Actualités :: Ministère en charge de la solidarité nationale : Répondre à la crise (...)

Le ministre de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, Lazare Zoungrana, a été installé dans ses fonctions par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara. La cérémonie est intervenue dans l’après-midi de ce jeudi 10 mars 2022, à Ouagadougou.

Parents, amis, collègues et proches du nouveau ministre de la solidarité nationale et de l’action humanitaire ont été les témoins privilégiés de cet acte officiel qui consacre l’entrée en fonction de Lazare Zoungrana. En ces moments précis où il prend fonction, le ministre Zoungrana a exprimé sa reconnaissance et ses vifs remerciements au président du Faso et au Premier ministre qui ont bien voulu placer leur confiance en lui.

Il accède à la tête du ministère dans des moments difficiles pour notre pays marqués par la pandémie du covid-19 et une crise sécuritaire et humanitaire ayant entraîné non seulement de nombreuses pertes en vies humaines et des blessés, mais aussi le déplacement forcé de 1 741 655 personnes à la date du 31 janvier 2022, selon les chiffres du CONASUR.

Présidium

Dans un tel contexte et dans le souci de répondre à la crise humanitaire qui est une des actions prioritaires de la transition, il a exhorté ses collaborateurs à s’approprier dans leurs actes quotidiens les valeurs de patriotisme, de dignité, de probité, d’intégrité, de tolérance, etc. En retour, le ministre Zoungrana a pris des résolutions visant à relever les nombreux défis qui se posent à son département. De prime abord, il s’engage à œuvrer pour l’implication de tous et à la valorisation des compétences.

Les participants lors de la cérémonie

Il entend également approfondir la question de la solidarité en s’attaquant résolument aux causes profondes de la vulnérabilité. Sensible à la situation des personnes déplacées internes (PDI), il a assuré qu’il veillera personnellement à ce que la stratégie nationale de relèvement des PDI, en cours d’élaboration, soit finalisée et adoptée dans les meilleurs délais. Dans un esprit de coordination et de collaboration, le nouveau patron du département de la solidarité nationale a sollicité l’accompagnement des partenaires techniques et financiers.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)
Situation nationale : Le Président Damiba échange avec (...)
Dédougou : La délégation spéciale est opérationnelle
Assemblée législative du Burkina : Le projet de loi (...)
Bobo-Dioulasso : Un regroupement de femmes invite les (...)
Conduite de la Transition politique : Le Médiateur de la (...)
Burkina : Le gouvernement invite les populations à ne (...)
Burkina : Le « Mouvement Agir ensemble pour le Burkina (...)
Burkina : « Si nous sommes unis, si nous sommes ensemble (...)
Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le (...)
Burkina/Cohésion sociale : Blaise Compaoré et Roch Kaboré (...)
Burkina Faso : La Coordination des organisations pour (...)
Communiqué sur la nomination du modérateur de la CEDEAO : (...)
Burkina : « Si nous voulons aller aux élections, il nous (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11676

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés