Actualités :: Burkina : « Le MPSR n’a pris le pouvoir que pour restaurer l’ancien système », (...)

Me Prosper Farama trouve injuste que les autres condamnés dans le procès Thomas Sankara et ses compagnons, purgent leurs peines , pendant que Blaise Compaoré " se voit à la limite derouler un tapis rouge ". Pourquoi certains sont en prison , et il y a une catégorie de Burkinabè qui ne doit pas aller en prison au nom d’une pseudo réconciliation ? "

Sur les garanties que l’Etat ivoirien aurait reçues de la part des autorités burkinabè que Blaise Compaoré ne serait pas inquiété s’il rentrait au pays, Me Farama y voit tout simplement un discrédit jeté sur la justice .

"Sur quelle base juridique , le chef de l’Etat ou un membre du gouvernement peut - il donner des garanties à quelqu’un qui est condamné qu’en rentrant au Burkina il ne serait pas inquiété ? Si ce n’est qu’empêcher l’exécution de la décision de justice. Ce qui est pour nous une défiance à la justice . C’est un discrédit qu’ils jettent sur la décision de justice " , argue-t-il.

A la question de savoir si la justice avait essayé d’exécuter le mandat d’arrêt contre l’ancien président sans y parvenir, Me Farama rétorque que d’usage , il n’y a pas besoin de justice pour essayer d’exécuter un mandat . Car poursuit - il , le mandat d’arrêt international est communiqué à toutes les forces publiques . C’est une exécution spontanée , il n’est pas besoin que quelqu’un dise aux autorités d’executer quoi que ce soit.

Pour l’avocat de la partie civile , tout cela prouve que le président Damiba a pris le pouvoir pour remplir une mission bien claire et c’est ce qu’il est en train de faire , car de restauration , l’on a vu que l ’augmentation des salaires des membres du gouvernement et la restauration de l’ordre ancien. Le MPSR n’a pris le pouvoir que pour restaurer l’ancien système et sauvegarder les intérêts de celui - ci", pense Me Farama. Sinon comment dans un Etat de droit , on fait tenir un procès durant 06 mois, pour à la fin, sur décision politique, balayer tout ce que la justice a fait , s’interroge - t - il .

Letaso.net

Situation trouble au Burkina : Alpha Barry dément sa (...)
Situation trouble au Burkina : « Notre pays est déjà en (...)
Burkina : Les secrétaires généraux de ministères (...)
Crise militaire au Burkina Faso : Le CNAPE souhaite (...)
Situation trouble au Burkina : « Bilgo n’est à la (...)
Situation trouble au Burkina : Des dégâts au domicile de (...)
LCL Paul-Henri Damiba : « Je déments formellement m’être (...)
Situation trouble au Burkina : Le Centre de formation (...)
Burkina : 1er octobre 2022, une journée d’angoisses à (...)
Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en (...)
Burkina : « Nous n’allons pas affronter nos jeunes frères (...)
Crise politico-militaire : Le Front patriotique appelle (...)
Ouagadougou/Coup d’État : Des manifestants barricadent (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « J’encourage les nouvelles (...)
Ouagadougou : Un centre-ville mort, mais la vie se (...)
Coup d’État au Burkina Faso : « C’est un pas en avant, deux (...)
Burkina : « Même si on doit changer mille fois pour avoir (...)
Coup d’Etat du 30 septembre au Burkina : A Bobo-Dioulasso,
Burkina Faso : Le LCL Paul-Henri Damiba préparerait une (...)
Burkina Faso : Le mouvement SENS invite le LCL Damiba à (...)
Burkina : Boukari Conombo demande que Paul-Henri Damiba (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11865



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés