Actualités :: Le Premier ministre au sujet du président du Faso : « C’est quelqu’un qui est (...)

Le Premier ministre, Dr Albert Ouédraogo, s’est soumis à un devoir de redevabilité aux peuple et populations burkinabè, après un semestre à la tête du gouvernement de la transition. Avec les journalistes, dans la soirée de mardi, 23 août 2022, le chef du gouvernement a, après avoir présenté les actions jusque-là menées, affiché sa foi en l’avenir, s’adossant également à la personnalité du président du Faso.

Le Premier ministre se dit « pleinement conscient » des enjeux liés à sa mission et rassure qu’il est déterminé à mener le combat avec le peuple jusqu’à la victoire finale.

« Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons pris un bon élan. Bien-sûr, tout n’est certainement pas parfait, mais nous corrigeons certaines imperfections, au fur et à mesure que nous avançons. Mais d’une façon générale, nous sommes confiants quant à l’issue de cette transition. Quant aux défis que nous avons à relever, notamment le défi sécuritaire et le défi humanitaire, je voudrais exprimer toute ma gratitude à son excellence monsieur le président du Faso, Paul-Henri Sandaogo Damiba, pour m’avoir fait confiance et pour m’avoir appelé à cette haute fonction dans un moment difficile pour le pays. Pour moi, c’est un challenge, c’est un défi que nous allons relever ensemble », a-t-il réagi à cette question des journalistes tendant à jauger son degré de confiance vis-à-vis de la marche de la transition.

Puis a poursuivi l’ancien président de l’AESO (Association des élèves du secondaire de Ouagadougou) et ancien vice-président de l’ANEB (Association nationale des étudiants burkinabè) au sujet du président Paul-Henri Damiba : « Moi, j’ai découvert un homme, un patriote, quelqu’un qui a des valeurs et qui croit en ce pays, qui croit effectivement que ce pays peut sortir de cette situation. Ce qui me fascine chez lui, c’est que c’est quelqu’un qui est très serein et qui a une grande confiance en l’avenir. Et comme ce que j’ai l’habitude de lui dire, en plaisantant parfois : votre sérénité est contagieuse ».

Le Premier ministre renouvelé l’appel à l’union sacrée, la solidarité lancée par le président du Faso afin de réussir la transition.

O.H.L
Lefaso.net

Processus électoraux en Afrique : Les organes de gestion (...)
Burkina : Le lieutenant-colonel Ismaël Diaouari nommé (...)
Burkina : Le Collectif des leaders panafricains va (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un individu (...)
Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le (...)
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est (...)
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait (...)
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)
Manifestations « anti-françaises » à Ouaga : « Nos valeurs (...)
Burkina : « Il ne sera pas question de nous laisser (...)
Tensions foncières et de logements au Burkina : Une (...)
🔴Burkina : Déclaration de politique générale du Premier (...)
Burkina - MPSR 2 : Bien communiquer fait partie de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés