Actualités :: Burkina /Economie : Des acteurs économiques de la province de la Sissili (...)

Le Secrétariat permanent chargé du Suivi des réformes des licences d’affaires (SP-SRLA) a organisé un atelier régional de sensibilisation et d’information des acteurs économiques sur les licences d’affaires, la règlementation et le contrôle économique ce jeudi 11 mai 2023, à Léo.

Une licence d’affaires est définie comme toute autorisation à priori nécessaire pour le démarrage et le fonctionnement d’une activité économique ou commerciale. Ces licences sont instituées par les autorités de règlementation avec pour objectif de réguler ou d’organiser les secteurs d’activités.

Le SP-SRLA est sous la coupe du ministère du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises

La rencontre de Léo vise à échanger avec 200 acteurs du secteur privé sur les questions touchant les licences d’affaires, la règlementation commerciale et le contrôle économique. Concrètement, il s’est agi de présenter aux acteurs la place et l’importance des licences d’affaires dans les secteurs d’activités. En outre, présenter les nouvelles réformes réalisées en la matière, notamment l’institution des licences à délais préfixés. Puis, leur montrer les nouvelles réformes en cours. Aussi, recueillir auprès d’eux, les besoins de réformes et les préoccupations sur les réformes réalisées. Communiquer aux acteurs, le contenu des textes réglementant l’activité commerciale et/ ou économique. Enfin, leur montrer l’intérêt du respect de la réglementation et le contrôle en matière commerciale et économique.

Les autorités administratives de la région du Centre-ouest étaient présentes

Pour résoudre les lacunes

Le contexte qui a donné lieu à cet atelier a une explication logique. les acteurs du secteur privé estiment que les procédures auxquelles les entreprises privées sont soumises au Burkina Faso restent nombreuses et redondantes, à cause des coûts jugés très élevés et des délais trop longs pour l’obtention des licences d’affaires. Il est ressorti également que les acteurs ignorent les textes législatifs et réglementaires qui encadrent les différents domaines d’activités économiques et/ ou commerciales. Cela les expose le plus souvent à la rigueur des sanctions prévues par les textes y relatifs.

Daouda Ouédraogo à gauche a confié que des réformes sont actuellement menées par le SP-SRLA pour favoriser le climat des affaires au Burkina Faso au regard du contexte sécuritaire

« La Sissili fait partie des zones à fortes potentialités du Burkina Faso. Il y a de nombreux acteurs économiques dans les domaines de la transformation, la production et la commercialisation. C’est à travers les licences d’affaires que l’administration parvient à organiser les filières en sachant qui est un producteur, un transformateur, un commerçant, un importateur ou un exportateur. Si vous avez une connaissance de ces critères, cela permet d’organiser les filières, de les appuyer de façon conséquente et de les réguler », a justifié le secrétaire permanent chargé du suivi des réformes des licences d’affaires au niveau du ministère du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises, Daouda Ouédraogo.

Sia Isaac au milieu a salué la pertinence d’une telle initiative

Pour le haut-commissaire de la province de la Sissili , Sia Isaac, les acteurs économiques de la province vont être mieux outillés sur la licence des affaires au sortir de l’atelier. « Ils vont savoir que le ministère du Commerce œuvre pour l’amélioration des actions pouvant leur permettre de mieux mener leurs activités » a-t-il souligné. Après Léo dans la région du Centre-ouest, Le SP-SRLA va effectuer le même exercice le 17 mai 2023 à Gaoua région du Sud-ouest.

SB
Lefaso.net

Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (...)
Burkina/Média : Le journal en ligne Lefaso.net mis en (...)
Campagne nationale des Journées vitamine A+ : Plus de 3 (...)
Burkina/Entrepreneuriat agricole : Aminata Ouattara (...)
Burkina/Nutrition : La campagne "Assez" officiellement (...)
Prévention des risques et rupture des contrats : Les (...)
Santé publique : 15 médecins africains formés en (...)
Ouagadougou : Des attestations décernées à 30 personnes (...)
Burkina /Jeux de hasard : Les Koudougoulais découvrent (...)
Burkina/Media : Le CSC suspend le journal L’Evènement (...)
Burkina/Media : L’émission hebdomadaire de débat, 7 info (...)
Lutte contre les violences conjugales : l’approche (...)
Tenkodogo : Une Académie de jeunes leaders pour (...)
Journée mondiale du réfugié (JMR) 2024 : Le Burkina Faso (...)
Burkina : « La première souveraineté à rechercher, c’est la (...)
Prise en charge des troubles mentaux : Des acteurs de (...)
Burkina/ Voix et leadership des femmes : Le projet a (...)
Burkina/Humanitaire : Christian Aid et ATAD procèdent à (...)
Ouagadougou : Les points de grillades et de boucherie (...)
Incident de tir à proximité de la RTB télévision : Le Chef (...)
Burkina : La SONABEL sensibilise son personnel sur les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36981



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés