Actualités :: Institut supérieur d’études et de protection civile : La propagation du feu (…)

L’Institut supérieur d’études et de protection civile (ISEPC) a organisé, le vendredi 19 mai 2023, une conférence publique sur le thème « Les phénomènes thermiques : analyse de la propagation du feu et recueil d’expériences dans les incendies ». Cette conférence a été animée par Dr Myriam Millogo/Nana, enseignante-chercheuse.

À l’entame de cette conférence, Dr Myriam Millogo/Nana a défini la combustion comme une réaction chimique exothermique d’oxydoréduction entre un combustible et un comburant. Selon elle, sa manifestation visible est généralement accompagnée d’une flamme qui dégage fumée, chaleur et source d’inflammation.
Pour la conférencière, il existe différents types de combustions, à savoir la combustion lente (feu couvrant), la combustion rapide ou vive, la combustion très vive et la combustion spontanée. Elle a fait cas de la différence entre un incendie et une explosion.

Pour elle, l’incendie est une combustion non contrôlée auto-entretenue qui se développe sans contrôle dans le temps et dans l’espace, tandis que l’explosion est une combustion quasiment instantanée qui provoque un effet de souffle accompagné de flammes et de chaleur.

Dr Myriam Millogo /Nana, conférencière

L’enseignante a également précisé qu’il existe deux types d’explosions, à savoir la déflagration et la détonation. La déflagration, a-t-elle détaillé, est une explosion dans laquelle la vitesse de la flamme est inférieure à la vitesse du son. « C’est une combustion rapide, accompagnée de flammes, de projections incandescentes et de bruit plus ou moins fort. Les explosifs qui déflagrent sont connus sous le nom d’explosifs faibles. Par exemple, l’explosion de gaz propane », a expliqué Dr Myriam Millogo/Nana.

La détonation, elle, est une explosion dans laquelle la vitesse de la flamme est supérieure à la vitesse du son. « C’est une combustion violente avec un bruit plus ou moins intense et très subit. Une détonation éclate, retentit. Les détonations sont plus fortes et souvent plus destructrices que les déflagrations. Comme exemple, il y a les explosifs de démolition », a poursuivi la conférencière.

Dr Myriam Millogo/Nana a également évoqué le flashover. Selon elle, les signes annonciateurs du flashover surviennent lorsqu’une pièce abritant un feu est ouverte, et la température augmente drastiquement.

« La chaleur écrasante oblige une position au plus près du sol. A l’extérieur du volume, il y a augmentation de la densité et de la vitesse de sortie des gaz chauds. A l’intérieur du volume, la fumée s’épaissie en s’abaissant rapidement vers le sol. On note la présence de flammes over en hauteur, puis de rollovers. Il y a une mission de gaz pyrolyse par toutes les surfaces combustibles », a-t-elle détaillé.

Samba Adji, stagiaire à l’ISEPC et participant

Selon le lieutenant Samba Adji, stagiaire à l’ISEPC et participant à la conférence, ce qu’on retient dans un premier temps, c’est que l’incendie est le quotidien de tout sapeur-pompier. « Le phénomène, au cours de la conférence, a été analysé en profondeur afin que des dispositions idoines soient prises. Au-delà de l’aspect opérationnel, il y a un aspect préventif qui doit être mis en exergue pour que la question de l’explosion des poussières soit prise en compte pour le bien des populations », résume l’officier.

La conférence a pris fin par des échanges d’expériences. L’incendie du dépôt de la Centrale d’achat de médicaments essentiels génériques a notamment été évoqué par les conférenciers et participants.

Carine Daramkoum
Lefaso.net

Burkina : « Ma manière de diriger ne va pas fondamentalement
Congrès de la Société de cardiologie du Burkina : Les (…)
Burkina/Crise sécuritaire : Plus de 55 000 élèves de (…)
Burkina/Affaires étrangères : Boulmonli Léonard Lompo (…)
Vacances scolaires : Entre activités ludiques et (…)
Crash du vol AH 5017 : « Il faut faire en sorte que (…)
Burkina : L’État-major général des armées à la recherche (…)
Burkina/Religion : « J’invite tous les citoyens à donner (…)
TGI de Dédougou : Six ans d’emprisonnement ferme requis (…)
Petits métiers : La vente d’œufs à la sauvette, un (…)
Bobo-Dioulasso : Les acteurs du projet « Yèrètali » (…)
Fonctionnement de l’administration publique : Le (…)
Burkina : L’ex maire de l’arrondissement 5, Jean-Paul (…)
Burkina : Le commandant de la 1re légion de la (…)
Conférence Tree for Africa : « L’édition 2024 fait (…)
Lutte contre le terrorisme : « Le Burkina vaincra (…)
Justice : Boureima Sanga démissionne du syndicat des (…)
Burkina/Prévention et gestion des crises liées aux (…)
Burkina/Education : Le personnel du post-primaire et du (…)
𝐈𝐧𝐭𝐞𝐫𝐜𝐨𝐧𝐧𝐞𝐱𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐬𝐲𝐬𝐭è𝐦𝐞𝐬 𝐢𝐧𝐟𝐨𝐫𝐦𝐚𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐝𝐨𝐮𝐚𝐧𝐢𝐞𝐫𝐬 𝐝𝐞 (…)
Crash du vol AH 5017 : 10 ans après, l’AFAVIC se (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés