Actualités :: L’intégrité territoriale et la lutte contre le terroriste d’ici 2025 : Un (...)

L’enseignant-chercheur en génie de l’énergie et des matériaux, Ulrich Landry Compaoré fait la démonstration, à travers les lignes qui suivent, que le recouvrement de l’intégrité territoriale peut être une réalité d’ici 2025.

« Le Burkina Faso dispose d’un nouveau gouvernement après le coup d’état qui a renversé l’ex-Président Roch Marc Christian Kaboré. Le nouvel homme fort du pays des Hommes intègres, le Colonel Paul Henri Damiba membre du MPSR, après la nomination d’un nouveau premier ministre en la personne du Dr Albert Ouédraogo a déroulé, le 5 mars 2022, son gouvernement. Un gouvernement de 25 membres dans lequel le ministère d’État ministère de la Défense et des Anciens Combattants a été confié au Général de Brigade Aimé Barthélémy Simporé.

Auparavant, le général Simporé avait été nommé le 30 juin 2021 au poste de ministre délégué à la Défense par l’ex-président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré. On rappelle que le MPSR a pour objectif premier de lutter contre le terrorisme et de restaurer l’intégrité territoriale. On pourrait penser que reconduire le General Simporé va produire le même résultat que celui du gouvernement déchu c’est-à-dire un échec. Sur cette assertion, je propose d’établir des hypothèses pour établir les résultats à attendre.

 Posons un peu quelques bases mathématiques :
Soient X, Y et Z des variables catégoriques ou qualitatives dont on peut affecter respectivement l’ex-président Rock Kaboré, le général Barthélémy Simporé et le président Paul Henri Damiba. On peut donc traduire cet énoncé par le système suivant :



Zéphirin Diabré, cible d’attaques infondées
Burkina : La doctrine militaire du lieutenant-colonel (...)
Coup d’Etat militaire du MPSR : De quoi sera fait demain (...)
Burkina : Le Syndicat du personnel de l’administration (...)
Rénovation de l’action politique en Afrique : Fondements (...)
Réinventer le Burkina Faso : De la nécessité d’aller à la (...)
Embargo sur le Mali : La domination française va finir (...)
Embargo sur le Mali : Le Conseil national des OSC du (...)
Lettre ouverte à mon frère Gafarou Nignan qui menace de (...)
Citoyens de la CEDEAO, indignez-vous !
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Ce que (...)
Burkina : Le Caucus des cadres pour le changement fait (...)
Terrorisme au Burkina : De l’impératif du nettoyage des (...)
Nouvel an 2022 au Burkina : Sidzabda Damien Ouédraogo (...)
Lutte contre le terrorisme : Mettre fin à la servitude
Vœux du pésident Kaboré : La remise à plat des salaires (...)
Elections en 2022 ou délégations spéciales ? Deux erreurs (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Le désespoir est (...)
Lutte contre le terrorisme au Sahel : Les vérités que (...)
2021 sur le plan sécuritaire : Tempêtes, résilience et (...)
Lutte contre le terrorisme : Aux racines de l’incapacité (...)

Pages : 0 | ... | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | ... | 5124



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés