Actualités :: 10e anniversaire de l’Académie Nationale des Sciences, des Arts, des Lettres (...)

Message du président Dr Paco SEREME, Directeur de recherche à l’occasion du 10ème anniversaire de l’Académie Nationale des Sciences, des Arts, des Lettres du Burkina Faso (ANSAL-BF).

Il y a dix (10) ans de cela, soit le 08 juin 2013, voyait jour à l’initiative de plusieurs chercheurs et enseignants-chercheurs burkinabè, l’Académie Nationale des Sciences du Burkina (ANSB) dont le but est de rassembler tous les savoirs pour contribuer au développement socio-économique du Burkina par les sciences, les arts, les lettres et la culture. L’ANSB prendra sa dénomination actuelle d’Académie nationale des sciences, des arts et des lettres du Burkina Faso (ANSAL-BF) en 2015 lors de son érection en institution de l’État placée sous le parrainage du Chef de l’État.

Le 10ème anniversaire de l’ANSAL-BF est une occasion privilégiée pour exprimer ma gratitude envers tous ceux qui ont contribué à sa création et à son érection en institution d’État. Une mention spéciale est faite aux Professeurs Guiguemdé T. Robert et Touré Hamidou qui en leur qualité de membres de l’Académie Africaine des Sciences (AAS) dont le mandat est d’assister tous les pays africains à se doter d’une Académie Nationale des Sciences, ont initié en 2012, le processus de la mise en œuvre de l’ANSB. Ce processus, soutenu par l’ensemble de la communauté scientifique Burkinabè, a été parachevé le 08 juin 2013 avec l’élection de ses 30 membres fondateurs.

Il me plait aussi de souligner et de saluer la contribution importante de ces membres fondateurs qui, progressivement ont su tracer les sillons pour renforcer le leadership de l’Académie en améliorant son insertion dans le dispositif institutionnel du Burkina Faso. Plusieurs actions dont des conseils et avis scientifiques sur des questions contextuelles et essentielles de développement du Burkina, le renforcement et la diversification des compétences de l’Académie avec l’admission de 26 nouveaux membres, l’amélioration du cadre de travail avec l’emménagement dans un nouveau siège et j’en passe y ont beaucoup contribué.

Ces résultats sont le fruit du soutien de l’État et de celui de nos différents partenaires à qui, je renouvelle notre reconnaissance. Ils ont permis à l’Académie d’être une institution respectée et influente, reconnue pour son expertise dans les domaines des sciences, des arts, des lettres et de la culture.

Ce dixième anniversaire est également l’opportunité de projeter nos perspectives, tout en rappelant à nos membres leurs devoirs et engagements. Aussi devrons-nous regarder vers l’avenir avec optimisme et détermination du fait des perspectives meilleures qui s’offrent à l’Institution pour conduire avec plus d’efficience sa mission.

En effet, l’adoption d’un plan stratégique de développement 2022-2026 permet d’orienter nos activités en tirant leçons de nos forces faiblesses, opportunités et menaces telles que relevées au cours des dix années écoulées. Une priorité devra encore être accordée à nos actions de renforcement institutionnel afin de consolider les sillons déjà tracés. Nous devrons également engager plus d’actions en lien avec l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de la recherche, la veille stratégique sur les enjeux de développement, les avis et les conseils scientifiques au gouvernement et aux institutions, l’incitation des jeunes et des femmes à s’intéresser aux sciences, aux arts, aux lettres et à la culture, la valorisation des résultats de la recherche.

En cette occasion spéciale, nous exprimons notre gratitude aux membres fondateurs, et aux membres élus de l’Académie Nationale des Sciences, des Arts et des Lettres du Burkina Faso. Votre engagement et votre expertise ont été les piliers de notre succès. Nous remercions également nos partenaires et soutiens pour leur appui indéfectible.

Ensemble, continuons à consolider les actions de l’Académie pour la construction d’un Burkina Faso prospère, éclairé et riche en savoirs.

Santé mondiale : Des leaders plaident en marge de l’AG (...)
Burkina / Produits locaux : L’ANSSEAT dénonce un usage (...)
Camp cibal, acte 6 du Balai citoyen : « Il ne faut pas, (...)
Mouloud 2023 : La Communauté musulmane de Dédougou (...)
Burkina/Maouloud 2023 : La contribution des savants (...)
Burkina/Maouloud 2023 : Le capitaine Ibrahim Traoré (...)
Velléités de déstabilisation de la transition : « Nous (...)
Lazare Ki-Zerbo, lauréat de l’« Arikana Excellence Award » (...)
Nayala : Plusieurs personnes déplacées internes (...)
Maouloud 2023 : La journée du jeudi 28 septembre est (...)
Burkina/Région de la Boucle du Mouhoun : Nouna retrouve (...)
Burkina/Éducation : Les acteurs du Boulkiemdé pour un (...)
Ouagadougou : Plusieurs dizaines de manifestants (...)
Burkina/Enseignement supérieur : « Les institutions (...)
Procès CCI-BF vs Martin Sawadogo : Le verdict renvoyé au (...)
Burkina : Les 7es Journées vétérinaires posent la (...)
Burkina : "Enlèvement" de Sansan Anselme Kambou, la (...)
Burkina/Énergie : La politique de management qualité (...)
Protection des réfugiés et demandeurs d’asile : Des (...)
Maintenance du matériel ferroviaire : SITARAIL poursuit (...)
Burkina : 1000 métiers à tisser pour les femmes déplacées (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 34440


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés