Actualités :: Situation trouble au Burkina : L’UNIR/MPS appelle le peuple à rester mobilisé (...)

Dans une déclaration de l’Union pour la renaissance mouvement patriotique sankariste (UNIR/MPS) le président du parti Me Bénéwendé Stanislas Sankara dit avoir pris acte du coup d’Etat du 30 septembre 2022 opéré par le capitaine Ibrahim Traoré.

APPEL DE L’UNION POUR LA RENAISSANCE MOUVEMENT PATRIOTIQUE SANKARISTE (UNIR-MPS) AU PEUPLE BURKINABE

Peuple du Burkina Faso,
Peuple insurgé et intègre,
Camarades militantes et militants de l’UNIR-MPS

L’UNIR-MPS a pris acte hier 30 septembre 2022 du changement opéré à la tête du MPSR avec le Capitaine Ibrahim TRAORE dans un discours qui reconnait clairement la trahison du Lieutenant-Colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA de l’objectif principal des soldats qui ont pris leurs responsabilités le 24 janvier 2022, à savoir la restauration de l’intégrité du territoire national.

Prenant également acte de la résolution du Capitaine TRAORE à convoquer les forces vives de la Nation pour l’élaboration d’une nouvelle charte de la transition qui débouchera sur la désignation d’un Chef d’Etat qui pourrait être civil comme l’a demandé l’UNIR-MPS au plénum de son bureau Politique National (BPN) du 16/7/2022.
Et considérant le communiqué 07 adressé ce jour 1er octobre 2022 dans lequel le président du MPSR, le Capitaine Ibrahim TRAORE lève le couvre-feu et interpelle le peuple burkinabè quant à sa responsabilité sur la souveraineté de notre Etat,
L’UNIR-MPS appelle ses militantes et militants ainsi que le peuple tout entier :
A faire barrage aux desseins funestes du Lieutenant-Colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA et de ses parrains tapis dans l’ombre ;

A refuser tout dictat impérialiste d’où qu’il vienne ;
A faire corps avec l’armée intègre et patriote pour la défense de la patrie.
Enfin, l’UNIR-MPS invite :

Le Lieutenant-Colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA à privilégier l’intérêt supérieur du peuple en déposant les armes ;

L’ensemble de l’armée à soutenir les efforts de sortie de crise et de restauration de l’intégrité du territoire National ;

Les militants et le peuple à refuser toute forme de servitude et à rester mobiliser jusqu’à la victoire finale.

La Patrie ou la mort nous vaincrons
Avec le peuple victoire
Ouagadougou le 1er octobre 2022

Le Président
Me Bénéwendé Stanislas SANKARA

Interview télé du capitaine Ibrahim Traoré du 3 février (...)
Burkina : Le président Ibrahim Traoré assure que les (...)
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : (...)
Continent africain : La gouvernance globale stagne (...)
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan (...)
Vie des partis politiques : La composante « Autres (...)
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les (...)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme (...)
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère (...)
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration (...)
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni (...)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes (...)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre (...)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est (...)
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois (...)
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute (...)
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces (...)
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 (...)
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, (...)
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12138



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés