernement burkinabè. Dans le cadre de ce projet d’une durée de six ans, Vincent Tougri supervise la construction de 120 établissements d’enseignement secondaire, les travaux de construction et l’équipement des centres universitaires à Ouagadougou et à Bobo- Dioulasso, l’équipement des universités publiques du Burkina et la formation des enseignants- chercheurs des universités pour la mise en œuvre du système Licence-Master-Doctorat.

De 2009 à 2011, Sibidi Vincent Tougri est administrateur provisoire du centre d’enseignement à distance de Ouagadougou cumulativement avec les fonctions d’administrateur délégué du Projet enseignement post primaire 2.

Entre 2012 et 2013, il rejoint le service financier et du suivi budgétaire à la direction des études et de la planification du ministère des Enseignements secondaire et supérieur. Après plus d’une année passée comme directeur des affaires administratives et financières de l’ENAM, il est affecté en juillet 2015 au service de passation des marchés publics à la DAF du ministère des enseignements secondaire et supérieur et de la recherche scientifique. Il y passe neuf mois.

Six ans passés comme administrateur à l’IDS

Vincent Tougri a également occupé pendant plus de cinq ans, le poste de directeur des marchés publics du ministère de la Culture, des arts et du tourisme. C’est delà, qu’il rejoint en 2021 le FESPACO comme DAF.

Il a aussi passé six ans (2008-2014) comme administrateur, représentant le ministère des Enseignements secondaire, supérieur et de la recherche scientifique au conseil d’administration de l’Institut des sciences (IDS).

Durant son parcours, Sibidi Vincent Tougri a participé à plusieurs stages et séminaires de perfectionnement à Ouagadougou, Paris, Casablanca, Montréal, Washington, Turin... Ces stages et séminaires ont porté entre autres sur le management des services universitaires, la gestion financière, la procédure de passation des marchés, la planification, l’analyse, l’audit et le suivi des projets, les mesures de lutte contre la corruption dans le milieu éducatif, etc.

Triple chevalier

Le nouveau directeur général des transports terrestres et maritimes est chevalier de l’ordre de l’Étalon, chevalier de l’ordre du Mérite burkinabè, chevalier de l’ordre des Palmes académiques. Il a obtenu en juillet 2018, le 1er prix de la meilleure autorité contractante décerné par l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP). Sibidi Vincent Tougri est enfin membre de bureau du Comité international du Mémorial Thomas Sankara.

HFB
Lefaso.net

𝗣𝗿𝗲𝗺𝗶è𝗿𝗲 𝘀𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝗖𝗦𝗠 : L𝗲 𝗽𝗿é𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗹𝗲 𝘃𝗶𝗰𝗲-𝗽𝗿é𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁
Éducation : Le Collège Privé Protestant de Ouagadougou (…)
Dédougou : Des kits de production offerts à des (…)
Mutation des parcelles : « Les citoyens qui ne sont pas (…)
Burkina/Justice : Les membres du Conseil supérieur de la (…)
Burkina/Chirurgie cardiaque : 100 millions de FCFA de (…)
Burkina Faso : Jeannine Nafissatou Nignan, l’ingénieure (…)
Burkina : « Les femmes et les filles doivent s’impliquer (…)
Burkina/ Santé : La Chine fait un don d’une valeur de 34 (…)
Burkina/Journée mondiale de la migration des poissons : (…)
Burkina/8e journée africaine de la lutte contre la (…)
Indice de développement humain : Le PNUD appelle à (…)
Burkina/Promotion du vivre-ensemble : Des jeunes et des (…)
ASCE-LC/Journée africaine de lutte contre la corruption (…)
Burkina/Lutte contre la rage : « La sensibilisation à (…)
Burkina/8e journée africaine de la lutte contre la (…)
Santé/CHR de Dori et de Gaoua : Qui sont les nouveaux (…)
Protection des enfants : Le comité de pilotage du projet (…)
Grand rattrapage vaccinal : « Un enfant protégé, c’est (…)
Conseil régional du Centre-ouest : La délégation (…)
Burkina/Justice : Me Guy Hervé Kam finalement libre

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés