Actualités :: Ministère de la Fonction publique : Bassolma Bazié invite ses collaborateurs (...)

Nommé le 5 mars 2022 comme ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, Bassolma Bazié a été officiellement installé dans ses fonctions ce mercredi 9 mars 2022 à Ouagadougou, par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara.

« J’adresse mes vives félicitations à l’ensemble des travailleurs du public, du privé et à toutes les autres couches sociales de notre pays pour l’abnégation au travail dans ces circonstances très difficiles », a laissé entendre le nouveau ministre de la fonction publique du gouvernement de transition. En ligne de mire de sa gestion, il entend faire prévaloir, entre autres, les valeurs de patriotisme, d’intégrité, de dignité, d’exemplarité, conformément aux dispositions de la charte de la transition.

A l’attendre, ces valeurs doivent être des boussoles pour tous les agents travailleurs du public et du privé afin de contribuer efficacement au développement du Burkina Faso. A en croire l’ancien secrétaire général de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B), le ministère de la Fonction publique a un rôle contributif fondamental dans la reconquête de la sécurité et du bon vivre ensemble du pays. C’est pourquoi donc, il invite déjà le monde du travail à toujours penser à l’intérêt général du pays des hommes intègres.

Le ministre Bassolma Bazié invite les travailleurs à faire prévaloir l’esprit de sacrifice

« Dans la mesure où les germes de l’insécurité ainsi que la dégradation du climat social sont tributaires de l’injustice ; du clanisme ; de la corruption ; de l’impunité ; de l’individualisme ; de la stigmatisation ; de la politisation de l’administration publique et de la mauvaise gestion, le ministère doit contribuer ardemment à combattre ces maux pour une société de paix véritable », a-t-il laissé entendre.

Le professeur des lycées et collèges invite ses collaborateurs à servir la nation au lieu de l’individu Bassolma Bazié. « Je vous exhorte à servir ni l’individu Bassolma Bazié, ni sa famille et amis, ni un groupe, mais à servir plutôt la nation avec engagement, détermination et esprit de sacrifice », a-t-il lancé avant de saluer les « sacrifices » et « les efforts » consentis par ses prédécesseurs.

Un ministre de la Fonction publique, poursuit-il a, entre autres, pour rôle de poser les préoccupations connues ou reçues et de rechercher autant qu’il peut dans un cadre de collégialité gouvernementale les solutions à l’épanouissement des forces productrices de notre pays à tous les niveaux et non à les clochardiser.

« Nous avons le devoir d’avancer en équipe et de remporter des victoires démocratiques à savoir une administration publique républicaine » a-t-il conclu.

Serge Ika Ki (stagiaire)
Lefaso.net

Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)
Situation nationale : Le Président Damiba échange avec (...)
Dédougou : La délégation spéciale est opérationnelle
Assemblée législative du Burkina : Le projet de loi (...)
Bobo-Dioulasso : Un regroupement de femmes invite les (...)
Conduite de la Transition politique : Le Médiateur de la (...)
Burkina : Le gouvernement invite les populations à ne (...)
Burkina : Le « Mouvement Agir ensemble pour le Burkina (...)
Burkina : « Si nous sommes unis, si nous sommes ensemble (...)
Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le (...)
Burkina/Cohésion sociale : Blaise Compaoré et Roch Kaboré (...)
Burkina Faso : La Coordination des organisations pour (...)
Communiqué sur la nomination du modérateur de la CEDEAO : (...)
Burkina : « Si nous voulons aller aux élections, il nous (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11676

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés