Actualités :: Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose ses valises au (...)

L’ancien secrétaire général national et ex-porte-parole de l’Union pour le progrès et changement (UPC), Rabi Yaméogo, adhère officiellement au Parti panafricain pour le salut (PPS).

L’annonce a été faite sur son profil Facebook, le samedi 21 mai 2022. « A l’occasion, j’ai adhéré officiellement au PPS et m’engage à relever les défis immédiats et futurs », a-t-il déclaré.
L’occasion évoquée est la démission des 34 membres du bureau de la sous section UPC et des 18 anciens conseillers municipaux, qui ont adhéré officiellement au PPS, lors d’une rencontre solennelle, dans la commune de Kando (province du Kourittenga).

« Cette rencontre solennelle a vu la participation de plusieurs militants des Partis politiques de la commune (MPP, NTD, CDP, ADF/RDA) », a indiqué Rabi Yaméogo, secrétaire général national et ex-porte-parole du parti.

En rappel, dans une lettre policée, en date du mardi 26 avril 2022 et adressée au président du parti, le désormais ex-secrétaire général de l’UPC, Rabi Yaméogo, a déclaré : « Je ne quitte pas la scène politique, je vais observer un temps de réflexion ». C’était une occasion pour lui de revisiter sa décennie de vie passée au sein de ce parti.

Lefaso.net

Burkina, MPSR2 : Attention aux dérives du MPSR1 avec les (...)
Lutte contre le terrorisme : « Un État gangrené par la (...)
Contribution à l’effort de guerre : Le Président de la (...)
Processus électoraux en Afrique : Des présidents (...)
Gouvernance au Burkina : « Les manquements de cette (...)
Processus électoraux en Afrique : Les organes de gestion (...)
Burkina : Le lieutenant-colonel Ismaël Diaouari nommé (...)
Burkina : Le Collectif des leaders panafricains va (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un individu (...)
Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le (...)
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est (...)
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait (...)
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12075



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés