Actualités :: Politique au Burkina : Qui se cache derrière la vague de démissions (...)

Depuis la chute du président Roch Kaboré, le 24 janvier 2022, l’on enregistre plusieurs vagues de démissions au sein de l’ancien parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et d’autres partis politiques. Cette saignée suscite des interrogations. Quels sont les véritables desseins des démissionnaires et qui tire les ficelles ?

La politique de l’autruche dans laquelle s’était empêtré le régime Roch Kaboré a bien eu raison de lui. Considéré à tort ou à raison comme un regroupement de détracteurs plutôt qu’un parti politique animé par des hommes et des femmes mus par la volonté de faire bouger les lignes, le MPP s’est plu dans une sorte de déni de la crise sécuritaire. Résultat : Roch Kaboré a pris un coup en pleine poire.

Après la chute de son champion « labellisé » aux dernières élections de 2020, le mega parti a-t-il commencé à imploser ? Le départ des certains pontes du parti rappelle la démission du trio Roch - Salif - Simon, du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) en janvier 2014. Le MPP n’est pas le seul parti qui perd des « soldats » depuis les événements du 24 janvier, car des démissions pour « convenance personnelle » sont enregistrées également au sein des autres partis.

Face aux interrogations des Burkinabè, nous sommes allés en eaux profondes. Et selon des sources bien introduites, il ressort que des démissionnaires, qui préfèrent être la tête d’un rat que d’être la queue d’un lion, se sont réunis autour de leur capitaine qui se prélassait dans une soupe bien chaude et pimentée. Alors que certains attendaient les longues fourchettes restées coincées entre les filets des pêcheurs, d’autres, impatients, ont préféré se laver les mains. Des mains qu’ils n’avaient plus lavées depuis que la Russie a chassé le coronavirus du petit écran. Bref. La pêche est ouverte. Un bon poisson d’avril, ça vous dit ?

LeFaso.net

Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)
Situation nationale : Le Président Damiba échange avec (...)
Dédougou : La délégation spéciale est opérationnelle
Assemblée législative du Burkina : Le projet de loi (...)
Bobo-Dioulasso : Un regroupement de femmes invite les (...)
Conduite de la Transition politique : Le Médiateur de la (...)
Burkina : Le gouvernement invite les populations à ne (...)
Burkina : Le « Mouvement Agir ensemble pour le Burkina (...)
Burkina : « Si nous sommes unis, si nous sommes ensemble (...)
Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le (...)
Burkina/Cohésion sociale : Blaise Compaoré et Roch Kaboré (...)
Burkina Faso : La Coordination des organisations pour (...)
Communiqué sur la nomination du modérateur de la CEDEAO : (...)
Burkina : « Si nous voulons aller aux élections, il nous (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11676

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés