Actualités :: Ministère des Infrastructures et du désenclavement : Le colonel-major Charles (...)

Ce mercredi 9 mars 2022 a eu lieu dans l’enceinte du ministère des Infrastructures et du désenclavement la cérémonie d’installation du colonel-major Charles Josaphat Zoungrana en qualité de ministre.

Suite à la nomination du gouvernement de transition le 5 mars 2022, les ministres devraient être installés afin d’exercer pleinement leurs fonctions. C’est ainsi que ce mercredi 5 mars 2022, le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres a procédé à l’installation du colonel-major Charles Josaphat Zoungrana au poste de ministre des infrastructures et du désenclavement.

Le ministre des infrastructures et du désenclavement, colonel- major Charles Josaphat Zoungrana

Dans son discours, le nouveau ministre dit être conscient de l’immensité de la tâche dans ce ministère. Cependant, il dit qu’il saura compter sur l’engagement, la détermination et l’intégrité de tous ses collaborateurs, afin de mener à bien la mission qui lui a été confiée. Il souhaite à cet effet que les relations de travail au sein de son ministère soient empreintes « de confiance réciproque, de franchise et d’humilité ».

Par ailleurs, conformément aux priorités définies par le chef de l’Etat ainsi que celles contenues dans la charte et l’agenda de la Transition parmi lesquelles on compte la lutte contre le terrorisme et la restauration du territoire national, le colonel-major Charles Josaphat Zoungrana rappelle que l’insécurité qui sévit avec rage au Burkina Faso est aussi l’affaire de son ministère.

Promettant de mettre ses collaborateurs dans les conditions idoines de travail tout en veillant à une gestion raisonnable et adéquate des ressources affectées au fonctionnement de son ministère, il a insisté sur le fait que ses subordonnés travaillent de concert avec les départements en charge de la défense et de la sécurité dans la lutte contre l’hydre terroriste. Ainsi, dit-il, « c’est pourquoi notre département, en particulier dans cette phase cruciale de restauration de l’intégrité du territoire national, devrait impérativement travailler en parfaite synergie avec les départements en charge de la défense et de la sécurité afin de trouver les meilleures stratégies pour permettre la remise progressive et l’aboutissement de nos projets ».

Erwan Compaoré (Stagiaire)
Lefaso.net

Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait (...)
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)
Manifestations « anti-françaises » à Ouaga : « Nos valeurs (...)
Burkina : « Il ne sera pas question de nous laisser (...)
Tensions foncières et de logements au Burkina : Une (...)
🔴Burkina : Déclaration de politique générale du Premier (...)
Burkina - MPSR 2 : Bien communiquer fait partie de la (...)
Burkina/Transition : Le Premier ministre va livrer sa (...)
Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de (...)
Burkina : « On ne peut pas mobiliser toutes les forces, (...)
Burkina Faso : Serge Poda, un cadre supérieur de la (...)
Burkina : « On est au 9e coup d’Etat, mais ça n’a rien (...)
Remaniement du gouvernement Kyelem : De quoi est-il le (...)
Lutte contre le terrorisme : le Chef de l’Etat présente (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés