Actualités :: Assemblée législative de transition : Les députés formés sur le mode de (...)

Afin de permettre aux nouveaux députés de l’Assemblée législative de la transition (ALT) de mieux s’imprégner du fonctionnement de l’hémicycle et de la procédure législative, une session de formation se tient à leur profit les 11 et 12 avril 2022.

Au début de chaque législature, un renforcement des capacités est organisé au profit des nouveaux députés. C’est dans ce cadre que se tient la présente session de formation. Selon la secrétaire générale de l’ALT, Rakèta Zoromé, elle vise à outiller les députés, compte tenu du fait que ceux-ci issus de divers horizons, ne sont pas tous au parfum de ce qui se passe à l’assemblée.

Rakèta Zoromé, secrétaire générale de l’Assemblée législative de transition

A travers différents modules, les députés vont se familiariser avec le fonctionnement de l’Assemblée, la procédure législative ainsi que les règles de communication à l’Assemblée. Le premier jour sera consacré à l’organisation interne, aux structures et instances ainsi qu’au mode de fonctionnement de l’assemblée. Quant au deuxième jour, il va permettre aux participants de se pencher sur la légistique qui est la procédure législative. Les députés devraient à l’issue de ce module, savoir comment se fait l’adoption des lois depuis le projet de loi jusqu’au vote à l’hémicycle.

Aboubacar Toguyeni, président de l’Assemblée législative de transition

Le président de l’ALT, Aboubacar Toguyeni, a laissé entendre que de tels programmes de formation sont extrêmement importants, en ce sens que pour l’ensemble des députés, c’est la première fois qu’ils siègent à l’hémicycle. Et pour mener à bien le travail parlementaire, il sied donc qu’ils soient bien outillés. Aboubacar Toguyeni les a invités à suivre avec assiduité la formation, afin qu’au bout des deux jours, ils aient les bases nécessaires pour bien faire leur travail.

D’autres sessions de formations sont prévues dans les jours à venir, en vue de renforcer davantage les capacités des parlementaires.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Compte rendu du Conseil des ministres du 28/01/2004
Sommet du CILSS à Nouakchott : Une coalition mondiale (...)
Ram Ouédraogo :"Blaise Compaoré ne doit pas être candidat (...)
Burkina-Liberia : Le Burkina appuie le peuple et le (...)
Burkina Faso-UNICEF : Des résultats satisfaisants après (...)
Réforme de l’État : Une nécessaire adaptation
Justice burkinabè : Après la diabolisation, la (...)
Situation nationale : Des agitateurs civils poussent (...)
MM. Compaoré et Bryant ont discuté "de la sécurité dans la (...)
Burkina Faso/Etats Unis : Monsieur Michaël Arietti en (...)
Reforme de l’Etat : "Un impératif de survie, un gage (...)
Parti pour la démocratie et le socialisme (PDS) : les (...)
Affaire PAI : Qui a tripatouillé le Journal officiel (...)
Le président libérien au Burkina :Réaffirmer son amitié et (...)
Rentrée du gouvernement "Yonli III" : Sérénité et sens de (...)
Expulsés de Folombay en France : Dix ans après, Mohamed (...)
Conseil des ministres du mercredi 21 janvier (...)
Gouvernement : un remaniement pour virer Lougué
Le bâtonnier de l’ordre des avocats aux partis de (...)
Chantal Compaoré dans le royaume de Bahreïn
Communiqué de presse du gouvernement : Reforme du (...)

Pages : 0 | ... | 11550 | 11571 | 11592 | 11613 | 11634 | 11655 | 11676 | 11697 | 11718 | ... | 11844



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés