Actualités :: 43e anniversaire des Forces armées nationales : entre joie et (...)

Les Forces armées nationales du Burkina ont commémoré leur 43e anniversaire le 1er novembre 2003 par une prise d’arme et des décorations à la place de la Nation de Ouagadougou.

Premier (1er) novembre 1960, 1er novembre 2003. Nos Forces armées ont 43 ans. Placée sous le thème de "l’intégration sous-régionale pour la paix et le développement’’ la commémoration de cet anniversaire de l’armée a débuté par la revue des troupes. Elle a été effectuée par le colonel Christophe Ilboudo de l’Etat-major général des armées en compagnie du lieutenant-colonel Zoumana Traoré, commandant la 3e région militaire.

Dans son discours, le représentant du ministre de la Défense, le colonel Christophe Ilboudo a souligné que le nouvel ordre mondial consécutif à la fin de la guerre froide insuffle une dynamique nouvelle à la marche du monde et impose le réflexe d’intégration comme alternative efficace au développement des Etats. Il a par ailleurs relevé que les cadres d’intégration comme la CDEAO, l’UEMOA ne peuvent être efficaces que si l’espace dans lequel ils s’organisent est sécurisé. Il a à cet effet cité en exemple les conflits sierra-léonais, ivoirien qui émaillent l’espace communautaire ouest-africain mettant en péril la plupart des programmes de développement. A ces obstacles internes aux pays, s’ajoutent la criminalité transfrontalière et le grand banditisme. Voilà qui appelle les Forces armées nationales à jouer un rôle de premier ordre tant sur le plan interne qu’international.

Des décorations ont été décernées aux hommes de tenue pour services rendus à la nation. Ainsi onze (11) officiers ont reçu la médaille d’honneur militaire ; 30 sous-officiers et militaires de rang la médaille militaire, huit (8) sous-officiers et militaires de rang la médaille d’honneur des sapeurs pompiers. Trois (3) officiers, la médaille commémorative avec agrafe République démocratique du Congo.

Bachirou NANA
Sidwaya

Projet panier commun d’appui aux processus électoraux (...)
Burkina : Simon Compaoré le sage quitte la vie (...)
Dr P. Emile Paré, DG du Centre de formation politique du (...)
Burkina Faso : « La sécurité avant la réconciliation (...)
Burkina/vie politique : L’organe dirigeant du MPP passe (...)
Simon Compaoré : Après 46 ans de vie politique, l’ (...)
Burkina Faso : Alassane Bala Sakandé désormais président (...)
Burkina/MPP : Le devoir de reconnaissance des militants (...)
Burkina/vie politique : « Celui qui veut partir au MPP (...)
Burkina : Lever de rideau sur le deuxième congrès (...)
Processus de réconciliation au Burkina : La coordinatrice-rés
MPP-UNIR/PS : « Ce n’est pas parce que nous sommes des (...)
Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans (...)
Burkina : La réconciliation nationale "n’est pas (...)
IIe congrès extraordinaire du MPP : La succession à Roch (...)
Situations en Guinée et au Mali : Le groupe parlementaire
Burkina : « Celui qui prend le pouvoir en ce moment-là (...)
Simon Compaoré au sujet du président Roch Kaboré : « Pas (...)
Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter (...)
Burkina/vie politique : Le MPP a enregistré 1 964 (...)
Crise au Mouvement Agir ensemble pour le Burkina : (...)

Pages : 0 | ... | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | ... | 11382



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés