Actualités :: Burkina : La direction du MPSR est mieux indiquée pour conduire la (...)

A l’instar de plusieurs autres organisations politiques et civiles, l’Union des forces progressistes (UFP) dit "prendre acte" des changements intervenus à la tête du pays. Le parti pense que pour solutionner la grave crise sécuritaire qui menace le pays, il sied que la direction du MPSR conduise la transition. Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration.

DECLARATION DE L’UNION DES FORCES PROGRESSISTES SUR LES EVENEMENTS DU 30 SEPTEMBRE 2O22.

Le 30 septembre 2022, le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration(MPSR), par communiqué N°01 s’est doté d’un nouveau Président, et a motivé le dit changement par l’aggravation de la situation sécuritaire malgré sa prise de pouvoir le 24 Janvier 2022.

L’Union des Forces Progressistes (UFP), prend acte des changements intervenus à la tête de L’Etat, et estime que pour solutionner la grave crise sécuritaire qui menace l’existence de la nation , la Direction du MPSR est mieux indiquée pour conduire la transition car elle a eu l’initiative et a une meilleure compréhension des problèmes qui minent l’armée.

Les milliers de victimes mortes ou blessées, le très grand nombre de déplacés internes et la perte du contrôle de l’Etat sur de nombreuses zones, ont mis le Burkina Faso dans une situation d’urgence générale.

Il est indispensable que les institutions de la transition soient installées rapidement pour faire face aux multiples défis qui nous assaillent. Chaque jour sans actions ne ferait qu’en rajouter à la complexité de la crise. C’est pourquoi l’UFP appelle à la formation dans des délais assez brefs d’un gouvernement composé d’hommes et des femmes compétents, intègres non liés aux forces politiques en concertation avec les forces vives.

Le Parlement de transition par contre devra être représentatif des forces politiques et sociales.

Solidarité - Travail - Justice

Le Secrétaire Général

YE Modou

Continent africain : La gouvernance globale stagne (...)
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan (...)
Vie des partis politiques : La composante « Autres (...)
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les (...)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme (...)
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère (...)
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration (...)
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni (...)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes (...)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre (...)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois (...)
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute (...)
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces (...)
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 (...)
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, (...)
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée (...)
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT (...)
Burkina : Le Docteur Brice Bicaba nommé directeur (...)
Burkina : Pas nécessaire de limiter les partis (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12138



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés