Actualités :: Transition au Burkina : Le Premier ministre Albert Ouédraogo appelle tous (...)

Deux jours après la composition du gouvernement de la Transition, l’équipe du Premier ministre Albert Ouédraogo a tenu un conseil des ministres de prise de contact ce lundi 7 mars 2022.

Au sortir de ce tête-à-tête, le chef du gouvernement a fait une déclaration au cours de laquelle il a insisté sur la conformité de son équipe par rapport à la charte de la Transition. « La compétence, la probité morale et l’engagement total à servir le pays. (…) Ces membres sont pour la plupart, des techniciens de leur domaine et capable d’impulser une nouvelle dynamique dans la construction d’un Burkina nouveau », a-t-il indiqué.

Le nouveau chef du gouvernement a pris l’engagement de « travailler avec abnégation », car le président du Faso a décliné les priorités. Il s’agit de : « la lutte contre le terrorisme, la restauration du territoire national, la réponse à la crise humanitaire, la refondation de l’État, l’amélioration de la gouvernance, la réconciliation nationale et la cohésion sociale, la prise en charge et la réinstallation des déplacés internes dans leurs localités respectives », a-t-il cité.

*********************************************************************

Lire aussi Gouvernement Albert Ouédraogo : L’omerta pour une prise de contact

*********************************************************************

Pour mener à bien cette mission, les techniciens d’Albert Ouédraogo doivent incarner des valeurs que le président Paul Damiba attend d’eux. « L’intégrité, la loyauté, la rigueur, la solidarité, la collégialité et de l’exemplarité ; il a insisté sur la nécessité de se départir d’un certain nombre de pratiques qu’on a vu dans les gouvernements passés ; mais également de s’inspirer aussi des bonnes pratiques de certains gouvernements et une utilisation rationnelle des ressources de l’Etat. »

Invite a été également faite aux populations de s’investir dans cette tâche. « J’appelle l’ensemble des Burkinabè de tout bord à soutenir le nouveau gouvernement dans ces moments difficiles que traverse notre pays et dans la mise en œuvre de cette vision de rupture que le président du Faso veut pour la gouvernance nationale », a-t-il exhorté.

Pour cette prise de contact, consigne a été donnée aux ministres de ne dire mot aux journalistes présents pour la circonstance.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Lutte contre le terrorisme : « Un État gangrené par la (...)
Processus électoraux en Afrique : Des présidents (...)
Contribution à l’effort de guerre : Le Président de la (...)
Gouvernance au Burkina : « Les manquements de cette (...)
Processus électoraux en Afrique : Les organes de gestion (...)
Burkina : Le lieutenant-colonel Ismaël Diaouari nommé (...)
Burkina : Le Collectif des leaders panafricains va (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un individu (...)
Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le (...)
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est (...)
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait (...)
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)
Manifestations « anti-françaises » à Ouaga : « Nos valeurs (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés