Actualités :: Gestion hygiénique des menstrues : Save The Children forme 300 adolescentes (…)

L’Organisation non-gouvernementale (ONG) Save The Children, dans le cadre de son projet Adolescent Transition in West Africa (ATWA), et en collaboration avec les associations « Palobdé », « Zood Nooma pour le développement (AZND) » et ses établissements partenaires, a initié une session de formation sur la gestion hygiénique menstruelle au profit de 300 adolescentes de la ville de Kaya, région du Centre-Nord, le samedi 20 mai 2023. Il s’agit d’améliorer les connaissances des adolescentes sur la saine gestion de leurs menstrues.

Cette session de formation et de sensibilisation de l’ONG Save The Children et de ses partenaires au profit de 300 adolescentes de la ville de Kaya, vient en prélude à la commémoration de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle, célébrée tous les 28 mai dans le monde. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de son projet « Adolescent Transition in West Africa » (ATWA). L’objectif poursuivi par Save The Children, en initiant cette activité, est d’améliorer les connaissances de ces adolescentes sur la gestion de l’hygiène menstruelle. Elle se tient sous le thème : « Les règles, parlons-en sans tabous ».

Les élèves sont venus de plusieurs établissements de la ville de Kaya.

Pour la présidente de l’association « Palobdé », Roseline Kiendrebéogo, les « règles » sont une question de dignité humaine sur laquelle tout le monde devrait s’engager afin que les filles et les femmes aient accès à une hygiène menstruelle appropriée, en tout temps et en tout lieu. Dans ce sens, a-t-elle indiqué, plusieurs activités sont menées au niveau de son association. L’activité phare est la sensibilisation des élèves. Cela, pour qu’elles puissent avoir l’information sur les menstrues, comment les gérer, comment les calculer. « Egalement, nous formons d’autres associations de femmes sur la même thématique. Le message est déjà passé de par la mobilisation des élèves, des représentants des établissements, des autorités en charge de l’éducation », s’est-elle réjouie.

L’activité phare de l’association « Palobdé » est la sensibilisation et la formation des élèves sur les menstrues, a indiqué la présidente Roseline Kiendrebéogo.

A écouter le Chef de base de Save The Children à Kaya, Alain K. Somé, l’ONG s’est engagée à lutter contre la stigmatisation, l’exclusion et la discrimination liées aux menstrues et à améliorer les connaissances, les compétences et les programmes en matière de gestion de l’hygiène menstruelle au bénéfice des filles et surtout les élèves. Pour ce faire, a-t-il révélé, les programmes de Save The Children sont axés sur quatre principaux domaines.

Il s’agit de l’éducation à la vie familiale dans les écoles avec le soutien du ministère en charge de l’Education nationale ; de la fourniture de serviettes hygiéniques et d’articles de santé menstruelle ainsi que la formation en production de serviettes dans le cadre de ses activités ; de l’engagement communautaire pour démystifier les menstrues ; et la mise en place de latrines et de forages.

Le Chef de base de Save The Children à Kaya, Alain K. Somé, a informé que les programmes de l’ONG sont axés sur quatre principaux domaines.

Le directeur provincial de l’éducation nationale du Sanmatenga, Gabriel Sawadogo, a salué cette initiative. Il a d’ailleurs déclaré que le ministère de l’Education nationale et ses partenaires se sont donné pour mission d’offrir des commodités nécessaires aux jeunes dans les établissements scolaires. Il est cependant indéniable que le ministère seul n’y arrivera pas, selon lui. C’est pourquoi il a exprimé ses sincères remerciements et encouragements à l’ONG Save The Children pour l’organisation de cette activité. « Je fonde l’espoir que cet évènement soit le premier d’une longue série d’autres manifestations de cette envergure, qui vont toucher tous les élèves du Centre-Nord », a-t-il espéré.

Les élèves ont fait des suggestions et des recommandations aux autorités éducatives.

Pour leur part, les élèves des établissements primaires, du post-primaire et du secondaire ont adressé un message à l’ensemble de la communauté nationale. Par la voix de Ashley Michelle P. Nombré, ils ont pris des engagements mais aussi fait des suggestions et des recommandations aux autorités éducatives : « Nous devons nous informer pour comprendre que le phénomène des menstrues est naturel et périodique dans la vie des filles et des femmes. Nous devons savoir comment avoir régulièrement une bonne hygiène pendant les menstrues et comment garder notre cadre de vie propre et sans danger. Nous devons sensibiliser nos camarades à soutenir les filles dans leur hygiène menstruelle, nous devons plaider auprès des autorités éducatives et des décideurs de nos localités respectives pour que les établissements scolaires aient des toilettes adaptées et des points d’eau pour une bonne gestion hygiénique des menstrues », a résumé Ashley Michelle P. Nombré.

Les élèves ont fait des suggestions et des recommandations aux autorités éducatives.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

Burkina Faso : Le Service national pour le développement (…)
Lutte contre le paludisme : « Il n’y a pas de lien de (…)
Affaire « enquête sur des Like de contenus diffamatoires (…)
Burkina/ Fonds national d’appui aux travailleurs (…)
Burkina/Apiculture : 2 000 ruches modernes et 5 (…)
Lutte contre le paludisme : L’« Autorité scientifique » (…)
Burkina/ONG : Catholic relief services renforce les (…)
Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
Burkina/Santé : « Malgré des avancées dans la lutte, le (…)
Faîtière des caisses populaires du Burkina (FCPB) : (…)
Burkina : Pour stopper la fraude et le financement du (…)
Burkina/Éducation : Le Collège protestant de Ouagadougou (…)
Burkina/Institut supérieur privé polytechnique (ISPP) : (…)
Jeunesse étudiante catholique du secondaire : Un nouveau (…)
Burkina/Justice : Le parquet a requis 24 mois (…)
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Liptako-Gourma /Afrique centrale : Des OSC s’inquiètent (…)
MANSA : Vers une décolonisation des savoirs en Afrique (…)
𝐌𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞𝐬 : 𝐥𝐚 𝐃𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐠é𝐧é𝐫𝐚𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 (…)
Recrutement de 2000 élèves sous-officiers de Police : (…)
Access International Studies devient Access International

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés