ActualitésDOSSIERS :: Drame de Karma : « L’instrumentalisation est-là, c’est clair », décèle le (…)

Au cours de l’interview qu’il a accordée dans la soirée de jeudi, 4 mai 2023 à la presse nationale, le président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré, s’est prononcé sur l’actualité du drame survenu le 20 avril 2023 à Karma, village sis à environ 210 kilomètres au nord de la capitale. Le capitaine Ibrahim Traoré a invité à ne pas se laisser aller à des « conclusions hâtives » sur ce drame, qualifié de « génocide » par certaines institutions internationales.

« Génocide ? J’ai entendu ce terme ; certains se sont précipités pour le dire. Peut-être ce sont des gens qui méconnaissent ce qu’ils disent, ils ne savent peut-être pas ce que ça veut dire génocide », a rétorqué le président Ibrahim Traoré, répondant à une question des journalistes sur cette actualité.

« Mais, je pense que ces propos-là ne doivent pas attirer trop notre attention. Le Burkina est en guerre depuis huit ans, il y a eu plusieurs drames, mais pourquoi on n’a pas parlé de génocide et subitement, on en parle avec Karma ? Cela doit quand même tiquer les gens », a-t-il poursuivi avant de conclure : « L’instrumentalisation est-là, c’est clair ».

« Pourquoi commencer à accuser directement parce qu’on a dit qu’ils sont venus avec des picks-ups, des tenues de l’armée, etc. ? Mais, pendant cette guerre-là, l’armée a perdu ses blindés, ses pick-ups ! Les tenues, ce ne sont pas nous qui les fabriquons, on les paie à l’extérieur. Combien de fois on a été attaqué par des unités qu’on croyait être nos propres unités ? Demandez à ceux de Toéni (dans la région de la Boucle du Mouhoun : ndlr), des gens sont venus avec des blindés de l’armée jusqu’à entrer dans la base, commencer à écraser des soldats… Dans le Centre-nord, il y a eu une attaque où on a ramassé les corps (onze), croyant que c’était les corps des nôtres ; c’est plus loin que les gens se sont rendus compte que parmi les corps, il y a ceux de terroristes, mais habillés de la même façon », s’est appesanti le président Ibrahim Traoré, pour montrer les actes de perfidie qui caractérisent également la lutte contre ce phénomène terroriste.

Cette sortie du président sur le dossier a précédé celle de la délégation gouvernementale qui s’est également prononcée sur le sujet, à la faveur de la communication sur l’ « état de la lutte contre le terrorisme » qu’elle a eue avec les composantes de la nation, les 3 et 4 mai 2023. Pendant ces deux jours d’exposé de la situation à ses interlocuteurs, la délégation gouvernementale, conduite par le ministre d’Etat, ministre en charge de la défense, colonel-major Kassoum Coulibaly, a informé que les auditions sur le drame de Karma ont commencées. « A ce jour, 28 personnes sont auditionnées (des blessés, des parents des victimes), dont un chef militaire.

Avec la mise en place des groupes de travail, des recommandations ont été faites pour renforcer le cadre d’enquête en termes de moyens et de personnel, afin de faciliter la réalisation de l’enquête. (…). Il ressort que 136 personnes ont été inhumées, sur autorisation du procureur, après intervention des services compétents en matière d’hygiène et de santé, avec l’accompagnement des autorités régionales », a dit le directeur de la justice militaire, le 3 mai.

Les auditions, clarifie le ministre de la justice et des droits humains, chargé des relations avec les institutions, n’impliquent pas une culpabilité ; elles consistent simplement à entendre toute personne susceptible d’aider à la manifestation de la vérité.

O.L
Lefaso.net

Boucle du Mouhoun : Plusieurs terroristes neutralisés (…)
Burkina/Crise humanitaire : Près de 744 000 PDI ont (…)
Projet d’appui à l’enseignement supérieur : Les (…)
Burkina : Une attaque d’envergure déjouée à Djibo
𝐁𝐮𝐫𝐤𝐢𝐧𝐚/𝐁𝐨𝐮𝐜𝐥𝐞 𝐝𝐮 𝐌𝐨𝐮𝐡𝐨𝐮𝐧 : 𝐃𝐞𝐬 𝐭𝐞𝐫𝐫𝐨𝐫𝐢𝐬𝐭𝐞𝐬 𝐛𝐨𝐦𝐛𝐚𝐫𝐝𝐞́𝐬 (…)
Effort de paix au Burkina : Publicitaires Associés offre (…)
Burkina : plus de 150 terroristes neutralisés dans (…)
Burkina : Le 20e BIR neutralise une centaine de (…)
Burkina : Les Forces armées lavent leur honneur à (…)
Rumeurs sur d’éventuelles mutineries dans les casernes : (…)
Loroum : Titao ravitaillé en produits de premières (…)
Burkina : La CNAVC désapprouve les « accusations » de (…)
Lutte contre le terrorisme : Poursuite des acquisitions (…)
Burkina/Lutte contre le terrorisme : Plus de 600 (…)
Burkina : 10 suspects terroristes interpellés et 58 (…)
Province du Nayala/Toma : Une présumée « livreuse » de (…)
Burkina/Insécurité : Des terroristes venus voler du (…)
Burkina : « Comme je l’ai dit, le terrorisme sera (…)
Région de l’Est : Une soixantaine de terroristes (…)
Burkina/ Lutte contre le terrorisme : Un terroriste tué (…)
Burkina : Une grande base terroriste détruite au (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés