ActualitésDOSSIERS :: Effort de guerre : Un citoyen burkinabè propose une « Opération Mobilisation (...)

A défaut d’être tous sur le front de la bataille, nous pouvons contribuer à l’effort de guerre d’une autre manière. C’est la conviction de ce citoyen qui a saisi la rédaction de Lefaso.net pour la mise en place d’une « Opération Mobilisation Fierté Nationale ». Lisons et apprécions sa proposition.

Bonjour le Faso Net. Félicitations encore pour ce grand travail que vous faites en informant les citoyens d’une manière professionnelle et confiante. Joyeux anniversaire également.

Votre site est devenu tel que quand les Burkinabès cherchent une information authentique, on se réfère à Faso.net. D’ailleurs cette question est récurrente sur les lèvres de plusieurs ; « est ce que le Faso.net a dit ? ». Continuez dans ce sérieux.

Je voulais, en tant que citoyen LAMBDA faire une petite suggestion en ce moment alors que le peuple burkinabè se met en ordre de mobilisation générale contre le terrorisme. Certes, il y a beaucoup de Burkinabè qui n’iront pas au front mais un plus grand nombre aimerait participer à l’effort du front. A cet effet je propose les idées suivantes :
Une « Opération 1000 citoyens, 1 Soldats et sont VDP (Op. 1000C1S1V1).

Cela veut dire que sur les 21 mois de guerre, nous qui ne pourrons pas aller physiquement au front, que nous puissions au moins accompagner par nos bénédictions et nos poches. Qu’il y’ait une plateforme où les citoyens pourront s’inscrire volontairement et que pour 1000 personnes, on leur attribue le soutien à un militaire et un VDP.

Au premier groupe de 1000 citoyens par exemple on attribue S1V1 (Soldat numéro 1 et VDP 1). Par mois, si chacun des 1000 citoyens donne 1000 Fcfa cela sera de 1 000 000 Fcfa. Ce montant servira à équiper notre Soldat et notre VDP avec tout ce qui est nécessaire pour combattre : arme sophistiqué, les munitions, pare-balle etc….

S’il arrive que le soldat ou le VDP tombe, que son groupe des 1000 citoyens en soit informé et ils pourront contribuer volontairement pour soutenir les éventuels veuves et/ou orphelins.

Je crois sincèrement qu’il y a au moins 10.000.000 de citoyens qui seront prêts à soutenir cet effort de guerre avec au moins 1000 fcfa par mois sur 21 mois. Certains donneront plus, d’autres donneront moins mais au moins on attendra l’objectif.

Bref, c’était juste une suggestion pour permettre à tous de se sentir en train de faire quelque chose pour récupérer notre nation. Certes, beaucoup ont une meilleure idée et pourront améliorer cette suggestion.

Dieu bénisse le Burkina Faso

Un citoyen LAMBDA

Burkina Faso : Une attaque dans la commune de Bani fait (...)
Insécurité dans le Centre-ouest du Burkina : « Si rien (...)
Insécurité au Burkina : « Le gouvernement a intérêt à (...)
Est du Burkina : L’armée et les volontaires pour la (...)
Insécurité dans le Sahel : L’armée burkinabè déjoue une (...)
Région des Cascades : Les corps sans vie de quinze (...)
Crise sécuritaire et humanitaire au Burkina : La (...)
Attaques terroristes au Burkina : Et pourtant Mahamadou (...)
Burkina : Une centaine de terroristes neutralisés par (...)
Reconquête du territoire national : La situation s’est (...)
Libération des 66 femmes enlevées à Arbinda : "Les (...)
Insécurité au nord du Burkina : « Ceux qui tentaient de se (...)
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Enlèvement des (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Les douaniers (...)
Burkina : Les femmes enlevées à Arbinda (Sahel) ont été (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Plusieurs dizaines (...)
Nayala : 11 personnes tuées dans une embuscade
Enlèvement d’une soixantaine de femmes à Arbinda : Une (...)
Burkina : 216 754 déplacés internes ont moins de 5 ans à (...)
Burkina Faso : Le PAM réclame 12 à 15 milliards de FCFA (...)
Insécurité au Burkina : Les femmes enlevées à Arbinda ne (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 1953



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés