Actualités :: Route Guiba-Garango : « On peut désormais rouler sans problème »

C’est en compagnie du directeur général de la Société des routes et des bâtiments (Soroubat), Moez Bahri, que le chef du gouvernement burkinabè, Me Apollinaire Kyelem, a procédé à l’inauguration officielle de la route nationale N°17 (Guiba-Garango), ce samedi 3 juin 2023, dans la région du Centre-Est. La cérémonie a aussi mobilisé les ministres en charge des Infrastructures, Adama Sorgho, et de l’Enseignement supérieur, Adjima Thiombiano.

Fini les pannes d’engins et les accidents a n’en point finir sur le tronçon Guiba-Garango. « On peut désormais rouler sans problème. Sinon, on souffrait trop ici », témoigne Issaka Yabré, résident au secteur 4 de Garango.

Issaka Yabré, résident du secteur 4 de Garango, exprimant sa joie pour la construction du tronçon Guiba-Garango.

Long de 72, 259 kilomètres, le tronçon Guiba-Garango se laisse désormais admirer avec toutes ses commodités. Cette belle infrastructure neuve et pimpante est l’œuvre de la Soroubat, qui a laissé son génie créateur s’exprimer, afin de répondre aux besoins de la population.

Lancés officiellement le 28 novembre 2019 par le Premier ministre d’alors, Christophe Joseph Marie Dabiré, les travaux de bitumage de la route nationale N°17 reliant Guiba à Garango ont été exécutés avec professionnalisme, d’où les félicitations des autorités pour la qualité de l’ouvrage.

Vue du poste de péage moderne équipé avec l’embranchement avec la RN 29.

Des félicitations que le directeur général de la Soroubat-BF a accueilli avec reconnaissance. Pour Moez Bahri, c’est une journée exceptionnelle, parce que l’inauguration de cette route est pour le bien des populations. « On a essayé de faire ce qui était de notre pouvoir pour avoir quelque chose de bon, d’acceptable et qui respecte les normes et surtout dans le délai », a-t-il laissé entendre.

Pour le directeur général de la Soroubat-BF, Moez Bahri, « si les populations sont satisfaites, nous le sommes aussi ».

Pour le ministre en charge des Infrastructures, Adama Sorgho, le prestataire Soroubat-BF a respecté les caractéristiques données pour la construction de la route. Et pour cela, il faut le féliciter et l’encourager. Il a néanmoins fait noter qu’ils surveilleront le joyau et s’il y a des dégradations, l’entreprise sera interpellée. Le ministre a terminé en invitant les populations et les usagers de la route à respecter les consignes données. Aux transporteurs, le ministre conseille d’éviter les surcharges sur la voie et de respecter les consignes de sécurité.

Vue partielle de la nouvelle infrastructure reliant Guiba à Garango.

Il faut par ailleurs souligner que les travaux ont été achevés en décembre 2022. La réception a été faite en février 2023 et l’inauguration s’est tenue ce 3 juin 2023. C’est un projet qui a consisté au bitumage en béton bitumineux du tronçon Guiba-Garango, avec la construction d’ouvrages de franchissement et d’un poste de péage moderne à l’embranchement avec la RN 29. Le projet, qui devait être réalisé en 24 mois, l’a finalement été en 35 mois. Ce retard est dû au Covid et aussi à des travaux supplémentaires qui se sont ajoutés à ce qui était prévu au départ, explique le directeur général de Soroubat-BF.

Vue du pont construit sur le fleuve Nakambé.

Il faut rappeler queles travaux de bitumage de la route Guiba-Garango ont coûté plus de 31 milliards de F CFA, financés par la Banque islamique de développement (BID) et l’Etat burkinabè.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
Burkina/Santé : « Malgré des avancées dans la lutte, le (…)
Faîtière des caisses populaires du Burkina (FCPB) : (…)
Burkina : Pour stopper la fraude et le financement du (…)
Burkina/Éducation : Le Collège protestant de Ouagadougou (…)
Burkina/Institut supérieur privé polytechnique (ISPP) : (…)
Jeunesse étudiante catholique du secondaire : Un nouveau (…)
Burkina/Justice : Le parquet a requis 24 mois (…)
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Liptako-Gourma /Afrique centrale : Des OSC s’inquiètent (…)
MANSA : Vers une décolonisation des savoirs en Afrique (…)
𝐌𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 : 𝐥𝐚 𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐠é𝐧é𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 (…)
Recrutement de 2000 élèves sous-officiers de Police : (…)
Access International Studies devient Access International
Burkina/ Conseil national du patronat : Edouard (…)
Burkina : Le Programme statistique national 2023 affiche (…)
Série de soutenances des textiliens de l’Ecole (…)
Divagation des animaux à Ouagadougou : Plus de 500 bêtes (…)
6e édition de la cérémonie « Médaille Thomas Sankara » : (…)
Boucle du Mouhoun : Le directeur général de la Sofitex (…)
Burkina/Sécurité routière : Les véhicules de transport (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés