Actualités :: Rentrée du gouvernement "Yonli III" : Sérénité et sens de responsabilité

Le troisième gouvernement du Premier ministre Paramanga Ernest Yonli a effectué sa rentrée mercredi 21 janvier 2004. On se rappelle que suite au remaniement du 17 janvier dernier, deux "vrais bleus" (Youma Zerbo en charge de l’Enseignement technique et professionnel et Joseph Kahoun, nouveau patron de l’Information ainsi que deux "nouveaux anciens" (Yéro Boly de la Défense et Laurent Sedogo de l’Environnement et du Cadre de vie) ont été appelés dans l’équipe gouvernementale.

L’opportunité s’offrait de recueillir leurs sentiments en cette rentrée solennelle et à l’exercice, les uns et les autres sont confiants, même si et certainement en professionnel de l’information désireux de prendre le "pouls" de son département avant de s’exprimer, Joseph Kahoun s’est dérobé à nos micros. Par ailleurs, le MESSRS nous donne son avis sur l’érection du ministère délégué à l’Enseignement technique et professionnel.

Yéro Boly , ministre de la Défense

Nous allons œuvrer à faire en sorte que l’ensemble des attributions dévolues à la Défense nationale puissent être exécutées dans les délais requis. Il faut que les attributions gouvernementales qui nous sont dévolues soient suivies et exécutées avec toute la rigueur et la détermination qui seyent. S’agissant de la tentative de déstabilisation, c’est une affaire qui relève des autorités judiciaires et rien que d’elles. Je ne puis donc donner aucun avis sur la question.

Youma Zerbo , ministre délégué à l’Enseignement technique et professionnel

Avant tout propos, permettez-moi de saisir cette opportunité pour remercier leurs Excellences M. le président du Faso et le Premier ministre, toute ma reconnaissance et ma gratitude pour la confiance placée en ma modeste personne en me confiant cette charge nouvelle au sein du gouvernement. Cela dit, dans un premier temps nous allons faire l’état des lieux en vue de déterminer les forces et les faiblesses du département, afin de définir les ordres de priorité, les stratégies et les actions à entreprendre.

Joseph Kahoun

Laissez-moi prendre la mesure des choses avant toute déclaration.

Laurent Sedogo, Ministre de l’Environnement et du Cadre de vie

C’est un peu tôt de parler de priorités car je viens de recevoir mon ordre de mission. J’attends que le président du Faso et le Premier ministre nous précisent les termes de référence de cette mission. Je demeure cependant optimiste et confiant, car je suis avant tout un soldat à qui il a plu au président du Faso de confier une mission. Je mesure l’importance et la délicatesse de la mission ainsi que les enjeux, car je suis un professionnel de l’environnement et je suis dans le ministère depuis plus de dix (10) ans. Je sais qu’il y a beaucoup de travail et pour ce faire, je compte sur mes collaborateurs car le ministère regorge d’hommes et de femmes de très grande qualité, et ensemble, nous pourrons relever ce défi.

Laya Sawadogo, MESSRS

L’érection d’un ministère délégué à l’Enseignement technique et professionnel est une très bonne chose, puisque cela confirme l’importance qu’il faut accorder à ce secteur. Les principales difficultés que nous connaissons résident dans le fait que la plupart des diplômés que nous formons de nos jours, ne sont pas adaptés au marché de l’emploi. Il faut que celui-ci ait des répondants formés par le système. L’érection de ce nouveau ministère est tout à fait justifié, parce que cela va nous permettre de donner un coup de fouet au secteur de la formation. Il n’y aura ni hiatus, ni chevauchement avec mon ministère parce que tous les secteurs ministériels sont définis avec des responsabilités précises. L’optimisme est donc plus que jamais de mise.

Boubakar SY
Sidwaya

Gouvernement de la IVè République:Imminence d’un (...)
Collectif des organisation démocratiques de masse et de (...)
Regard sur la justice burkinabè : Le combat contre (...)
IXe conférence des ambassadeurs et consuls généraux : (...)
Conseil des ministres du 1/12/03 : compte rendu
Crise au sein du PAI : Le procès renvoyé au 22 janvier (...)
Tentative de putsch : il faut crever l’abcès
Cour de cassation : Les magistrats souhaitent la (...)
Rencontre de l’OIT à Addis-Abeba : Blaise Compaoré invité (...)
Diplomatie burkinabè : Blaise et ses ambassadeurs
Conférence des femmes de l’UNDD : la plate-forme du (...)
Scrutins en Afrique de l’Ouest :inventer le piège à (...)
PAREN : « Nous n’allons plus aiguillonner le pouvoir (...)
Diplomatie : 9e Conférence des ambassadeurs et consuls (...)
Diplomatie burkinabè dans le monde : Hommage aux (...)
Rencontre Compaoré - Gbagbo de Bobo-Dioulasso : C’est (...)
Laurent Gbagbo : "En tout cas, j’ai déjeûné avec (...)
M. Compaoré annonce des "initiatives nouvelles" pour la (...)
Partis politiques : Le PAREN change d’optique
Arrivée de Laurent Gbagbo à Bobo Dioulasso pour (...)
Visite de Laurent Gbagbo au Burkina : La rencontre de (...)

Pages : 0 | ... | 10353 | 10374 | 10395 | 10416 | 10437 | 10458 | 10479 | 10500 | 10521 | 10542



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés