ActualitésDOSSIERS :: Lutte contre le terrorisme : « Nous allons contraindre les terroristes à se (...)

Le commandant des opérations du théâtre national (COTN), lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni, a animé une conférence de presse ce vendredi 3 juin 2022 à Ouagadougou, pour faire le point des opérations de sécurisation. Il s’agit essentiellement des incidents terroristes durant les deux semaines écoulées.

Créé le 4 février 2022 par le chef de l’Etat, lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, le Commandement des opérations du théâtre national (COTN) est à son premier bilan officiel face à la presse. Au cours de cette conférence de presse, l’armée a rappelé qu’il s’agit de permettre de mieux appréhender les actions menées sur le terrain dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Selon le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni, des localités qui étaient sous les mains des Groupes armés terroristes (GAT) sont aujourd’hui libérées et contrôlées par les Forces de défense et de sécurité (FDS). « Pour des besoins de sécurité opérationnelle, c’est un processus toujours en consolidation ; il n’est pas opportun pour nous de nous étaler sur des noms de villages », a-t-il confié.

Sur ce théâtre d’opérations, des forces armées engagées font un effort sur le ciblage et la neutralisation des chefs terroristes. Ces actions de ciblage ont permis durant ces deux dernières semaines, la neutralisation de deux importants chefs terroristes. Il s’agit de Tidiane Djibrilou Dicko, qui a été neutralisé lors de frappes aérienne dans les alentours de Tongomaël le 26 mai dernier. « Tidiane Djibrilou Dicko est responsable de plusieurs attaques contre les populations civiles dans la zone de Silgadji dont il est originaire. Il a également planifié et conduit plusieurs embuscades contre les unités militaires sur l’axe Bourzanga-Djibo », a précisé le lieutenant-colonel.

Il a été neutralisé au moment où il s’activait à planifier une attaque contre le dernier convoi sur Djibo.

Le second est Sangaré Dembo. Il était un des leaders qui ont planifié et mené l’attaque contre la maison d’arrêt et de correction de Nouna dans la nuit du 7 au 8 mai 2022. « Très influent dans la Boucle du Mouhoun, il a été neutralisé lors du démantèlement de la base terroriste de Zonakuy, le 28 mai 2022 ».

Des actions qui occasionnent des représailles contre des civils

Dans la région du Nord, depuis le 19 mai, des opérations combinant moyens aériens et artillerie lourde ont permis de neutraliser une cinquantaine de terroristes et la récupération de divers matériels.

Depuis le 28 mai 2022, une opération combinée, appuyée par l’armée de l’air et les unités d’artillerie se déroule dans la Boucle du Mouhoun, autour des bases terroristes de Bourasso et de Zonakuy. Des résultats majeurs ont été obtenus, a fait savoir le commandant du COTN. Au total, 39 terroristes neutralisés au cours d’accrochages avec des unités de ladite zone.

Les représailles des terroristes contre les populations à Gorgadji et Madjoari ont été les faits majeurs qui ont marqué les deux dernières semaines. A en croire Yves Didier Bamouni, la montée en puissance des forces pousse les GAT à s’en prendre aux populations en guise de représailles. « Cela montre très clairement que ces groupes terroristes ne défendent aucune cause légitime, encore moins la protection des populations civiles », a-t-il déclaré.

L’occasion a été saisie par le chef du COTN de rappeler la contribution de la population et que l’union des filles et fils du Burkina Faso est une des conditions décisive dans la lutte contre le terrorisme.

Détournement des camions citernes

Pour le lieutenant-colonel Bamouni, c’est une certaine forme d’incivisme qui favorise le détournement des camions citernes. Des enquêtes sont en cours pour déterminer la nature criminelle ou non de ce type d’enlèvement. Pendant ce temps, des opérations se mènent sur le terrain. En février 2022, le COTN a réussi à retrouver et neutraliser à Gorom, une des citernes détournées par les GAT.

Les transporteurs sont appelés à mieux coordonner avec les FDS afin de ne pas se retrouver complices des groupes armés.

« Contraindre les terroristes à se rendre ou à déposer les armes »

Le commandant du COTN a insisté sur les acquis malgré les difficultés. « Même si la situation reste instable dans certaines zones, des avancées sont enregistrées dans plusieurs autres, avec notamment une reprise des activités et un processus de sécurisation que nous essayons de consolider », a-t-il affirmé.

Pour lui, la priorité actuelle, c’est de maintenir la dynamique en cours afin d’acculer davantage les groupes terroristes qui sont déjà en difficultés dans certaines zones.
Le lieutenant-colonel a également déclaré que la cadence sera accentuée dans les jours à venir. « Sur le plan opérationnel, nous allons poursuivre et renforcer les actions offensives afin de contraindre les terroristes à se rendre ou à déposer les armes. Pour y arriver, il faudra la mobilisation et la contribution de tous ».

Au cours de cette conférence de presse, certaines actions avec les populations civiles pour renforcer leur résilience ont été mentionnées. Il s’agit du ravitaillement dans les localités, de la surveillance des examens scolaires, des appuis au transport dans certaines localités.

La direction de communication de l’armée informe que ce rendez-vous se veut périodique et se tiendra probablement chaque deux semaines. Ce sera une occasion pour revenir sur certains aspects d’opération de ce commandement.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Lutte contre le terrorisme : Le salut viendra-t-il (...)
Burkina : Quatre soldats tués dans une attaque à l’engin (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP (...)
Région des Hauts-Bassins : Une attaque repoussée par les (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Plus d’un million (...)
Supposé exactions de l’armée burkinabè : Des panafricains (...)
Lutte contre le terrorisme au Burkina : La France (...)
Insécurité au Burkina : Couvre-feu prorogé de 90 jours (...)
Recrutement de VDP : A Dori, l’engouement n’est pas au (...)
Opérations de sécurisation du territoire national : 21 (...)
Burkina : « Désormais, les leaders politiques doivent (...)
Burkina/Recrutement de VDP : L’avocat Benewendé Stanislas (...)
Rencontre avec les VDP : Le Chef de l’Etat appelle à (...)
Burkina : Six bataillons d’intervention rapide (...)
Burkina Faso : Le Commissaire européen à la gestion des (...)
Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Il faut plus (...)
Effort de guerre : Un citoyen burkinabè propose une « (...)
Yako : La gendarmerie nationale attaquée par des hommes (...)
Reconquête du territoire national : Le Chef de l’Etat (...)
Lutte contre le terrorisme : Le Capitaine TRAORE au (...)
Administration territoriale et sécurité : Le Colonel (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 1890



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés