Actualités :: Crise sécuritaire au Burkina : « Il importe que nous nous donnions la main (...)

Au cours d’une conférence de presse qu’ils ont organisée dans la matinée de ce jeudi 10 novembre 2022 sur la crise qui divise leur parti, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Achille Tapsoba et ses camarades ont, concernant la situation nationale, souhaité que les Burkinabè resserrent davantage les rangs pour efficacement faire face au défi crucial de l’insécurité.

« La lutte contre le terrorisme est entrée dans une phase critique. C’est le lieu de rendre un vibrant hommage à nos Forces de défense et de sécurité (FDS) à nos Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP), aux citoyennes et citoyens patriotes qui se battent chaque jour pour la défense de l’intégrité du territoire national. Que tous les combattants et combattantes tombés au front pour la patrie reposent en paix. Leur sacrifice ne sera pas vain et leur sang versé pour la défense de la nation est le levain de la victoire contre le terrorisme », a exprimé Achille Tapsoba, pour qui la situation actuelle requiert de taire les divergences politico-idéologiques, reléguer au second plan les intérêts partisans pour faire place à l’union.

Le vice-président Salifou Sawadogo insiste, en outre, sur la nécessité de la cohésion et l’unité de l’armée, la forte implication des populations, la cohésion sociale et la réconciliation nationale. « Il importe que nous nous donnions la main pour pouvoir aller de l’avant. En cela, la cohésion et la réconciliation nationale sont importantes », renouvelle M. Sawadogo.

C’est dans cet esprit que les conférenciers louent l’initiative de recrutement de 50 000 VDP pour laquelle le parti « souhaite ardemment » un engouement national. « Quant aux vives polémiques suscitées par les choix diplomatiques et de coopération internationale, nous faisons confiance aux gouvernants pour des choix qui offrent au peuple burkinabè un espace diplomatique et de coopération internationale dynamique, souverain qui force le respect et justifie la maturité du peuple burkinabè », se prononcent Achille Tapsoba et ses camarades.

O.L.O
Lefaso.net

Burkina : Le président Ibrahim Traoré assure que les (...)
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : (...)
Continent africain : La gouvernance globale stagne (...)
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan (...)
Vie des partis politiques : La composante « Autres (...)
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les (...)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme (...)
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère (...)
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration (...)
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni (...)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes (...)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre (...)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois (...)
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute (...)
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces (...)
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 (...)
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, (...)
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée (...)
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12138



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés