Actualités :: Burkina/Sécurité : Newton Ahmed Barry alerte sur une possible entrée des (...)

Les terroristes menacent de s’en prendre à Ouahigouya et à Ouagadougou dans les semaines à venir. En tout cas, c’est ce qu’a laissé entendre Newton Ahmed Barry sur sa page Facebook. On peut y lire « Pour la première fois, Djafar Dicko le chef de Ansarul Islam a donné des consignes claires de prêche à ses légions. « Nous allons fêter Tabaski à Ouagadougou ». L’intégralité de son texte ici.

Ainsi vont les choses de la vie !

Burkina Faso désormais un pays de résignés. On était résilient jusqu’en décembre 2021.

Les résignés se taisent espérant que le silence par miracle exorcise l’innommable.

Un habitant de Koungoussi, hier matin manquait de s’étouffer, en décrivant le spectacle devant l’entrée des terroristes dans la ville : « aucun homme n’a simulé la moindre résistance. Tous détalaient comme des lapins… »

A défaut d’avoir voulu régler le problème à Djibo depuis plus de deux mois, les terroristes ont porté le front à Koungoussi, à moins de 100 km de Ouagadougou. Depuis aussi ils se sont entraînés avec l’artillerie qu’ils ont pris sur nos hommes.

Peut-on dire aujourd’hui que Ouagadougou est hors de portée de leur obus ? Les artilleurs pourront nous éclairer. Mais comme vous savez, s’ils ont fait une entrée hier à Koungoussi, c’est que à la vérité, ils ont « aseptisé » un rayon de 50km tout autour. Cela veut dire que Sabce est sous leur contrôle que leur ligne de front est plutôt à Malou, pour ceux qui connaissent la voie Ouaga-Koungoussi.

Alors commençons chacun à nous entraîner à courir. Pour la première fois, Djafar Dicko le chef de Ansarul Islam a donné des consignes claires de prêche à ses légions « nous allons fêter Tabaski à Ouagadougou… ». Aux alentours de Ouahigouya, les prêches ont commencé. Pour Ouahigouya spécifiquement le message serait celui là : « le ramadan à Ouahigouya et la Tabaski à Ouagadougou… ». Est-ce une réponse au message du président Damiba sur son délai de 5 mois ? La Tabaski, s’il plaît à Dieu, c’est en juillet.
Président Damiba s’était fixé jusqu’en fin août pour produire ses premiers résultats.

Mais Espérons que Djafar bluffe !

Comme on dit, on indique la lune à l’idiot et celui-ci regarde le doigt. En tout cas, nul n’est coupable d’avoir parlé. C’est à celui qui écoute de savoir en tirer partie.
Allah aide, ceux qui s’aident !

NAB

Burkina : « La politique politicienne donne l’image de la (...)
Lutte antiterroriste en Afrique : Les dirigeants (...)
Burkina Faso : Est-ce que nous ne mélangeons pas tout (...)
Burkina : Complainte sur ma patrie en péril
Essai : Acteurs de résolution de conflits dans la (...)
Burkina : L’illusion d’une réconciliation nationale
Demande de pardon de Blaise Compaoré : « Cet acte (...)
Demande de pardon de Blaise Compaoré : Puisqu’il faut (...)
Situation nationale : « Mes vérités au lieutenant-colonel (...)
L’Afrique face au choc de l’inflation : Une vague de (...)
Burkina : Entre électoralisme et coups d’Etat ou (...)
Burkina Faso : Tiécoura Fofana invite les Burkinabè à (...)
Burkina Faso : Le président Damiba face à la raison (...)
L’humiliation de Blaise Compaoré
Burkina Faso : La Réconciliation n’est pas un spectacle (...)
Quand on se trompe volontairement
Burkina : L’arrivée de Blaise Compaoré n’est pas une (...)
Crise au sein du CDP : Un citoyen appelle les (...)
Burkina : Il faut sonner la fin de la récréation au (...)
Burkina : Sortir de la crise sécuritaire en donnant une (...)
Association des Journalistes Sportifs du Burkina : Le (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5103

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés