Actualités :: Défense et sécurité au Burkina : « 2023 s’annonce inéluctablement comme (…)

Les ministères en charge de la défense nationale et de la sécurité ont tenu leur revue annuelle 2022 du Cadre sectoriel de dialogue défense-sécurité (CSD-DS), ce vendredi 24 février 2023 à Ouagadougou. Il s’agit de faire le bilan de 2022 et de donner les orientations pour 2023.

Plongé dans une crise sécuritaire depuis 2015, le Burkina Faso est engagé dans « une lutte sans faille » pour sa survie, a indiqué le ministre d’État, ministre de la défense nationale et des anciens combattants, le colonel-major Kassoum Coulibaly, à l’ouverture de la revue annuelle 2022 du Cadre sectoriel de dialogue défense-sécurité (CSD-DS).

Selon le ministre, c’est une tribune qui permet d’apprécier l’ensemble des réalisations de 2022. « Les travaux consisteront à examiner le bilan annuel 2022 de la mise en œuvre du plan d’actions pour la transition. Il s’agira plus précisément de dégager les principaux acquis enregistrés, les difficultés rencontrées et de recueillir les orientations pour améliorer les performances en 2023 », a-t-il précisé.

Selon le ministre d’État, ministre de la défense nationale et des anciens combattants, le colonel-major Kassoum Coulibaly, cette revue devrait s’effectuer deux fois par an

Les acteurs de la défense et de la sécurité retiennent que l’année 2022 a été marquée par deux évènements majeurs mais intimement liés.
Au plan sécuritaire, il s’agit de « la persistance des actions des groupes armés terroristes dont les modes opératoires se complexifient », a signifié le colonel-major Kassoum Coulibaly.

Au plan socio politique, « le contexte sécuritaire a induit des changements dans la gestion et la gouvernance du pouvoir d’Etat respectivement le 24 janvier et le 30 septembre ».
« Gagner le pari de la paix et de la sécurité »
Malgré ce contexte marqué de « difficultés », des actions et réalisations ont été effectuées. Le ministre a cité, entre autres, les actions de lutte contre le terrorisme, le grand banditisme et la criminalité, l’acquisition de matériels opérationnels et stratégiques et le renforcement des effectifs, la formation continue des personnels de sécurité.

Les participants sont appelés également à recadrer certaines actions de 2022 pour mieux travailler en 2023

Tout en félicitant les acteurs pour leur dévouement qui a permis d’avoir ces réalisations, le ministre a appelé à une persévérance pour les actions à venir. « Gagner le pari de la paix et de la sécurité est plus que jamais une priorité pour le gouvernement et 2023 s’annonce inéluctablement comme l’année de l’espoir, espoir de la reconquête du territoire national avec l’implémentation de la nouvelle doctrine dans la lutte contre le terrorisme », s’est convaincu le patron de la défense nationale.
Il a invité l’ensemble des acteurs et partenaires, membres du cadre sectoriel de dialogue « Défense - sécurité » à rester mobilisés et à plus d’engagement dans la mise en œuvre du nouveau plan d’actions pour la stabilisation et le développement.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Burkina : Le journaliste d’investigation Atiana Serges (…)
Affaire journal L’Événement contre Adama Siguiré : « Le (…)
Idrissa Ouédraogo, président du CSC : « Pour que la (…)
Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
Campagne nationale des Journées vitamine A+ : Plus de 3 (…)
Burkina : « Unique & One School » forme et éduque (…)
Sofitex Dédougou : Les producteurs de coton passent à la (…)
Burkina/Géo-technologie : ACIT Géotechnique certifié ISO (…)
Association burkinabè pour le bien-être familial : Le (…)
Aménagement de voieries à Kaya : Un deuxième atelier (…)
Burkina/Recherche : La clôture de la 3e édition des (…)
Burkina/Journée de l’enfant africain : Les enfants mis à (…)
Burkina/Violences conjugales : Des jeunes femmes leaders (…)
Burkina/Média : Le journal en ligne Lefaso.net mis en (…)
Burkina/Entrepreneuriat agricole : Aminata Ouattara (…)
Burkina/Nutrition : La campagne "Assez" officiellement (…)
Prévention des risques et rupture des contrats : Les (…)
Santé publique : 15 médecins africains formés en (…)
Ouagadougou : Des attestations décernées à 30 personnes (…)
Burkina /Jeux de hasard : Les Koudougoulais découvrent (…)
Burkina/Media : Le CSC suspend le journal L’Evènement (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés