Actualités :: Rencontre Damiba et anciens chefs de l’Etat : La Coalition centriste pour la (...)

La Coalition centriste pour la paix des partis et formations politiques se félicite, à travers les lignes qui suivent, de la tenue de la rencontre entre le chef de l’Etat, Paul Henri Damiba, et les anciens chefs de l’Etat et se dit disposée à accompagner les nouvelles autorités pour la réussite de la réconciliation nationale.

Peuple et amis du Burkina Faso
Femmes et hommes du pays des hommes intègres

La Coalition Centriste pour la Paix des partis et formations politiques (CCP) a appris par voie de presse la tenue d’une rencontre de haut niveau et de larges concertations au sommet de l’Etat, le vendredi 08 juillet 2022 afin de recueillir les propositions et suggestions des anciens chefs d’Etat du Burkina Faso, sans distinction et sans discrimination aucune.

Cette rencontre qui a mobilisé le Président du Faso, Son Excellence le Lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA, leurs Excellences Jean Baptiste OUEDRAOGO et Blaise COMPAORE, dans un huit clos, est un signal fort pour la nouvelle génération de filles et de fils du Burkina Faso, dans le présent contexte.

En effet, notre patrie, le Burkina Faso traverse l’une des plus sombres périodes de son histoire et ce, à cause de la crise sécuritaire sans précédent à laquelle nous faisons face depuis 2016, dont les conséquences sur la cohésion sociale, le vivre-ensemble et la paix sont perceptibles et non négligeables.

Pour tous les Burkinabè et amis du Burkina Faso, dire aujourd’hui que le terrorisme menace l’existence de notre chère patrie est une lapalissade tant la récurrence des attaques terroristes le prouve à souhait.

La Coalition centriste pour la Paix des partis et formations politiques tient à féliciter et à saluer la tenue de cette rencontre de haut niveau, qui devrait contribuer à court, moyen et long terme à l’amélioration de la cohésion sociale et à l’apaisement d’une part et au déclenchement du processus de réconciliation nationale d’autre part.

Peuple et amis du Burkina Faso
Hommes et femmes du pays des hommes intègres

Au regard de la situation que traverse notre nation, il est urgent pour toutes les filles et tous les fils du Burkina Faso d’œuvrer au retour de la paix et de la cohésion nationale. Et pour ce faire, nous devons faire fi de ce qui nous divise et privilégier ce qui nous rassemble, et lutter ensemble comme un seul homme pour sauver notre pays.

C’est en cela que la Coalition centriste pour la Paix loue toute initiative fédératrice et allant dans le sens du dialogue entre les acteurs, dans le contexte où les risques de dislocation de notre pays sont de plus en plus grands. En outre, la Coalition centriste pour la Paix encourage tous les acteurs à s’inscrire dans la dynamique de la recherche de la paix et à privilégier les actions concourant à cette paix, pourvoyeuse de bien-être et de bonheur au peuple.

C’est dans le sens de la recherche de l’apaisement, que pour les prochaines étapes, la CCP invite le Président DAMIBA à aller vers toutes les familles victimes depuis 1960 de quelle que forme que ce soit et avoir un dialogue franc avec elles avant le démarrage du processus de réconciliation nationale.

Du reste, la Coalition centriste pour la Paix est disposée à accompagner les nouvelles autorités pour la réussite de la réconciliation nationale.
Tout en exhortant le chef de l’Etat à poursuivre les efforts de recherche de solutions, tout en favorisant l’approche inclusive et participative, la CCP ose espérer que ses suggestions serviront à quelque chose.

En tout état de cause, la CCP se réjouit de la tenue de la rencontre de haut niveau en ce sens qu’elle s’inscrit en droite ligne de certaines de ses propositions faites il y a quelques mois, dans les colonnes de plusieurs journaux et ou diffusées sur les ondes des radios et télévisions nationales et internationales ».
Qu’Allah bénisse le Burkina Faso et les Burkinabè

Fait à Ouagadougou, le 12 juillet 2022

Le Coordonnateur national de la CCP

El Hadj Lamine Mahamadi KOUANDA
Commandeur de l’Ordre national

Situation trouble au Burkina : Alpha Barry dément sa (...)
Situation trouble au Burkina : « Notre pays est déjà en (...)
Burkina : Les secrétaires généraux de ministères (...)
Crise militaire au Burkina Faso : Le CNAPE souhaite (...)
Situation trouble au Burkina : « Bilgo n’est à la (...)
Situation trouble au Burkina : Des dégâts au domicile de (...)
LCL Paul-Henri Damiba : « Je déments formellement m’être (...)
Situation trouble au Burkina : Le Centre de formation (...)
Burkina : 1er octobre 2022, une journée d’angoisses à (...)
Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en (...)
Burkina : « Nous n’allons pas affronter nos jeunes frères (...)
Crise politico-militaire : Le Front patriotique appelle (...)
Ouagadougou/Coup d’État : Des manifestants barricadent (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « J’encourage les nouvelles (...)
Ouagadougou : Un centre-ville mort, mais la vie se (...)
Coup d’État au Burkina Faso : « C’est un pas en avant, deux (...)
Burkina : « Même si on doit changer mille fois pour avoir (...)
Coup d’Etat du 30 septembre au Burkina : A Bobo-Dioulasso,
Burkina Faso : Le LCL Paul-Henri Damiba préparerait une (...)
Burkina Faso : Le mouvement SENS invite le LCL Damiba à (...)
Burkina : Boukari Conombo demande que Paul-Henri Damiba (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11865



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés