Actualités :: Ministère des Transports : Mahamadou Zampaligré prêt à améliorer le système des (...)

Nommé ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière le samedi 5 mars 2022, Mahamadou Zampaligré a été installé ce jeudi 10 mars 2022 par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara. Il remplace à ce poste Vincent Dabilgou.

« La route du développement passe par le développement de la route » dit-on. Et comme dans tout autre pays, le secteur des transports occupe une place prépondérante dans l’économie et, par extension, le développement au Burkina. C’est un domaine dans lequel les défis sont énormes. En effet, le secteur des transports, comme l’a souligné le nouveau ministre, « est dans une phase de dégradation continue, notamment en termes d’infrastructures, de moyens roulants, de chemin de fer… ».

Mahamadou Zampaligré, ministre des transports, de la mobilité urbaine

De toutes ses composantes, le transport routier est le plus éprouvé, pense-t-il. Le constat est que le « transport routier peine à se régénérer et à offrir un service de qualité tant pour les personnes que pour les marchandises, malgré les efforts consentis par le gouvernement pour relever ses performances », a-t-il précisé.
Mais au-delà de l’amélioration des services, le nouveau ministre estime que son département devra se projeter aussi dans une logique de respect de normes internationales en termes de qualité technologique dans le domaine du transport.

Les collaborateurs présents à l’installation

Vu ce contexte difficile dans lequel se trouve notre pays et face aux multiples attentes de la part des populations, Mahamadou Zampaligré exhorte ses collaborateurs à se remobiliser avec abnégation et dévouement afin de « poser froidement le diagnostic et à engager courageusement les réformes qui s’imposent dans le sens de l’amélioration progressive des capacités des acteurs et les conditions de vie des citoyens ».

Conscient de l’immense tâche qui l’attend, le nouveau ministre se dit ouvert à toute suggestion et « s’engage à travailler avec rigueur et discipline pour fournir des résultats tangibles ». Résultats qui contribueront non seulement « à améliorer le système du transport au Burkina », mais aussi les conditions de vie des Burkinabè.

Abdoul Rachid SOW (stagiaire)
Lefaso.net

Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)
Situation nationale : Le Président Damiba échange avec (...)
Dédougou : La délégation spéciale est opérationnelle
Assemblée législative du Burkina : Le projet de loi (...)
Bobo-Dioulasso : Un regroupement de femmes invite les (...)
Conduite de la Transition politique : Le Médiateur de la (...)
Burkina : Le gouvernement invite les populations à ne (...)
Burkina : Le « Mouvement Agir ensemble pour le Burkina (...)
Burkina : « Si nous sommes unis, si nous sommes ensemble (...)
Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le (...)
Burkina/Cohésion sociale : Blaise Compaoré et Roch Kaboré (...)
Burkina Faso : La Coordination des organisations pour (...)
Communiqué sur la nomination du modérateur de la CEDEAO : (...)
Burkina : « Si nous voulons aller aux élections, il nous (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11676

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés