Actualités :: Communiqué de presse du gouvernement : Reforme du système éducatif

Le gouvernement s’est réuni ce jour vendredi 16 janvier 2004 sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, Président du Conseil des Ministres à partir de 10 h 00 autour d’un point unique relatif à la réorganisation du système éducatif au Burkina Faso.

Après les états généraux de l’éducation en 1994 dont les principales conclusions ont mis en évidence les insuffisances au niveau des différents ordres d’enseignement de notre pays, l’option pour une réorganisation de notre système éducatif a été affirmée et consacrée par la loi n° 13/ ADP du 9 mai 1996 portant orientation de l’éducation.

Par ailleurs, les résultats des Assises nationales sur l’éducation organisées en avril 2002 et de l’évaluation du Plan décennal de développement de l’enseignement de base en septembre 2003, ont confirmé la nécessité et l’urgence de la réorganisation effective du système éducatif burkinabè.

Aussi, sur la base des recommandations pertinentes des différentes instances nationales sur l’éducation ci-dessus rappelées, les échanges au cours de la réunion du gouvernement ont permis d’aboutir à la définition d’un schéma opérationnel dont les grands axes sont :

I. La définition du contenu de la réorganisation :

- au niveau institutionnel ;

- et au niveau des programmes et de l’activité pédagogique.

II. L’examen des moyens techniques, financiers et humains à travers :

- un inventaire des moyens existants,

- une définition des besoins à moyen et long termes

- une prise en compte des aspects juridiques de la réorganisation.

III. Un cadrage de la réorganisation dans un chronogramme et selon une approche glissante entre l’ancien et le nouveau système.

IV. La composition d’un groupe de travail ministériel pour poursuivre la réflexion sur la réorganisation du système éducatif burkinabè.

Le gouvernement réaffirme sa volonté d’agir effectivement en profondeur sur ce pan important de la politique de développement national car, il en constitue le déterminant conduisant au succès de sa mise en œuvre.

L’examen des projets visant à la mise en revue de la réorganisation du système éducatif national se poursuivra dans le cadre d’une prochaine réunion de travail fixée au jeudi 12 février 2004.

Ouagadougou, le 16 janvier 2004

Le Ministre des Relations avec le Parlement,
porte-parole du Gouvernement

Adama FOFANA
Commandeur de l’Ordre National

Parti pour le développement et le changement : Six (...)
Burkina : Le parti pour le développement et le (...)
Crise au CDP : La sanction des trois militants (...)
Crise au CDP : Le linge sale se lave en famille
Conseil économique et social : Bonaventure D. Ouédraogo (...)
Mise en place des démembrements de la CENI : Bien (...)
Démissions au CDP : « Le MPP et ses partis satellites (...)
Fusion de partis sankaristes : "Avec le MPP, notre (...)
Burkina / CDP : Les langues se délient pour expliquer (...)
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de (...)
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent (...)
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le (...)
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au (...)
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les (...)
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement
Engagement politique des jeunes au Burkina : Les (...)
Burkina-Procès Sankara : Le Comité international appelle (...)
Politique : Le Groupe parlementaire MPP tient ses (...)
Burkina : C’est parti pour le "mois de justice et (...)
Bobo-Dioulasso : Etat et secteur privé échangent sur les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11256



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés