Actualités :: Burkina/ Politique : Saran Sérémé annonce avoir posé une plainte pour (...)

Sur son compte Facebook, Saran Sérémé a annoncé avoir porté plainte en justice pour diffamation contre ceux qui l’accusent de vouloir présider la future assemblée législative transitoire.

L’ex-médiateur du Faso, affectueusement appelée « L’Amazone du Sourou », a affirmé n’avoir aucun contact avec les responsables du Mouvement patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR).

« Incroyable pour certains, inconcevable pour d’autres … quand j’affirme ne pas connaître jusqu’à présent, n’avoir aucun rapport téléphonique ni visuel avec lesdîtes autorités du MPSR (Président ou Officiers militaires), depuis leur accession au pouvoir. », a déclaré l’ex-médiateur du Faso qui annonce porter une plainte « auprès des autorités judiciaires compétentes ».

Elle a également ajouté « n’avoir participé à aucune des activités initiées, aucune rencontre (ni celle avec les partis politiques, ni la prestation de serment du président de la transition, ni à l’adoption de la charte, ni à l’investiture du président). »

Après sa démission avec fracas du poste de médiateur du Faso le 29 septembre 2021, Saran Sérémé s’était effacée de la vie sociopolitique. Son départ avait entrainé, quelques semaines plus tard, le retrait du Parti pour le développement et le changement (PDC), dont elle est la présidente d’honneur, de la majorité présidentielle.

La nomination de l’ex-député démissionnaire de son parti Abdoul Wabou Drabo, au poste de ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi, avait laissés perplexes certains observateurs de la scène politique. Surtout l’apparition publique de ce dernier à la prestation de serment de Paul Henri Damiba le 16 février 2022 devant le conseil constitutionnel.

Affaire à suivre !

Lefaso.net

Burkina : « Les libertés individuelles ne priment pas sur (...)
Burkina / An 9 de l’insurrection populaire : Le (...)
Burkina / An 9 de l’insurrection populaire : « Je refuse (...)
Blessés de l’insurrection populaire de 2014 : « Nous (...)
Gaoua : Le collectif des organisations démocratiques (...)
An 9 de l’insurrection populaire : Que sont devenus les (...)
Burkina : 9 ans après l’insurrection populaire, Ablassé (...)
Burkina : Les Forces armées nationales célèbrent leur 63e (...)
Burkina / MPSR2 : Les libertés et la guerre
Burkina/9e anniversaire de l’insurrection populaire : L’ (...)
Burkina Faso : « Cessons nos égoïsmes et pensons collectif (...)
Gouvernance en Afrique : ARGA/Burkina appelle à un (...)
Transition au Burkina : « Ma modeste contribution à (...)
Burkina : « Le boulevard Thomas Sankara ouvre un (...)
Burkina : Le MPSR 2 ou la gouvernance par l’exclusion
Burkina : L’IGD jauge la loi sur le quota-genre et (...)
Burkina Faso : « Dans dix ans je souhaiterai que mon (...)
Burkina/Energie nucléaire : « Dans ce domaine comme dans (...)
Burkina/Énergie : Zéphirin Diabré sur la décision des (...)
Commémoration du 15 octobre 2023 : Le président de la (...)
Thomas Sankara, 36 ans après sa mort : Entre pleurs de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12369


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés