Actualités :: Boucle du Mouhoun : Le gouverneur lance l’administration des épreuves (…)

C’est parti pour l’administration des épreuves écrites des examens et concours du BEPC, du BEP et du CAP session 2023 sur toute l’étendue du territoire burkinabè. Dans la région de la Boucle du Mouhoun, le top de départ a été donné, tôt dans la matinée du 1er juin 2023, en présence des autorités régionales.

Le lycée communal de Dédougou a abrité la cérémonie régionale de lancement des épreuves écrites du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), du Brevet d’études professionnelles (BEP) et du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). A ces examens et concours de la session 2023, la Boucle du Mouhoun présente 16 339 candidats. Ils sont au nombre de 15 593 prétendants au parchemin du BEPC, répartis entre 59 jurys sur toute l’étendue du territoire régional. Quant aux examens du CAP et du BEP, ils mobilisent 746 candidats au niveau local. Ces derniers vont composer dans quatre jurys.

Des candidats du jury n°08 en attente de la première épreuve (la dictée) de la session du BEPC 2023

Situation sécuritaire oblige, des centres de composition sont délocalisés. Les candidats de la province des Banwa passent leurs examens à Dédougou, capitale de la région de la Boucle du Mouhoun. On se rappelle que les Banwa ont connu un long temps d’arrêt des cours pendant l’année scolaire 2022-2023. Cette situation a eu, entre autres, pour conséquence la réduction du nombre de candidats, selon les services de communication de la direction régionale des enseignements post primaire et secondaire de la Boucle du Mouhoun.

Beaucoup de candidats déplacés internes

Pour le gouverneur Babo Pierre Bassinga qui a procédé à l’ouverture de la première enveloppe, il était bon que « je vienne encourager nos petits frères, nos filles et fils », a-t-il expliqué. « C’est le moment le plus important de la vie scolaire et les enfants sont stressés », avoue l’autorité avant de justifier sa présence pour rassurer et aider les candidats à surmonter la peur en vue d’affronter les épreuves. Le gouverneur a invité les candidats à la concentration et à œuvrer en sorte à donner le sourire aux parents au soir de ces examens.

Le gouverneur a prodigué des conseils aux candidats avant l’ouverture de l’enveloppe

« Les parents attendent. Il faut absolument que les enfants, à travers les résultats, donnent raison aux parents qui les ont mis à l’école, qui étaient à leurs soins jusqu’à la fin de l’année scolaire », a-t-il prodigué. Monsieur Bassinga a témoigné sa gratitude à la communauté scolaire, aux forces de défense et de sécurité et à l’ensemble des acteurs de la région qui ont œuvré pour que les examens se tiennent en dépit du contexte sécuritaire difficile.

Le directeur régional des enseignements post primaire et secondaire de la Boucle du Mouhoun, Dr Denis Vimboué, a relevé qu’environ un tiers des candidats à ces examens se sont inscrits au titre des Elèves déplacés internes (EDI). Il a rassuré que des dispositions ont été prises, dans le cadre de l’éducation en situation d’urgence, en termes d’accueil, de restauration, d’hébergement et particulièrement dans l’organisation des examens en faveur de cette catégorie d’élèves.

Dr Denis Vimboué, directeur régional des enseignements post primaire et secondaire de la Boucle du Mouhoun.

A l’exception des candidats et des agents des forces de défense et de sécurité, l’administration des épreuves écrites des examens et concours session 2023 du BEPC, CAP et BEP vont mettre en activité 2 627 acteurs, toutes catégories confondues, dans la Boucle du Mouhoun.

Yacouba SAMA
Lefaso.net

Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
Burkina/Santé : « Malgré des avancées dans la lutte, le (…)
Faîtière des caisses populaires du Burkina (FCPB) : (…)
Burkina : Pour stopper la fraude et le financement du (…)
Burkina/Éducation : Le Collège protestant de Ouagadougou (…)
Burkina/Institut supérieur privé polytechnique (ISPP) : (…)
Jeunesse étudiante catholique du secondaire : Un nouveau (…)
Burkina/Justice : Le parquet a requis 24 mois (…)
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Liptako-Gourma /Afrique centrale : Des OSC s’inquiètent (…)
MANSA : Vers une décolonisation des savoirs en Afrique (…)
𝐌𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 : 𝐥𝐚 𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐠é𝐧é𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 (…)
Recrutement de 2000 élèves sous-officiers de Police : (…)
Access International Studies devient Access International
Burkina/ Conseil national du patronat : Edouard (…)
Burkina : Le Programme statistique national 2023 affiche (…)
Série de soutenances des textiliens de l’Ecole (…)
Divagation des animaux à Ouagadougou : Plus de 500 bêtes (…)
6e édition de la cérémonie « Médaille Thomas Sankara » : (…)
Boucle du Mouhoun : Le directeur général de la Sofitex (…)
Burkina/Sécurité routière : Les véhicules de transport (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés